Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘France’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2151

ocjkpk2z

Funérailles d’Emilie Loridan

in39san6

Ce matin, à 9 h 30 va se tenir, à Armentières dans le département du Nord, une cérémonie à la couleur particulière.

Cette cérémonie va avoir lieu dans l’église Notre-Dame-du-Sacré-Cœur. C’est en ce lieu qu’on va, en effet, célébrer les funérailles d’Emilie Loridan.

Emilie Loridan était une maman qui a mis fin à ses jours le 3 juillet dernier suite à d’insurmontables tracasseries administratives vécues et subies par cette malheureuse maman de la part de l’administration française, notamment de la part de la Caisse d’Allocations Familiales.

Une CAF qui verse des larmes de crocodile, par message interposé, comme vous pouvez le voir ci-dessous mais qui a eu l’outrecuidance extrême de réclamer à Emile Loridan le remboursement de prestations de RSA trop perçues… Comme l’indique le journal "20 minutes" sous la plume d’Olivier Aballain.

Capture

 

Comment Emilie Loridan aurait-elle pu rembourser quoi que ce soit alors qu’elle n’avait plus que 398 euros mensuels pour tenter de "survivre" avec ses 2 enfants de 8 et de 6 ans, dont une fillette atteinte de Trisomie 21 ?

A l’heure à laquelle la France distribue à tour de bras des aides et subventions de toutes sortes il est inadmissible de devoir constater que des organismes administratifs persécutent des gens acculés n’ayant aucune solution pour s’en sortir si ce n’est celle de mettre fin à leurs jours ; hélas !

J’avoue avoir parfois le sentiment profond de me sentir honteux d’être Français ; honteux, oui !

En cette journée de tristesse j’ai des pensées particulièrement émues pour les enfants d’Emilie mais aussi pour la sœur et pour l’oncle d’Emilie Loridan, durement éprouvés par cette disparition et je peux les assurer de toute ma sympathie ainsi sans doute que celle des lectrices et lecteurs du "forum de l’écrivain".

Pour terminer je tiens à saluer et à remercier Delphine Tonnerre, journaliste à la "Voix du Nord" pour ses 2 articles publiés récemment concernant Emilie Loridan tout comme je remercie également Olivier Aballain, journaliste à "20 minutes" pour son article publié dans les colonnes de son journal.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Emilie Loridan, Funérailles, Armentières, Prestations, CAF, Honte, France

1167770088_B979156772Z.1_20160708070324_000_GR47677D8.1-0

 

Pour aller plus loin :

http://www.20minutes.fr/lille/1885079-20160708-nord-mere-suicide-apres-imbroglio-franco-belge-allocations

http://www.lavoixdunord.fr/region/emilie-maman-privee-d-allocations-et-desemparee-a-ia11b49726n3619290

!cid_1BF09EFA4580452F8CF55227E782153F@BonnetduSault

 

 

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2095

ocjkpk2z

Le théorème de Cronos

2vo8xpqo (2)

La phrase du jour, choisie pour vous par Ecrivainparisien : « Les heures sont faites pour l’homme, et non l’homme pour les heures. » [François Rabelais]

2vo8xpqo (2)

Je vous propose, dans ce billet, un petit problème d’actualité immédiate, une équation à trois inconnues plutôt simple à résoudre.

Ce petit exercice a pris la forme d’une œuvre poétique dans laquelle j’expose le problème posé, l’équation à résoudre.

La solution de l’énigme se trouve dans le dernier vers :

Le théorème de Cronos

2vo8xpqo (2)

Elles travaillent pour nous sans jamais se plaindre chaque jour

Elles sont trois à travailler dans un silence doux comme velours

Elles parcourent toutes les trois un chemin toujours identique

Certaines sont phosphorescentes, d’autres sont plus ludiques.

2vo8xpqo (2)

La moyenne s’occupe essentiellement des plus grosses tranches

La plus longue de ces trois parcourt plus de chemin en revanche

La plus courte reste de très loin la plus rapide pour se déplacer

Elle est trente six mille fois plus véloce que celle citée en premier.

2vo8xpqo (2)

Voilà une bien étrange équation à trois inconnues me direz-vous !

Cette équation est aussi ancienne qu’est le monde autour de nous

Dans l’ancien temps elle se matérialisait sous une forme différente

Le soleil a été précurseur, cela bien avant cette trilogie galopante.

2vo8xpqo (2)

La solution arrive dans ce quatrain pour qui n’aurait pas trouvé

Autrefois elle s’appelait cadran solaire et elle était immobilisée

Le soleil tournait autour d’elle remplaçant notre actuelle trilogie

Vous avez trouvé ? Il fallait penser aiguilles de montre mes amis.

Ecrivainparisien

Post-scriptum : cette œuvre m’est venue à l’esprit pour rappeler à tout un chacun que le dernier dimanche de mars de chaque année nous devons avancer nos montres d’une heure et le dernier dimanche d’octobre nous devons les reculer dans les mêmes proportions

Demain matin à 3 heures il sera donc deux heures chez nous mais aussi dans quasiment toute l’Europe.

Ecrivainparisien

Mots clés de cet article :

Passage heure d’hiver, France, Europe

Capture

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2066

ocjkpk2z

Gueule de bois prévisible

2vo8xpqo-1

 

Des françaises et des français découvrant la triste réalité du chômage et de ses nombreuses déconvenues pour tenter de se réinsérer dans une société moribonde qui refuse de dire son nom, des retraités qui pleurent parfois, mais en cachette, parce qu’ils voudraient bien vivre encore un peu de leurs petites retraites honorablement gagnée par des années de labeur parfois pénible ; de petites retraites qu’on n’arrête pas de rogner régulièrement ; des retraités qui n’en peuvent plus, étranglés et exsangues qu’ils sont d’avoir trop payé toute leur vie et d’avoir le sentiment qu’ils n’existent plus au yeux d’une société qui les ignore, des mères de familles nombreuses qui doivent composer sans cesse et qui s’épuisent à force d’imagination pour faire avec ce dont elles disposent tels sont les douloureux constats d’une France malade et incurable par la faute d’un professeur et de son équipe plus soucieux de leurs intérêts que de celui de leurs "patients".

Cette France là en a marre ; comme je la comprends !

Mais cette France qui est prête à écouter ceux dont le funeste métier est de faire de la démagogie primaire, voire dangereuse et dont le remède "miracle" serait infiniment pire que le mal qui nous ronge et guette la majorité d’entre nous tous, ne réalise pas qu’il est très facile de critiquer avant de pouvoir mettre en œuvre des arguments parfois fallacieux et indémontrables et des objectifs totalement irréalisables au plan pratique et concret.

La défaite annoncée et prévisible et les résultats définitifs de dimanche prochain feront vraisemblablement se mordre les doigts certains lorsque la fête et les réjouissances terminées les nouveaux élus, satisfaits et ravis se verront dans l’obligation de mettre en pratique leurs belles théories.

Nous risquons tous de nous réveiller dimanche prochain ainsi que fin mai avec une sacrée gueule de bois.

Jean Claude Lataupe, pamphlétaire

50588337

Mots clés de cet article :

France, Chômage, Retraités, Mères de familles, Pouvoir d’achat, Promesses électorales, Elections, Défaite prévisible,

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2041

ocjkpk2z

Actualité

2vo8xpqo (2)

2 septembre

Le doigt accusateur

Alors que la France s’apprête à entrer en guerre contre la Syrie, par décision unilatérale du Président de la République qui n’a pas jugé bon de consulter ni les assemblées représentatives du peuple français pour obtenir un avis « démocratique », ni le Conseil de Sécurité de l’ONU et pas plus qu’il n’a de certitudes concernant les responsabilités de l’Etat syrien puisque les experts désignés n’ont pas encore rendu leurs conclusions et leur rapport quant à l’emploi de l’Arme chimique en Syrie, je rappelle qu’il y a 74 ans, le 2 septembre 1939, la France déclarait la guerre à l’Allemagne et au chancelier Hitler ; le second conflit mondial de l’Histoire aura duré plus de 6 longues années faisant des millions de morts inutiles autant qu’injustes de part et d’autre du champ de bataille. Mais si beaucoup de femmes et d’hommes sont tombés courageusement pour défendre leur patrie, d’autres ont distribué « gracieusement » et avec un zèle indicible la mort en élevant au rang d’art une extermination systématique de races et d’ethnies pour de bien mauvaises raisons forcément condamnables.

Je tenais à rappeler à tous cette date qu’il ne faut jamais oublier, ne serait-ce que par respect pour celles et ceux tombés courageusement au Champ d’Honneur.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Guerres, Syrie, France, Victimes, Champ d’honneur

!cid_1BF09EFA4580452F8CF55227E782153F@BonnetduSault

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1996

ocjkpk2z

Problème d’arithmétique simple

7lu153v8

En ce premier avril de l’an de disgrâce 2013 notre beau pays, la France, est en train de sombrer lentement mais sûrement dans les abysses du classement des nations.

Le paquebot « France » qui, jadis, voguait fièrement en tête de la course est aujourd’hui quelque peu distancé par les cuirassés américain, allemand, japonais mais aussi les contre-torpilleurs chinois et indien, sans compter le sous-marin brésilien et la flottille des caboteurs africains, tous portés par un courant novateur.

Le pacha aux commandes du navire « France » à la dérive, un président se qualifiant de « normal » est actuellement totalement empêtré dans les contradictions et distorsions de toutes sortes qui sont apparues dans les dix derniers mois entre les promesses faites l’an dernier au cours de la campagne électorale et la réalité de la conduite des affaires à la tête de l’Etat.

Le capitaine au commandement et à la barre du paquebot « France » est un énarque qui a même été professeur dans cette « vénérable institution » de la République.

C’est dire si je crains donc le pire.

En effet si je me réfère à l’article publié hier sur le forum, je pense que la France est sur une pente dangereuse dans la mesure où l’énarchie au pouvoir, cette oligarchie qui ignore les autres, ne se soucie que de faire fructifier ses intérêts propres ainsi que ceux de ses amis.

A partir des données explicitées ci-après concernant la dette publique de la France, une dette créée par l’énarchie aux commandes depuis la fin de la seconde guerre mondiale, j’ai posé un petit problème d’arithmétique simple que vous trouverez ci-après exposé et qui illustre l’ampleur du problème présent et à venir pour nous tous, ou presque.

Ecrivainparisien

50588337

Explications liminaires au problème d’arithmétique posé ci-après

43

444546

 

Exposé du problème arithmétique :

Dette publique

 

Réponses aux questions du problème :

 

Réponses

Mots clés de cet article :

France, Dette publique, ENA, Enarques,

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1985

ocjkpk2z

Le tour de France des palais

2vo8xpqo

La France est un pays de diversité qui peut s’enorgueillir de rester un pays phare dans quelques domaines particuliers comme celui de la gastronomie.

A ce sujet, je rappelle que la France a encore gagné récemment et une fois de plus la Coupe du Monde de pâtisserie. Ce marathon s’est déroulé à Lyon, la capitale de la gastronomie française, n’en déplaise à quelques grincheux.

La région lyonnaise en quelques mots et noms qui parlent au nez ainsi qu’aux papilles un langage onctueux et coulant à l’envi c’est Paul Bocuse, l’un des plus éminents Chefs cuisiniers de notre pays, classé meilleur cuisinier du 20° siècle mais c’est aussi les petits bouchons, ces restaurants lyonnais typiques et conviviaux où le Beaujolais coule et glisse merveilleusement. Lyon c’est aussi le tablier de sapeur et le saucisson de Lyon, la cervelle de canut et quantité de spécialités typiques qu’il serait infiniment long et fastidieux d’énumérer dans le cadre de cet article.

En règle générale on mange très bien en France dans nos 22 régions métropolitaines et nombreux sont les amateurs de fromages. A ce sujet on entend dire couramment que l’on peut servir chaque jour de l’année un fromage différent. C’est dire, sans grand risque d’erreur que la France est un immense plateau de fromages, le pays du fromage par excellence.

Je vous propose donc de faire avec moi un tour des régions françaises et de voir pour chacune d’elle les principaux fromages que l’on peut y déguster.

Notre tour de France des fromages commencera par la région Nord-Pas de Calais et on peut dire que si les gens du nord ont la réputation d’avoir peu de soleil chez eux ils ont, en revanche, un très bel assortiment fromager puisqu’on compte près d’une dizaine de fromages différents sur les tables nordiques : la Boulette d’Avesnes, le Maroilles, la Mimolette, le Vieux-Lilles, le Cœur d’Arras, le Boulet de Cassel et enfin le Bergues.

Passons maintenant si vous le voulez bien à la région Normande. Pour la Haute-Normandie on trouve sur place le Neuchâtel, le Livarot, le Brillat-Savarin et le Pavé d’Auge quant à la Basse-Normandie on y déguste couramment le célébrissime Camembert, inventé au 18° siècle par une certaine Marie Harel, le Bricquebec ou encore le Pont l’Evêque.

La Bretagne est un peu le parent pauvre de ce tour de France des fromages même si par ailleurs cette région a eu nombre de grands coureurs cyclistes réputés, tels Jean Robic ou Bernard Hinault, elle ne produit en revanche qu’un seul fromage connu : le Petit Breton, tout comme la région Limousin qui ne compte que la Feuille du Limousin, un fromage de chèvre. La Picardie ne compte qu’un seul fromage également : le Rollot.

Les Pays-de-la-Loire produisent, quant à eux 4 fromages différents : le Machecoulais, la Coudre, la Bûche cendrée et le Curé nantais.

Un peu plus au sud, la région Charentes-Poitou, une région réputée pour son beurre propose 5 fromages, tous élaborés à partir de lait de chèvre : le Chabichou du Poitou, le Mothais à la feuille, le Bournon, la Bonde de Gâtine et enfin le Cabri.

La région Aquitaine, mondialement connue pour ses productions de vins de Bordeaux produit également 4 fromages : l’Echourgnac, le Saint-Agur, le Cathare et enfin un fromage basque, l’Ossau-Iraty.

La région Midi-Pyrénées, connue pour être le fief de l’industrie aéronautique française produit aussi des fromages : le Bethmale, le Moulis, le Pyrénées Croûte noire, le Brou de Banne, le célèbre Roquefort, considéré par certains gourmets comme le roi des fromages, l’anneau de Vic Bihl, le Bouton d’Oc, la Rouelle du Tarn, le Pechegos, le Pérail, le Lacandou, le Bleu des Causses, le Rocamadour et enfin le Laguiole, un nom également connu dans le domaine de la coutellerie.

Le Languedoc-Roussillon ne compte que 2 fromages à son actif : le Pélardon et le Pas de l’Escalette.

En région Paca, pour Provence, Alpes, Côte d’Azur on peut déguster des fromages aux noms évocateurs : le Rove des Garrigues, le Mascaré, le Thym Tamarre se déguste sans bruit pour sa part tout comme le Tetoun, la Bûchette de Manosque ou encore le Banon.

Embarquons maintenant sur le ferry pour nous rendre sur l’île de beauté où on propose des fromages de caractère, à l’image des habitants de ce petit paradis ; des fromages aux noms difficiles à orthographier correctement pour certains, tout se mérite : le Brocciu, le Bastelicaccia, le Calenzana, le Niolo, le Brin d’Amour et enfin le Fleur de Maquis, un nom de circonstances.

Après le ferry nous embarquons pour nous poser à Lyon Saint-Exupéry afin de découvrir les fromages de la région Rhône-Alpes. Dieu sait qu’ils sont nombreux puisqu’on en dénombre près d’une vingtaine.

On peut citer, pêle-mêle, le Rouleau de Beaulieu, le Saint Félicien, le Saint Marcellin, la Rigotte de Condrieu, l’Arôme de Gênes, le Bleu de Bonneval, le Bleu de Bresse, la Fourme de Montbrison, le Chevrotin, le Beaufort, la Tome des Bauges, le Reblochon, la Raclette, la Tome de Savoie, le Chamberand, le Bleu du Vercors-Sassenage et enfin le Tamié.

Plus à l’ouest la région Auvergne ne manque assurément pas de fromages non plus : Saint-Nectaire, Bleu d’Auvergne, Lavort, Tomme de Ris, Bleu de Laqueuille, Cantal, Fourme d’Ambert, Gaperon, Sallers et Murol avant de passer au dessert.

Plus au nord, la Franche-Comté n’est pas en reste, tout comme la région Bourgogne.

La carte d’un restaurant franc-comtois qui se respecte propose du Bleu de Gex, du Morbier, du Mont-d’Or, plus connu sous le nom de Vacherin mais aussi du Comté, à ne pas confondre avec le Gruyère ou l’Emmental. Il existe également en Franche-Comté un fromage semi liquide composé de lait de vache caillé dans lequel on incorpore du beurre et de l’ail : la Cancoillotte ; un fromage à déconseiller aux dragueurs (sourire)

On trouve également la Cancoillotte en Lorraine et au Luxembourg.

Direction la Bourgogne et Dijon maintenant pour aller déguster avec modération un verre de Côtes-de-Nuits ou de Pommard par exemple, j’en ai déjà « l’eau à la bouche », pour accompagner un copieux plateau de fromages sur lequel on devrait pouvoir trouver : du Clacbitou, du Charolais, du Macônnais, du Bouton de culotte, du Pourly, du Trou du Cru (sic), de l’Ami du Chambertin, du Soumaintrain et de l’Epoisse.

A l’ouest de la Bourgogne se trouve la région Centre qui produit du Chavignol et du Bouchon de Sancerre qu’on accompagne habituellement, l’un comme l’autre d’un verre de Sancerre qui va tout aussi bien avec un Selles-sur-Cher, un Valençay, un Pouligny Saint-Pierre, un Brebis du Lochois, un Sainte-Maure de Touraine ou un Lingot du Berry. Quant au Frinault Blanc, au Dreux à la Feuille ou encore à l’Olivet au Foin un verre de vin rouge semble plus indiqué pour leur dégustation, ces fromages étant élaborés à base de lait de vache.

Cap à l’est maintenant pour découvrir en Champagne-Ardenne le Chaource, le Cendré de Champagne et le Langres.

En Alsace, terre d’histoire, de vin mais aussi de foie gras on déguste couramment le Munster, avec ou sans cumin quant à la Lorraine le Carré de l’Est et le Port-Salut sont ici chez eux.

Retour sur la capitale pour terminer ce tour de France des fromages. On trouve couramment en Île-de-France 4 fromages différents les Bries de Meaux et de Melun, le Coulommiers et le Fougerus.

Voila pour ce tour de France que j’ai eu plaisir à vous faire découvrir cher(e)s ami(e)s et comme disait Joël Robuchon « Bon appétit bien sur »

Jean Claude Lataupe, chroniqueur gastronome.

50588337

Mots clés de cet article :

France, Gastronomie, Fromages, Régions,

71958_4952455442519_945944533_n

544506_4952455882530_1721283251_n

149113_4952458762602_1252494134_n

481297_4952457682575_1973118132_n

580511_4952456522546_751219189_n

374501_4952479883130_89685724_n

301600_4952477043059_2000759597_n

Illustrations (de haut en bas)

Carte de France des fromages, Paul Bocuse, classé meilleur cuisinier du 20° siècle, Tomme du Beaujolais, Saint-Félicien, Rigotte de Condrieu, un bouchon lyonnais, un bouchon lyonnais (intérieur)

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1929

ocjkpk2z

Tribune libre et citoyenne

2vo8xpqo

J’ai reçu il y a quelques minutes un message d’une amie, message traitant des propos émis en chanson par un certain Raphaël Haroche, plus connu dans les milieux de la chanson de variété sous le pseudonyme de Raphaël.

Les propos quelque peu irrévérencieux, outranciers et injurieux pour l’image de la France et des Français commis par ce chanteur en herbe (de cannabis ?) irresponsable et en mal de reconnaissance et d’une notoriété qu’il n’obtiendra sans doute jamais s’il s’en tient à son attitude de provocation gratuite tout autant que stérile et totalement irresponsable, ont fait réagir Myriam Picard, une jeune femme Française de 25 ans qui a adressé à ce jeune homme, loin d’être « bien sous tous rapports », une lettre ouverte que je publie ici, in extenso, bien que je ne sois pas en accord total avec les propos qu’elle émet dans l’exposé de sa satire, des propos un peu trop orientés politiquement à mes yeux. Cette lettre, quelque peu incendiaire, a tout de même l’extrême mérite d’exprimer clairement les pensées d’une bonne partie des citoyennes et des citoyens Français concernant les problèmes actuels de la société et c’est à ce titre que je publie sa lettre ouverte qui fustige un individu répugnant qui n’a pas la capacité de réaliser la portée de certains de ses propos, ou alors la chose est grave, lorsqu’il assène avec ironie que « les étrangers ça va dans les camps ! », une phrase qui doit glacer d’effroi et d’émoi nombre de ceux ayant connu les horreurs du dernier conflit mondial, un conflit au cours duquel les nazis ont élevé au rang d’industrie l’extermination systématique de tous ceux qui n’avaient pas le profil aryen.

Paix à l’âme de plusieurs millions de gens qui étaient tous mes frères ainsi que ceux des femmes et des hommes sensés, je pense.

Ecrivainparisien

2vo8xpqo

Le message de mon amie :

Objet : Le chanteur Raphael remis à sa place.
A une époque où il est de bon gout de "niquer la France", de siffler son hymne national, de primer une photo montrant un homme se torchant les fesses avec le drapeau bleu blanc rouge, le chanteur Raphaël a sorti, avec une promotion médiatique énorme, une chanson, "Patriote". Il a choisi, pour faire sa publicité, de monter sur une échelle, et de vouloir tourner en dérision Jeanne d’Arc, et à travers elle, notre pays. Cela a fait réagir Myriam Picard, jeune femme de 25 ans, qui a tenu à rosser ce "freluquet", avec un style, un panache et une élégance dont nous avons envie de vous faire profiter.

2vo8xpqo

Début de citation


« Lettre ouverte à Monsieur Raphaël Haroche

J’ai 25 ans, et je ne laisserai pas un freluquet comme vous, Raphaël, insulter la France. Vous vous êtes permis récemment de commettre une chanson, « Le patriote ».
Le message que vous y donnez est clair : vous méprisez la France, vous méprisez les Français.
En voici quelques extraits éloquents de votre insolence:
"Si j’étais moins intelligent / Si j’avais pas ma carte de lâche /Je leur foutrais mon pied dans les dents / Je leur faciliterais pas la tâche / En première page des magazines / Ils sont partout dégueulant / Leur réformes et leur grippe porcine / Le bon peuple et son président", "Il faut chanter la Marseillaise / Et avec la main sur le cœur / Moi je la siffle avec les Beurs / Prie pour qu’au foot on soit de la baise / L’ordre moral est bien partout / La démago de gauche à droite / J’aime mieux attendre qu’ils soient bien saoul / Avant de me battre"
Pour mettre en valeur ces paroles hautement patriotiques, vous avez organisé une lamentable mise en scène, en enfourchant la statue de Jeanne d’Arc (place des Pyramides) et en chuchotant, à l’oreille de ce symbole de la France, combien vous méprisiez ce pays.
Si vous n’êtes pas content de la France, la porte est ouverte, grande ouverte.

Nous n’avons que faire de "rebellocrates" qui croient monter des barricades quand ils se contentent de gravir prudemment une échelle sous l’œil complice d’une caméra. Et sachez que si vous vous permettez encore une fois de peloter aussi bêtement une statue de Jeanne d’Arc, il y aura sans doute quelques bons Français pour vous rappeler un peu vigoureusement, avec des méthodes de l’époque, ce que fut cette bergère de quinze ans pour des milliers de Français désespérés.
Ce n’est pas parce que vous avez beaucoup d’argent, une petite gueule d’amour de Rimbaud en mal de talent, et l’admiration des bobos des rives gauche et droite, que vous pouvez vous permettre de donner des leçons aux Français. Ces Français que vous jugez "désolants", bramez-vous. Certes, quand ils tolèrent qu’un adolescent attardé de 35 ans leur donne des leçons de vie. Votre chanson et son clip offensent les millions de personnes qui sont mortes pour la France ; vous marchez sur un sol trempé de larmes et de sang, un sol qui a pu garder son nom et son âme grâce à des hommes et des femmes qui se sont sacrifiés pour que vous ayez un jour la possibilité de vivre libre dans ce pays sur lequel vous crachez aujourd’hui.
La Française que je suis vous prie de vous cantonner à des débats à la hauteur de vos capacités. Battez-vous contre le réchauffement climatique, pour la béatification de Karl Lagerfeld, ou pour la culture du boulgour bio, mais ne vous mêlez pas de la France. Elle n’a que faire d’un "planqué derrière ses lunettes noires" (comme vous le dites si bien) qui vit très confortablement dans le XVIIème, n’a jamais eu peur de se faire tabasser dans le métro, et ne sait pas ce que c’est que de vivre à proximité d’un camp de Roms !
Car vous ne vivez pas dans la réalité, vous l’ignorez absolument.
Papa-maman avocats, enfance à Boulogne, scolarité à Henri IV, épouse qui, pendant que vous caracoliez sur la statue de Jeanne d’Arc, assistait à la Fashion Week : on ne peut pas franchement dire que vous êtes des damnés de la terre.
"Les étrangers, ça va dans des camps", dites-vous avec ironie… ! Eh bien, si vous trouvez cela tellement révoltant, pourquoi n’en accueillez-vous pas quelques dizaines chez vous…? Avec vos moyens financiers, ce doit être possible. Et nous serions tous ravis de voir ce que donnerait cette confrontation de vos idéaux droit de l’humanisme avec la réalité. Car la réalité, monsieur, c’est que les Français n’en peuvent plus, et si le gouvernement a décidé de faire une opération de communication en expulsant quelques Roms, c’est précisément parce qu’il sent la révolte d’un peuple qui n’en peut plus de vivre, jour après jour, la communautarisation de son pays.
Voilà sans doute des mots que vous ne connaissez pas. Je vous invite donc à aller vous promener du côté des Mureaux ou de la Courneuve. Ce seront des travaux pratiques très instructifs, je n’en doute pas !
Vous verrez alors ce que pensent réellement ces Beurs dont vous parlez, et avec lesquels vous rêvez de siffler la Marseillaise. Vous allez connaitre le sens des mots "bolosser, souchien et face de Craie"
Et j’ose espérer que vous mesurerez alors le courage de ceux qui osent se dresser contre cette inadmissible violence anti française et anti blanche qui gangrène notre pays.
Car les gens de courage ce ne sont pas Zazie, Judith Godrèche, Christophe Willem et vous-même : vous vous indignez très confortablement, derrière des micros ou sur des plateaux TV, vous vous battez contre des moulins à vent et avez l’impression qu’en défendant l’antiracisme ou le maintien des Roms en France, vous êtes dans l’irrévérence, alors que ce gouvernement que vous critiquez donne depuis des années des millions d’euros à des associations qui pourfendent les mêmes méchants que ceux que vous désignez d’un doigt lisse bordé de cachemire. Votre chanson sue le mépris. Mépris pour le peuple, mépris pour ses inquiétudes, mépris pour ses souffrances.
Mépris pour les symboles d’un pays qui ne doit pas être si atroce que cela, puisque tant de gens veulent y rentrer et y rester.
Quel sera le prochain acte de bravoure et de folie artistique du mutin de Panurge que vous êtes, Monsieur? Sans doute déféquer devant le Panthéon? En vous posant en pseudo résistant, vous vous inscrivez au contraire parfaitement dans l’histoire des collabos et des traitres qui ont sali notre pays. Vous êtes de ceux qui, depuis plus de trente ans, forcent les Français à se battre la coupe en permanence, à rougir de leurs valeurs et de leur histoire, à cracher sur tout ce qui est digne et respectable dans un des rares pays où on ne vous colle pas au gnouf pour des propos comme les vôtres.
J’ai 25 ans, Monsieur, je suis française, et fière, quoi qu’il arrive, de mon pays. Aucune nation n’est parfaite, mais j’ai la chance de faire partie d’une grande et belle histoire. J’ai derrière moi des siècles d’héroïsme et de grandeur !
J’essaie d’en être digne, tant bien que mal. Alors quand je vois un si petit freluquet s’estampiller bouffon d’une cour et d’un système qui lui rapportent tant d’argent et de médiatisation, je ne peux que me dresser, du haut de ma jeunesse, et vous rappeler à l’ordre.
Au nom de cet hymne que vous raillez, de cette Jeanne d’Arc dont vous vous servez, veuillez, Monsieur Haroche, avoir un peu d’humilité, d’intelligence, et de décence. Vous n’êtes pas Guy Môquet ni Emile Zola. Mais un petit Parisien conformiste dont le plus grand acte de bravoure de sa vie aura sans nul doute été de monter une échelle, place des Pyramides, sans un harnais de sécurité.
Myriam Picard »

Fin de citation

Qu’ajouter de plus à ce terrible réquisitoire ? Remercier Myriam Picard, bien sur.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Valeurs, France, Outrage, Mépris, Camps, Raphaël, Myriam Picard, Jeanne d’Arc,

dieu.72477

 

Quand on me cherche on me trouve, mais pas forcément où l’on m’attend.

 

Message que j’ai rédigé de la part de celles et ceux qui se sont sentis offensés ce matin par un ersatz de chanteur au texte nauséabond…

Message à l’adresse d’un sale gosse irrévérencieux

Dis-moi, toi, petit rustre mal dégrossi c’est à ta conscience, ou du moins à ce qu’il en reste, que je m’adresse.

N’oublie pas une chose, sale petit con irrévérencieux et pourri par le fric malsain de tes parents, que rien ne t’autorise à salir la mémoire de mes ancêtres et de ceux de bien des Françaises et des Français, comme moi ; des ancêtres, des parents, des frères et des sœurs, également, qui se sont battus et dont beaucoup sont tombés, courageusement et en héros, au champ d’horreur d’une guerre qu’ils n’ont jamais souhaitée pour qu’aujourd’hui tu puisses vivre ; toi le nanti, l’ersatz de petit bourgeois puant au plan moral, le rebus, le rebelle de pacotille avec tes costumes ridicules empestant la naphtaline et les relents de parfum de m’as-tu vu ainsi que tes mauvais penchants qui empestent le fric corrompu par les manières de mécréant étant les tiennes.

N’oublie pas encore une chose, petit merdeux suintant et transpirant, de vanité et de fierté mal placées mais aussi de fatuité autant que de bêtise que tu es Français, comme moi, non pas par le droit du sang mais par celui du sol et qu’à ce titre tu es tenu, que tu le veuilles ou non, à des obligations que ta morale réac a sans doute occultées ; notamment celle du respect que tu dois, en ta qualité, imméritée pourtant à mes yeux, de Français à notre Mère Patrie et à ce drapeau sur lequel tu te plais à cracher avec des mots orduriers qui, j’ose l’espérer, dépassent ta pensée ; des mots malsains qui te classeraient, dans le cas contraire, dans la catégorie des terroristes intellectuels.

As-tu réalisé, toi, le chanteur de pacotille en mal de reconnaissance, la portée des mots orduriers et irrévérencieux contenus dans ton texte ? Toi ! Le minable autant que pitoyable provocateur qui semble bien incapable de réflexion concernant la portée de son texte racoleur qu’il assène à la tête des gens, tel un venin et sa bave nauséabonds ; un texte qui te vaudrait les travaux forcés à perpétuité, voire la peine de mort sous certains régimes politiques autres que celui sous lequel nous avons la chance de vivre, mais pas grâce à toi.

Je souhaite que ce rappel à l’ordre te soit profitable et que tu ne t’aventures plus, à l’avenir, à commettre de tels propos contraires à l’honneur du pays tout entier.

Jean Claude Lataupe, pamphlétaire

 

167729_drapeau_francais3

Read Full Post »

Older Posts »