Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Luce Lapin’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2118

ocjkpk2z

Evènement parisien : 24 février 2015

logo

Les articles que je publie sur cet espace de liberté, depuis près d’une décennie déjà, se suivent mais ne ressemblent pas toujours, loin s’en faut.

En effet après avoir rédigé un billet en forme d’éloge à l’adresse d’Hélène Grimaud, pianiste remarquable mais aussi grande passionnée de la faune et de la flore, notamment de la faune protégée et en voie de disparition, comme le loup, entre autre, je vais parler aujourd’hui d’une certaine Léa Vicens, une passionnée d’assassinats de pacifiques herbivores, puisque Vicens est une torera à cheval, en d’autres termes un "assassin" (ce nom n’a pas de féminin, allez savoir pourquoi) puisqu’elle combat, protégée par un cheval tout de même, il ne faut pas exagérer son degré de "bravoure", de redoutables (adjectif qu’elle croit juste) taureaux de combat…

J’ai rédigé un article, par le passé, concernant ce "Belphégor" des arènes, article dont vous trouverez le lien direct à l’issue de ce billet.

Vicens fait encore parler d’elle ces temps-ci, vous en trouverez la raison à la lecture d’un communiqué du CRAC Europe figurant ci-après :

2vo8xpqo (2)

Communiqué du CRAC Europe

[Nous apprenons la venue de Léa Vicens, torera à cheval, à Paris le 24 février à l’occasion d’une rencontre au club Ricard, au 6 rue Newton, à Paris. Vu l’emplacement et l’heure (19h30), il nous est impossible de déclarer un rassemblement.
Le Crac Europe vous passe cependant l’information en insistant sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une manifestation, mais cela n’empêche pas d’aller saluer cette cavalière ! Vous devez prendre en compte que vous n’engagez que vous si vous êtes présent. Les injures ou actes de malveillance sont à proscrire, mais nous sommes en pays libre et la corrida étant interdite à Paris, nous avons le droit de le lui rappeler. Nous surveillerons également sa présence au Salon de l’Agriculture."]

2vo8xpqo (2)

Pour ne pas être en reste avec le Crac Europe j’ai rédigé un petit texte pour souhaiter la bienvenue au Club Ricard à Paris de la torera Vicens, celle qui assassine en rond de pacifiques herbivores…

Ave Torera del diablo Vicens

J’ose espérer que la torera Vicens va offrir (elle le peut vu le prix qu’on la paie pour distribuer la mort en arènes), une tournée générale de Ricard à tous ses fan(atique)s présents sans doute en grand nombre, vraisemblablement alléchés par l’odeur de la boisson anisée préférée des amateurs de tueries tauromachiques, le 24 février prochain, jour où la "furia du démon" sera invitée à fouler le tapis rouge du Club Ricard parisien, un tapis à la couleur de la honte qui devrait logiquement empourprer le front et les joues de cette péronnelle, payée à prix d’or pour assassiner avec préméditation de pacifiques herbivores dans le but de satisfaire les pulsions morbides de sa claque de détraqués pervers mais aussi pour jouir des plaisirs malsains qu’elle déclenche par ses actions condamnées avec force par celles et ceux qu’elle nomme des "terroristes" qui la considèrent comme un être malsain et nuisible à la société des hommes civilisés.

Voilà donc ce que je voulais écrire concernant cette "mégère" pas du tout apprivoisée, puisqu’elle traite publiquement les anti corridas de terroristes, cela sur les réseaux sociaux ; un terme dont elle ne connait aucunement le sens réel et profond, un sens que Luce Lapin, journaliste, chroniqueuse et partie prenante active pour la cause animale, notamment dans sa chronique intitulée les "puces" sur Charlie Hebdo, a proposé d’en expliquer le sens à qui souhaiterait en connaitre la signification profonde. Luce Lapin a en effet expliqué publiquement qu’elle se ferait un plaisir d’expliquer à qui le voudrait le sens du mot terroriste après l’attentat survenu dans les locaux du journal alors qu’elle était présente et qu’elle en a réchappé (voir son message ci-après).

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Crac Europe, Léa Vicens, Club Ricard Paris, Torera, Luce Lapin, Charlie Hebdo, Terroriste,

Pour aller plus loin :

https://www.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fecrivainparisien.wordpress.com%2F2013%2F09%2F29%2Fle-show-tlvisuel-dun-serial-killer-fminin%2F&h=3AQG2Gafy

Capture

10968320_807867519268606_5274900261393740888_n

Capture2

Capture4

Capture 2

No comment !

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2105

ocjkpk2z

Je suis triste

2vo8xpqo

Macabre début d’année 2015 pour l’ensemble de la France dans sa globalité qui est frappée de plein fouet par des actes odieux qui nous révoltent quasiment tous.

Comment pourrait-il en être autrement ?

Comment, de simples dessins de presse, peuvent-ils ainsi valoir la mort à leurs auteurs ?

Cela est impensable en démocratie, je le sais, mais cela s’est malheureusement produit. Hélas.

Plus rien ne sera comme avant comme l’ont très justement écrit et développé quelques plumes qui font autorité.

Des témoignages, venant du monde entier, inondent les médias et nous réconfortent dans cette pénible épreuve.

Car c’est bien une lourde et dure épreuve que nous sommes quasiment tous en train de vivre et d’affronter. Et cette épreuve c’est la tentative de mainmise et de suppression progressive des valeurs qui sont les nôtres par des groupuscules terroristes composés de monstres, de fous et d’exaltés sans foi ni loi qui veulent réduire au silence et inféoder l’esprit critique de la France toute entière.

Nous sommes tous concernés par cette troisième guerre mondiale qui ne veut pas dire son nom mais qui vient de pénétrer chez nous de manière si spectaculaire avec ce carnage sans précédent perpétré par deux ou trois hommes qui ne respectent pas les règles établies chez nous depuis 1789.

Des voix s’élèvent de toutes parts pour condamner ces actes inqualifiables ; des rassemblements de masse se font jour, de manière plus ou moins spontanée, pour montrer aux yeux du monde l’engagement et l’attachement de la France aux valeurs que nous ont légué nos anciens et dont certains sont morts debout pour que nous puissions en bénéficier et en profiter, à l’instar de Charb et de tous ses valeureux confrères qui n’ont jamais reculé, qui ne se sont jamais auto censuré pour respecter les engagements moraux étant les leurs depuis plus de trois décennies.

La France ne cèdera ni au chantage ni à la peur ni à la surenchère et fera face pour qu’on ne vienne pas lui arracher ses valeurs inaliénables, par respect pour la mémoire de ceux qui sont partis.

Tous ces martyrs, morts debout au nom de la liberté d’expression sont de véritables héros tout comme les deux policiers morts en service et dont la mission était de les protéger.

Je pense, en cet instant et avec beaucoup d’émotion, à toutes ces personnes qui nous ont quittés mais j’ai également des pensées pour les familles endeuillées dont la vie a été brisée en un instant.

Je pense également aux survivants de cette effroyable tuerie qui ne verront sans doute plus du tout la vie de la même manière mais je sais que toutes ces morts les fortifieront, sans aucun doute, pour qu’ils aient l’envie et la nécessité morale de faire honneur à la mémoire de leurs ainés en ayant à cœur de continuer le travail entrepris il y a plus de trois décennies maintenant par cette équipe de dessinateurs fantastiques.

Ces dessinateurs, tout à la fois caricaturistes et altruistes, étaient des gens responsables, quoi qu’on puisse en penser ; des femmes et des hommes toujours soucieux de dénoncer, par dessins interposés, les erreurs et les errances de notre société afin de tenter de faire évoluer les mentalités et les consciences, notamment au plan du nucléaire, des religions, de l’obscurantisme, du syndicalisme, du monde animal et de l’écologie, entre autres sujets importants.

Ils ont accompli leur mission au-delà de leurs espérances puisque la France entière, lectrice ou pas de Charlie Hebdo, s’est mobilisée pour montrer que la liberté d’expression est une valeur à laquelle elle tient.

Aujourd’hui je suis fier de Charb, de Cabu, de Wolinski, de Tignous, de Bernard Maris également tout comme je suis admiratif de Luce Lapin, de Patrick Pelloux et des survivants blessés et choqués auxquels je souhaite, du fond du cœur, un prompt rétablissement.

Oui je suis fier de tous ces héros, morts debout au nom de la Liberté chère à nos cœurs, tout comme je suis fier également de ceux qui restent au sein de cette équipe, décapitée et décimée par une haine et une sauvagerie indicibles, qui incarnaient et continueront de perpétuer, à mes yeux, les valeurs véritables et profondes de l’esprit français.

Je suis Charlie, je suis fier mais je suis triste aussi tout comme je suis en colère, oui en colère contre tous ceux qui profitent de ces drames pour tenter de « faire du fric » en ayant le toupet de vouloir vendre de manière éhontée des objets portant la griffe « Charlie Hebdo » à des prix proprement prohibitifs.

Je suis sur que tous ces profiteurs ne l’emporteront pas au paradis.

!cid_533785CB70BF4D63A81593C5FCCD45DA@AteliersLyre

A toute l’équipe de Charlie Hebdo… Avec mon admiration

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Charlie Hebdo, Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Ahmed, Luce Lapin, Patrick Pelloux, Profits honteux,

!cid_1BF09EFA4580452F8CF55227E782153F@BonnetduSault

Read Full Post »