Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘François Hollande’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1874

ocjkpk2z

Lettre ouverte au ministre de la Culture et de la communication

2vo8xpqo (2)

Madame Aurélie Filipetti, ministre de la Culture et de la communication du gouvernement Ayrault a succédé à ce poste à Frédéric Mitterrand qui a fait inscrire, très discrètement et de manière totalement illégale, en janvier 2011 la corrida au catalogue inventaire du Patrimoine Culturel immatériel de la France, entrainant l’an dernier une légitime levée de boucliers de la part de centaines d’associations de défense du monde animal mais aussi de milliers de militants acquis à la même noble cause, ayant organisé, le 11 février 2011, une manifestation à Paris regroupant plus de 4000 personnes pour montrer, de manière pacifique à la France entière, leur farouche opposition à cette inscription qui classe la France, pays des Droits de l’Homme et de la liberté, dans les pays de la honte, suite à cette mesure.

Malgré les récentes demandes d’audiences formulées officiellement auprès du ministre, demandes répétées et réitérées par nombre d’associations de défense du monde animal, à commencer par la Fondation Brigitte Bardot en la personne de Christophe Marie, son porte-parole, le ministre reste sourd et s’enferre dans son refus catégorique de recevoir qui que ce soit pour évoquer le sujet de la corrida. Aurélie Filipetti refuse, sous de mauvais prétextes, de recevoir ceux qui souhaitent parler avec elle de la mesure de classement de la corrida au catalogue du Patrimoine Culturel immatériel de la France alors que le Président de la République, lui-même, réfléchit sérieusement pour faire en sorte qu’un nouveau statut de l’animal prenne effet rapidement ; un statut qui lui serait nettement plus favorable puisque l’animal, classé jusqu’à présent « objet » dans le code civil, bénéficierait dorénavant du statut « d’être sensible »

Aurélie Filipetti, semble vouloir se distinguer, marchant à contre-courant de l’évolution logique et prévisible qui s’amorce un peu partout chez nous mais aussi quasiment partout dans le monde pour ce qui concerne la vie animale et contre les directives morales mêmes, émises par le Président de la République lui-même, à tel point qu’on pourrait penser qu’elle trouve un quelconque intérêt à faire en sorte de refuser le dialogue qui s’impose ou va s’imposer incessamment.

J’ai adressé une lettre ouverte au ministre, faisant valoir mon point de vue concernant l’évolution qui doit logiquement s’opérer au profit du monde animal, point de vue partagé, je le sais, par nombre de Français.

2vo8xpqo (2)

Madame le ministre,

Au cours de la campagne électorale, au printemps dernier, le candidat Hollande s’est exprimé clairement en ce qui concerne l’idée de réfléchir à la définition d’un nouveau statut juridique concernant l’animal. Cet être, qualifié jusqu’alors dans le code civil « d’objet », à l’instar d’un meuble, prendrait enfin le statut « d’être sensible », à part entière.

Les Français aiment les animaux, cette évidente constatation n’est plus à démontrer et il n’est, pour s’en convaincre, que de voir les audiences croissantes réalisées par les chaines diffusant des émissions concernant le monde animal.

Le candidat Hollande a été élu démocratiquement Président de la République française il y a cent jours.

La France attend donc de lui, maintenant, qu’il mette en application les thèmes de campagne qui lui sont chers et pour lesquels il a été préféré et choisi par rapport à son adversaire.

Mais la France attend également que l’ensemble des ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault ait la même attitude de grandeur d’âme que celle de notre Président.

Madame le ministre vous avez l’extrême honneur d’occuper un poste prestigieux dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, un poste qui vous a été attribué pour l’ensemble des qualités dont vous faites montre depuis toujours.

Vous succédez, au poste qui est le vôtre à une personnalité qui n’a pas laissé que de bons souvenirs en héritage aux Français.

Vous n’êtes pas sans savoir que plus des deux tiers du peuple français voit d’un très mauvais œil le fait que votre prédécesseur ait fait inscrire, en toute inégalité, la corrida sur la liste inventaire du Patrimoine Culturel immatériel de la France. Cette mesure a été prise de manière unilatérale "entre amis", notamment messieurs Philippe Bélaval, directeur du patrimoine et véritable aficionado, François Zumbielh, défenseur bien connu de la tauromachie mais aussi André Viard, Président de l’Office National des Cultures Taurines et ce, sans qu’aucune consultation n’ait été organisée sur ce sujet particulièrement sensible.

Vous ne pouvez pas ignorer et faire table rase des légitimes revendications de plus de 2 Français sur 3 ; des Français qui ont permis, par leur suffrage, que vous occupiez le poste prestigieux qui est le vôtre en prétextant que votre emploi du temps vous empêche de recevoir les associations de défense du monde animal vous ayant demandé audience et ce, à plusieurs reprises, pour faire entendre le point de vue de la France profonde pour ce qui concerne la tauromachie.

Je serais réellement déçu, à titre personnel, madame le ministre, qu’une personne de votre qualité se retranche derrière de mauvais arguments pour refuser de vouloir entendre la voix de la France profonde qui souhaite que vous interveniez pour prononcer l’abrogation de l’inscription de la corrida à la liste inventaire du Patrimoine Culturel immatériel de la France ; une France, hier Patrie et berceau des Droits de l’Homme, devenue aujourd’hui, avec cette mesure immorale, « honte », montrée d’un doigt accusateur partout dans le monde.

Je vous prie de croire, madame le ministre, en l’expression de ma haute considération et de mon profond respect.

Ecrivainparisien

50588337

Pour y voir un peu plus clair :

http://www.fondationbrigittebardot.fr/corrida-patrimoine-immatériel-filippetti

http://www.youtube.com/watch?v=naAnd-R8q0Y

20

 

Mots clés contenus dans cet article :

Aurélie Filipetti, Corridas, Patrimoine Culturel immatériel de la France, Fondation Brigitte Bardot, Statut et droits de l’animal, François Hollande, Frédéric Mitterrand

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1711

ocjkpk2z

Message express

François Hollande 2012

Merci à vous, Monsieur le Président de permettre à nombre de français de toute classe sociale et de toutes origines de retrouver, grâce à vous, une certaine légitimité et une grande fierté.

Vous êtes le représentant de tous ces citoyens et je sais que vous avez mesuré le poids de la responsabilité qui vous échoit et que vous aurez à cœur, chaque jour, de ne pas les décevoir.

Je sais que vous allez réussir, vous en avez en effet les capacités et la volonté et vous venez de le démontrer, de belle manière depuis plus de 2 ans.

Merci Monsieur le Président.

Ecrivainparisien

50588337

Read Full Post »