Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Service public’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2179

ocjkpk2z

Coup de projecteur

2vo8xpqo

En ce dimanche de la fin d’octobre, je souhaiterais pousser un "coup de gueule" à l’encontre de nos chaines télévisuelles nationales, formatées, contrôlées et souvent dénuées d’un quelconque intérêt pour l’auditeur "moyen" et je vais m’en expliquer ci-après.

Récemment une épreuve sportive hors normes a eu lieu, loin de nos latitudes et de ses problèmes sportifs souvent liés au football, notamment, puisque cette épreuve sportive se déroulait sur l’Ile de la Réunion, à 11000 kilomètres de Paris. Cette course à pied, fêtant cette année ces 25 ans d’existence, une course de Trail, dénommée "le Grand Raid, la Diagonale des fous", longue de 164 kilomètres, emmenait cette année les quelques 2600 participants sur un parcours comportant des dénivelées faramineuses à grimper et redescendre sur des chemins sablonneux caillouteux et malaisés qui font mal, très mal aux mollets, mis à rude épreuve au cours de cette course que les meilleurs ont mis 24 heures à boucler.

J’ai suivi l’essentiel de cette course sur les antennes de "France ô" et de "Réunion Première" et j’avoue avoir vécu un direct de très haut niveau technique et émotionnel avec des journalistes qui vivaient à fond leur sujet et ont su transmettre aux téléspectateurs leur fièvre communicative pour cette épreuve hors norme. Un grand bravo pour ces journalistes, femmes et hommes, souriants et décontractés mais parfaitement au faîte de leur sujet, au plan professionnel.

Par contre, à 20 heures, le même jour, deux heures après l’arrivée de cette épreuve éreintante, la belle Sandrine Giraud, présentatrice de "Tout le Sport" sur France 3, a passé totalement sous silence cette course hors nome et l’exploit réalisé par Benoît Girondel, vainqueur, en moins de 24 heures, de cette 25ème "Diagonale des Fous" longue de 164 kilomètres…

Quand, en matière sportive, nos chaines nationales s’intéresseront-elles à autre chose qu’au football ?

Pour encore enfoncer le clou dans le cerveau des directeurs de programme de nos chaines nationales à grande audience, je leur demanderais pourquoi, ce matin, le Marathon vert, épreuve sportive fêtant ces 7 ans d’existence et se déroulant à Rennes a-t-elle été passée sous silence sur nos antennes nationales ?

Le sport ne se résume pas au football, pas plus qu’au rugby, mesdames et messieurs les responsables des programmes et vous le savez parfaitement…

Heureusement qu’il existe de petites chaines indépendantes qui font honneur à leur métier et qui diffusent des programmes intéressants, enrichissants et passionnants pour le téléspectateur ; cela rehausse quelque peu le niveau d’intérêt de nos chaines nationales, cela dit en passant…

Lorsque je parle de "petites chaines" cela n’est aucunement péjoratif en mon esprit dans la mesure où ces chaines n’ont que de petits, voire tous petits budgets de fonctionnement, ce qui ne les empêche nullement de proposer des programmes de qualité. La chaine "Tebe Sud", par exemple, une chaine de télévision locale installée en Bretagne, étant un parfait exemple de ce que je viens d’énoncer dans la mesure où elle retransmettait en direct ce matin les épreuves du "Marathon vert", septième du nom, se courant à Rennes alors que nos chaines nationales ont totalement occulté cette manifestation d’importance…

Je pourrais tenir à peu près le même langage concernant la chaine "23" ou encore "Rmc Découverte" qui a l’instar de la "BBC” diffusent des programmes de très haute qualité concernant les animaux, notamment ; toutes choses très (trop) souvent absentes des programmes de nos chaines du service public, celui que nous rémunérons.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Télévision, Epreuves sportives, Service public, Tebesud, RMC Découverte, Numéro 23, France Télévisions,

22554948_10212081867055281_6111142095274778553_n

22555139_10212093832514410_8432466976430269569_n

Pour aller plus loin :

https://www.france.tv/france-o/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trail_(course_%C3%A0_pied)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Raid

https://www.lemarathonvert.org/

http://www.tebesud.bzh/

https://fr.wikipedia.org/wiki/RMC_D%C3%A9couverte

https://fr.wikipedia.org/wiki/Num%C3%A9ro_23

22688884_10212093869315330_8445496062964046966_n

 

22688658_10212092944692215_7288606886218804867_n

 

22730270_10212092951892395_5742937881641195259_n

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2045

ocjkpk2z-1

Actu télévisuelle

Lea-Vicens

Le show télévisuel d’un "Serial Killer" féminin

On n’était pas couché, samedi soir en effet, puisque Laurent Ruquier, l’un des trublions et "bouffons du roi" à ses heures sur les grilles du PAF, homme de télé un tantinet provocateur, cautionnait et recevait sur le plateau de son émission : Léa Vicens, une tueuse de taureaux en série puisqu’elle officie en tant que matador à cheval. Cette égérie de Belzebuth est originaire de Nîmes, l’une des villes phares de la tauromachie en France, "spécialité" originaire d’Espagne, je le rappelle pour ceux qui l’auraient oublié.

Il serait temps que France Télévisions, groupe de télévision de service public, bannisse de ses programmes des émissions cautionnant la mort se donnant en spectacle au cœur des arènes d’une France de la honte ainsi que les acteurs distribuant avec zèle cette mort injuste et cruelle que la France des téléspectateurs ne veut plus voir, à une grande majorité, puisque près de 80% de français sont hostiles aux corridas.

Je ne pouvais faire moins, compte-tenu de mes engagements moraux au profil de la cause animale que d’écrire une lettre ouverte à Léa Vicens, une jeune femme de 28 ans qui donne et sème la mort en spectacle au cœur des arènes pour lui dire ma façon de penser concernant les "gens" de sa "race" et de son espèce.

Je vous livre ci-dessous cette missive comme naguère on donnait les esclaves en pâture aux lions de l’arène suite au désir d’un empereur romain, pouce tourné vers le bas, puisque tel était son bon vouloir et son plaisir sadique.

Lettre ouverte à Léa Vicens, un bourreau féminin de la pire espèce

Je n’imaginais pas, dans ma candeur et dans mon esprit d’empathie tourné vers mes semblables qu’une femme, être délicat, sensible, gracieux, bienveillant et doué d’indéniables et d’indicibles qualités de cœur, puisse s’adonner à des actes de barbarie et de lâcheté manifestes puisque vous torturez avant de les achever des animaux beaux et nobles qui ne demandent qu’à vivre en paix. Vous le faites sans état d’âme et avec zèle, qui plus est ; tout cela avec un acharnement morbide à vouloir ôter la vie.

Mais vous êtes lâche en plus d’être cynique, Léa Vicens puisque vous n’avez pas même le courage de vous mesurer, seule à seule avec ce taureau, le pire ennemi dans votre esprit puisque vous vous servez d’un autre animal, pris par vous en otage, pour vous protéger des coups que le taureau voudrait vous porter dans la mesure où vous l’agressez physiquement durant votre défoulement apocalyptique contre ce valeureux animal qui tente de se défendre : le cheval, sur lequel vous êtes perchée qui vous sert de bouclier, à l’instar de dictateurs utilisant des boucliers humains lorsqu’ils pensent qu’ils vont être attaqués.

Vous êtes un être sans cœur et sans âme, Léa Vicens et vous ignorez que l’Homme, particule minuscule projetée dans l’univers doit vivre pour quelque chose de mieux et c’est cela qui fait sa grandeur et sa magnanimité.

Vous êtes un être méprisable, vil et infiniment moins respectable qu’une péripatéticienne, Léa Vicens puisque cette personne, utile à la société des hommes, offre de la joie du bonheur et du plaisir à ceux qui lui font appel quand vous n’apportez que désolation souffrance et mort sur le sable de l’arène partout où vous passez, à l’instar d’Attila qui, jadis, détruisait tout sur son passage.

Je terminerai cette lettre que j’ai eu le déplaisir de rédiger puisqu’elle s’adresse à une femme vénale autant que violente dans ses formes de pensée et d’actons en disant à cet épouvantail de tragédie que je ne voudrais pas, pour tout l’or du monde, être à sa place, aucunement enviable et désirable pour un être normal, au jour du jugement dernier.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

France Télévisions, Service public, Laurent Ruquier, Léa Vicens, Matador à cheval, Sadisme, Lâcheté, Cruauté

20 185163-1

Read Full Post »