Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Le Monde’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2044

ocjkpk2z

Le changement, c’est maintenant ?

Le doigt accusateur

Les accords de Schengen ont été signés par la France sous la présidence de François Mitterrand en 1985, il y a donc quasiment trois décennies. Ils sont entrés en vigueur dix ans plus tard.

Cet accord signé par la France, alors socialiste, prévoit la libre circulation des hommes dans l’espace Schengen dont fait partie la France depuis cette époque et n’ont jamais été remis en cause par personne y compris par l’opposition d’alors devenue depuis la majorité par le jeu de l’alternance démocratique puis ayant de nouveau rejoint les bancs de l’opposition, toujours par le jeu de l’alternance démocratique républicaine.

Vouloir contrer ouvertement et concrètement ces accords équivaut à remettre en cause et en question ces derniers et reste donc une trahison d’éthique pour les ministres étant en poste actuellement faisant du zèle hautement calculé en prenant des initiatives anti républicaines.

S’il est facile concrètement de contester en haut lieu le bien fondé de cette mesure de justice et d’équité par soucis de calculs purement électoralistes il est en revanche difficile de se pencher sur le problème de l’intégration de certaines populations européennes se trouvant sur notre territoire.

Les récentes déclarations du ministre de l’Intérieur concernant certaines populations européennes et disant que ces gens ont vocation à retourner chez eux et à y rester est pour le moins un camouflet infligé à la France toute entière puisque des accords ont été signés par ses représentants il y a 28 ans, à une époque à laquelle notre actuel ministre de l’intérieur était un "ado" lui-même espagnol et plus précisément Catalan et assistait sans doute déjà à des corridas ayant probablement le gout du sang, de la provocation et de la soif de domination chevillés au corps et ancrés en son esprit.

Aujourd’hui le petit Manuel a grandi et a fait bien du chemin dans la vie en direction des marches du pouvoir politique, visant naturellement la plus haute marche du podium car il ne se contentera pas éternellement d’une place de second.

Dans un article récent le journal le Monde parle du ministre de l’Intérieur et titre "Roms : la faute lourde de Manuel Valls"

Dans le code du travail la faute lourde d’un "employé", employé grassement payé au passage, prévoit normalement le licenciement sans indemnités du responsable de cette faute.

Qu’attend donc le "patron" pour agir ?

Si j’étais Président il y a longtemps que j’aurais agi, montrant aux yeux de tous que le changement c’est effectivement maintenant.

Lataupe, pamphlétaire, politiquement incorrect, libre et fier de le demeurer.

50588337

Mots clés de cet article :

Accords de Schengen, Roms, Ministre de l’Intérieur, Faute lourde, Le Monde,

185163 Sans titre 

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/09/25/roms-la-faute-de-manuel-valls_3484159_3208.html#xtor=EPR-32280273-%5Bemailing_lesplus%5D-20130920-%5Bcommentes%5D?IdTis=XTC-FUFQ-FQG1S2-DD-5PNTW-G11E

redcard

Publicités

Read Full Post »