Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Roms’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2044

ocjkpk2z

Le changement, c’est maintenant ?

Le doigt accusateur

Les accords de Schengen ont été signés par la France sous la présidence de François Mitterrand en 1985, il y a donc quasiment trois décennies. Ils sont entrés en vigueur dix ans plus tard.

Cet accord signé par la France, alors socialiste, prévoit la libre circulation des hommes dans l’espace Schengen dont fait partie la France depuis cette époque et n’ont jamais été remis en cause par personne y compris par l’opposition d’alors devenue depuis la majorité par le jeu de l’alternance démocratique puis ayant de nouveau rejoint les bancs de l’opposition, toujours par le jeu de l’alternance démocratique républicaine.

Vouloir contrer ouvertement et concrètement ces accords équivaut à remettre en cause et en question ces derniers et reste donc une trahison d’éthique pour les ministres étant en poste actuellement faisant du zèle hautement calculé en prenant des initiatives anti républicaines.

S’il est facile concrètement de contester en haut lieu le bien fondé de cette mesure de justice et d’équité par soucis de calculs purement électoralistes il est en revanche difficile de se pencher sur le problème de l’intégration de certaines populations européennes se trouvant sur notre territoire.

Les récentes déclarations du ministre de l’Intérieur concernant certaines populations européennes et disant que ces gens ont vocation à retourner chez eux et à y rester est pour le moins un camouflet infligé à la France toute entière puisque des accords ont été signés par ses représentants il y a 28 ans, à une époque à laquelle notre actuel ministre de l’intérieur était un "ado" lui-même espagnol et plus précisément Catalan et assistait sans doute déjà à des corridas ayant probablement le gout du sang, de la provocation et de la soif de domination chevillés au corps et ancrés en son esprit.

Aujourd’hui le petit Manuel a grandi et a fait bien du chemin dans la vie en direction des marches du pouvoir politique, visant naturellement la plus haute marche du podium car il ne se contentera pas éternellement d’une place de second.

Dans un article récent le journal le Monde parle du ministre de l’Intérieur et titre "Roms : la faute lourde de Manuel Valls"

Dans le code du travail la faute lourde d’un "employé", employé grassement payé au passage, prévoit normalement le licenciement sans indemnités du responsable de cette faute.

Qu’attend donc le "patron" pour agir ?

Si j’étais Président il y a longtemps que j’aurais agi, montrant aux yeux de tous que le changement c’est effectivement maintenant.

Lataupe, pamphlétaire, politiquement incorrect, libre et fier de le demeurer.

50588337

Mots clés de cet article :

Accords de Schengen, Roms, Ministre de l’Intérieur, Faute lourde, Le Monde,

185163 Sans titre 

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/09/25/roms-la-faute-de-manuel-valls_3484159_3208.html#xtor=EPR-32280273-%5Bemailing_lesplus%5D-20130920-%5Bcommentes%5D?IdTis=XTC-FUFQ-FQG1S2-DD-5PNTW-G11E

redcard

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1902

ocjkpk2z

La « Valse » de l’empereur.

2vo8xpqo

On savait l’actuel ministre de l’Intérieur fervent adepte de décorum théâtral puisque défenseur émérite autant que brillant prescripteur de l’art tauromachique dans son horreur la plus spectaculaire ; mais ce que d’aucuns ne savaient peut-être pas c’est que ledit ministre était également homme à s’adapter, de brillante manière aux circonstances du moment puisque « jouissant » d’un flair politique à géométrie variable à l’instar d’un « limier » de belle lignée et de bon aloi, rompu à une certaine discipline dans l’art et la manière de se mettre en avant.

J’ai appris, par l’intermédiaire du Réseau Education Sans Frontières, que l’actuel ministre de l’Intérieur n’avait pas que des amis, qui s’en étonnerait ?

L’actuel locataire de la place Beauvau compte de nombreux détracteurs dans les rangs des enseignants, des parents d’élèves, des citoyens mais aussi des élus qui dénoncent certaines actions contradictoires du ministre.

Ces mécontents ont pris l’initiative de rédiger un texte d’explications et de constat de l’actuelle politique conduite dans le domaine de l’immigration par le ministre et ses services et de distribuer depuis quelques jours un flyer très explicite qui comporte, en particulier, deux photos légendées. La première de ces images montre le sémillant maire d’Evry en décembre 2010 dans les locaux de « sa » mairie qui parraine, image de futur ministrable oblige, une famille de sans papiers en compagnie de Monseigneur Gaillot.

Que ne ferait-on pas pour un marocain, de cuir de « toro » pleine fleur, de préférence ?

Le second de ces deux clichés a été pris en août 2012 après la campagne présidentielle qui fustigeait l’ancien ministre de l’intérieur concernant son inhumanité manifeste au plan de la politique d’immigration conduite par l’ancienne majorité ; une Gauche qui argumentait en ce sens pour enfoncer le clou. Cette campagne qui a donc vu la victoire des forces de Gauche et la nomination du maire d’Evry au poste de Ministre de l’Intérieur, nous montre un campement de Roms dévasté sur ordre du nouveau Ministre de l’Intérieur.

L’ensemble des mécontents de la politique d’immigration conduite par la nouvelle majorité arguent, à juste titre, que ce qui était odieux et décrié par la gauche dans ce domaine durant la campagne présidentielle le reste après l’élection de cette même gauche à la conduite des affaires de l’Etat puisque la situation en matière d’immigration demeure inchangée actuellement.

Réseau Education Sans Frontières ajoute dans son argumentaire, parlant des services du ministère de l’Intérieur, je cite «Même quand rien ne les y oblige, ses conseillers appliquent avec un zèle extrême les lois, les décrets, les circulaires, les modalités mis en place par Guéant, alors qu’ils les dénonçaient quand ils étaient dans l’opposition ! » Et Réseau Education Sans Frontières, d’ajouter, en guise de conclusion, je cite encore « Distribué à la fête de l’Humanité, le flyer a rencontré un succès certain, sourires, réflexions hostiles à Valls, pas mal de gens revenant sur leurs pas pour en demander plusieurs, voire des petits paquets. »

Ecrivainparisien

50588337

http://www.educationsansfrontieres.org/IMG/fckeditor/UserFiles/Flyer-Valls_Fete_huma-Imprim.pdf

Mots clés de cet article :

Ministre de l’Intérieur, Immigration, RESF, Monseigneur Gaillot, Roms,

 

Valls

Read Full Post »