Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Léa Vicens’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2118

ocjkpk2z

Evènement parisien : 24 février 2015

logo

Les articles que je publie sur cet espace de liberté, depuis près d’une décennie déjà, se suivent mais ne ressemblent pas toujours, loin s’en faut.

En effet après avoir rédigé un billet en forme d’éloge à l’adresse d’Hélène Grimaud, pianiste remarquable mais aussi grande passionnée de la faune et de la flore, notamment de la faune protégée et en voie de disparition, comme le loup, entre autre, je vais parler aujourd’hui d’une certaine Léa Vicens, une passionnée d’assassinats de pacifiques herbivores, puisque Vicens est une torera à cheval, en d’autres termes un "assassin" (ce nom n’a pas de féminin, allez savoir pourquoi) puisqu’elle combat, protégée par un cheval tout de même, il ne faut pas exagérer son degré de "bravoure", de redoutables (adjectif qu’elle croit juste) taureaux de combat…

J’ai rédigé un article, par le passé, concernant ce "Belphégor" des arènes, article dont vous trouverez le lien direct à l’issue de ce billet.

Vicens fait encore parler d’elle ces temps-ci, vous en trouverez la raison à la lecture d’un communiqué du CRAC Europe figurant ci-après :

2vo8xpqo (2)

Communiqué du CRAC Europe

[Nous apprenons la venue de Léa Vicens, torera à cheval, à Paris le 24 février à l’occasion d’une rencontre au club Ricard, au 6 rue Newton, à Paris. Vu l’emplacement et l’heure (19h30), il nous est impossible de déclarer un rassemblement.
Le Crac Europe vous passe cependant l’information en insistant sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une manifestation, mais cela n’empêche pas d’aller saluer cette cavalière ! Vous devez prendre en compte que vous n’engagez que vous si vous êtes présent. Les injures ou actes de malveillance sont à proscrire, mais nous sommes en pays libre et la corrida étant interdite à Paris, nous avons le droit de le lui rappeler. Nous surveillerons également sa présence au Salon de l’Agriculture."]

2vo8xpqo (2)

Pour ne pas être en reste avec le Crac Europe j’ai rédigé un petit texte pour souhaiter la bienvenue au Club Ricard à Paris de la torera Vicens, celle qui assassine en rond de pacifiques herbivores…

Ave Torera del diablo Vicens

J’ose espérer que la torera Vicens va offrir (elle le peut vu le prix qu’on la paie pour distribuer la mort en arènes), une tournée générale de Ricard à tous ses fan(atique)s présents sans doute en grand nombre, vraisemblablement alléchés par l’odeur de la boisson anisée préférée des amateurs de tueries tauromachiques, le 24 février prochain, jour où la "furia du démon" sera invitée à fouler le tapis rouge du Club Ricard parisien, un tapis à la couleur de la honte qui devrait logiquement empourprer le front et les joues de cette péronnelle, payée à prix d’or pour assassiner avec préméditation de pacifiques herbivores dans le but de satisfaire les pulsions morbides de sa claque de détraqués pervers mais aussi pour jouir des plaisirs malsains qu’elle déclenche par ses actions condamnées avec force par celles et ceux qu’elle nomme des "terroristes" qui la considèrent comme un être malsain et nuisible à la société des hommes civilisés.

Voilà donc ce que je voulais écrire concernant cette "mégère" pas du tout apprivoisée, puisqu’elle traite publiquement les anti corridas de terroristes, cela sur les réseaux sociaux ; un terme dont elle ne connait aucunement le sens réel et profond, un sens que Luce Lapin, journaliste, chroniqueuse et partie prenante active pour la cause animale, notamment dans sa chronique intitulée les "puces" sur Charlie Hebdo, a proposé d’en expliquer le sens à qui souhaiterait en connaitre la signification profonde. Luce Lapin a en effet expliqué publiquement qu’elle se ferait un plaisir d’expliquer à qui le voudrait le sens du mot terroriste après l’attentat survenu dans les locaux du journal alors qu’elle était présente et qu’elle en a réchappé (voir son message ci-après).

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Crac Europe, Léa Vicens, Club Ricard Paris, Torera, Luce Lapin, Charlie Hebdo, Terroriste,

Pour aller plus loin :

https://www.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fecrivainparisien.wordpress.com%2F2013%2F09%2F29%2Fle-show-tlvisuel-dun-serial-killer-fminin%2F&h=3AQG2Gafy

Capture

10968320_807867519268606_5274900261393740888_n

Capture2

Capture4

Capture 2

No comment !

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2077

ocjkpk2z

Tuer n’est pas jouer

petition-img-12416

Une photo montrant une jeune femme posant fièrement devant le lion qu’elle a abattu a fait le tour du net, tout comme la pétition générée par la vue de la photo de cette tueuse d’à peine 19 ans, une pétition ayant déjà recueilli plusieurs milliers de signatures à l’encontre de cette tueuse d’espèces animales protégées, nommée Kendall Jones.

2vo8xpqo

"Un sourire d’ange, juste pour la photo, histoire de narguer les interdits et de jouir du plaisir malsain d’avoir fait une gravissime offense à Dieu en supprimant la vie de créatures qui avaient lieu d’exister et de vivre sur cette terre que le créateur de l’univers avait prévue à son image. La triste réalité des choses est que cette créature au sourire d’ange est en réalité la personnification du diable. J’espère sincèrement que Monsieur le Gouverneur de l’Etat du Texas saura entendre la voix réprobatrice des consciences qui lui demandent d’agir au nom de la raison en mettant au ban de la société cette vaniteuse tueuse d’animaux.

Vade retro Satanas"

2vo8xpqo

Tels ont été les propos et commentaires que j’ai apposés sur la pétition que j’ai signée, moi aussi, une pétition à l’adresse de Monsieur le Gouverneur de l’Etat du Texas.

J’ajoute qu’à 19 ans à peine beaucoup de jeunes femmes pensent à leur avenir, à leur métier, à leur famille et à celle qu’elles bâtiront un jour avec un compagnon qui les accompagnera pour le meilleur et pas forcément pour le pire.

Mais à 19 ans, voire un peu plus, certaines jeunes femmes ont déjà le vice dans la peau, un vice chevillé au corps puisque leur crédo est de détruire et de tuer, de préférence des espèces nobles, voire protégées, ce qui est bien plus jouissif dans leur esprit tordu et névrosé. N’est-ce pas madame Kendall Jones ? N’est ce pas madame Léa Vicens ?

Vous a-t-on enseigné les notions de bien et de mal à l’école ?

Une école dont vous n’avez manifestement pas su retenir ni mettre à profit les vertus fondamentales qu’elle n’a pourtant pas manqué de vous dispenser, à vous comme à tous les élèves du monde dit "civilisé", si j’en crois ce que vous êtes devenues aujourd’hui !

Comment peut-on objectivement faire un modèle de vie d’un principe basé sur la passion morbide de tuer ?

Quelle gloire peut-on tirer d’avoir supprimé la vie de créatures qui n’ont pas été en mesure de pouvoir se défendre à armes égales ?

Comment peut-on baser son existence sur des valeurs qui n’en sont pas puisque la grandeur et à la magnanimité de l’espèce humaine excluent, pas principe élémentaire, le droit de supprimer la vie pour des raisons futiles?

Vous devriez, l’une comme l’autre, méditer, si vous en êtes intellectuellement capables, sur un précepte édicté par Maxime Gorki, précepte que vous ne connaissez manifestement pas et qui dit "L’homme doit vivre pour quelque chose de mieux"

Ma sainte colère d’honnête homme m’a moralement obligé, pour rester en phase avec les principes humains que j’essaie de défendre, de devoir signaler aux responsables du plus grand réseau social de la planète l’existence de la page de madame Kendall Jones, une page qui fait l’apologie de la tuerie d’espèces animales nobles et protégées pour certaines, puisque certaines espèces sont actuellement en voie de disparition.

J’ai reçu réponse de la part d’un responsable du plus grand réseau social de la planète concernant mon signalement, réponse que je vous livre ci-dessous :

[Nous avons examiné votre signalement de Kendall Jones

Merci d’avoir pris le temps de signaler quelque chose qui vous semble contraire à nos standards de la communauté. Ces signalements jouent un rôle important pour faire de F. un environnement sûr et accueillant. Nous avons examiné la Page que vous avez signalée comme contenant de la violence explicite et avons déterminé qu’elle n’allait pas à l’encontre de nos Standards de la communauté]

Vous trouverez ci-dessous le lien qui vous mènera à la page de Kendall Jones, vous permettant ainsi de vous faire personnellement une opinion

Note du créateur : Je n’ai pas pu afficher le lien de la page de Kendall Jones qui bloquait la mise en ligne de cet article. Etonnant non ?

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Kendall Jones, Léa Vicens, Monsieur le Gouverneur de l’Etat du Texas, Espèces animales protégées, Tueries, Provocations gratuites,

10532549_10203036563648349_6337527104887417642_n

 

Pour aller plus loin :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/contre-agissements-tueuse-texane-animaux/12416

http://www.planet.fr/magazine-les-photos-de-cette-pompom-girl-texane-fan-de-chasse-font-scandale-sur-le-web.651016.6553.html

http://www.aufeminin.com/news-societe/kendall-jones-et-ses-trophees-de-chasse-enervent-les-internautes-s539199.html

http://www.sudinfo.be/1046356/article/2014-07-02/kendall-jones-la-jeune-chasseur-americaine-qui-fait-scandale-sur-le-net-photos

 

petition-img-12416

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2045

ocjkpk2z-1

Actu télévisuelle

Lea-Vicens

Le show télévisuel d’un "Serial Killer" féminin

On n’était pas couché, samedi soir en effet, puisque Laurent Ruquier, l’un des trublions et "bouffons du roi" à ses heures sur les grilles du PAF, homme de télé un tantinet provocateur, cautionnait et recevait sur le plateau de son émission : Léa Vicens, une tueuse de taureaux en série puisqu’elle officie en tant que matador à cheval. Cette égérie de Belzebuth est originaire de Nîmes, l’une des villes phares de la tauromachie en France, "spécialité" originaire d’Espagne, je le rappelle pour ceux qui l’auraient oublié.

Il serait temps que France Télévisions, groupe de télévision de service public, bannisse de ses programmes des émissions cautionnant la mort se donnant en spectacle au cœur des arènes d’une France de la honte ainsi que les acteurs distribuant avec zèle cette mort injuste et cruelle que la France des téléspectateurs ne veut plus voir, à une grande majorité, puisque près de 80% de français sont hostiles aux corridas.

Je ne pouvais faire moins, compte-tenu de mes engagements moraux au profil de la cause animale que d’écrire une lettre ouverte à Léa Vicens, une jeune femme de 28 ans qui donne et sème la mort en spectacle au cœur des arènes pour lui dire ma façon de penser concernant les "gens" de sa "race" et de son espèce.

Je vous livre ci-dessous cette missive comme naguère on donnait les esclaves en pâture aux lions de l’arène suite au désir d’un empereur romain, pouce tourné vers le bas, puisque tel était son bon vouloir et son plaisir sadique.

Lettre ouverte à Léa Vicens, un bourreau féminin de la pire espèce

Je n’imaginais pas, dans ma candeur et dans mon esprit d’empathie tourné vers mes semblables qu’une femme, être délicat, sensible, gracieux, bienveillant et doué d’indéniables et d’indicibles qualités de cœur, puisse s’adonner à des actes de barbarie et de lâcheté manifestes puisque vous torturez avant de les achever des animaux beaux et nobles qui ne demandent qu’à vivre en paix. Vous le faites sans état d’âme et avec zèle, qui plus est ; tout cela avec un acharnement morbide à vouloir ôter la vie.

Mais vous êtes lâche en plus d’être cynique, Léa Vicens puisque vous n’avez pas même le courage de vous mesurer, seule à seule avec ce taureau, le pire ennemi dans votre esprit puisque vous vous servez d’un autre animal, pris par vous en otage, pour vous protéger des coups que le taureau voudrait vous porter dans la mesure où vous l’agressez physiquement durant votre défoulement apocalyptique contre ce valeureux animal qui tente de se défendre : le cheval, sur lequel vous êtes perchée qui vous sert de bouclier, à l’instar de dictateurs utilisant des boucliers humains lorsqu’ils pensent qu’ils vont être attaqués.

Vous êtes un être sans cœur et sans âme, Léa Vicens et vous ignorez que l’Homme, particule minuscule projetée dans l’univers doit vivre pour quelque chose de mieux et c’est cela qui fait sa grandeur et sa magnanimité.

Vous êtes un être méprisable, vil et infiniment moins respectable qu’une péripatéticienne, Léa Vicens puisque cette personne, utile à la société des hommes, offre de la joie du bonheur et du plaisir à ceux qui lui font appel quand vous n’apportez que désolation souffrance et mort sur le sable de l’arène partout où vous passez, à l’instar d’Attila qui, jadis, détruisait tout sur son passage.

Je terminerai cette lettre que j’ai eu le déplaisir de rédiger puisqu’elle s’adresse à une femme vénale autant que violente dans ses formes de pensée et d’actons en disant à cet épouvantail de tragédie que je ne voudrais pas, pour tout l’or du monde, être à sa place, aucunement enviable et désirable pour un être normal, au jour du jugement dernier.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

France Télévisions, Service public, Laurent Ruquier, Léa Vicens, Matador à cheval, Sadisme, Lâcheté, Cruauté

20 185163-1

Read Full Post »