Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Démocratie’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2132

ocjkpk2z

La démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas

2vo8xpqo (2)

La France est un pays démocratique, du moins c’est ce que l’on peut encore croire. Cependant si je regarde et écoute ce qui se dit actuellement je pourrais être tenté de penser que ce n’est plus le cas.

Depuis quelque jours un certain nombre d’hommes politiques, n’ayant visiblement pas encore compris qu’ils sont les artisans de notre malheur, se donnent en spectacle de façon grotesque autant que pitoyable en diabolisant certains électeurs ayant choisi d’exprimer leur désaccord avec l’actuel gouvernement.

Les électeurs ayant voté pour ce qu’on appelle communément "l’extrême droite" sont tout aussi respectables à mes yeux que le reste du corps électoral et les différents responsables politiques se doivent de prendre en compte et de respecter les choix exprimés par cet électorat qui dérange, que dis-je, qui les dérange !

Ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux et à eux seuls. Ce qui est en train d’arriver et qui était prévisible n’est que le résultat de 35 à 40 années de laxisme et de politiques irresponsables de la part de l’intelligentsia en place, toutes étiquettes politiques confondues.

Mais ces gourous et autres factotums zélés n’ont rien vu venir, obsédés et obnubilés qu’ils ont été et sont toujours d’ailleurs, par les avantages exorbitants que leur confère leur statut ; un statut qui ne les oblige en rien, d’ailleurs, à obtenir des résultats, ce qui n’est aucunement le cas du moindre des chefs de la plus petite entreprise française.

Faire illusion est un maitre mot en politique qui conditionne beaucoup de choses dont les citoyens Français sont les premières victimes.

Ne nous voilons pas la face ; je sais, comme beaucoup, que ce qui intéresse la grande majorité des hypocrites que sont ceux que nous avons élus ou désignés n’est pas l’avenir de la France, pas plus que celle des Français mais leur avenir personnel et celui de leur famille, du moins c’est ce que pense une très grande majorité de Français.

Alors devant le désastre annoncé pour dimanche soir on gesticule et on s’active en coulisses, on magouille, on s’associe dans des alliances parfois contre nature, on sème le doute et la suspicion, on brandit le spectre du chaos républicain, on donne des ordres, des consignes de vote pour faire barrage… On est prêt à tout, même à se renier ou à renier ses pseudos "idéaux de vie" apparents pour ne pas se retrouver sur la touche.

Mesdames et messieurs les politiciens laissez donc choisir les électeurs, en leur âme et conscience citoyenne et républicaine. Le dernier mot doit revenir et rester au peuple qui est censé être souverain. Le verdict lui appartient, en dernier ressort, ne vous en déplaise.

Ecrivainparisien, alias Jean Claude Lataupe

50588337

Mots clés de cet article :

Démocratie, Choix, Chaos,

Oudon

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2090

ocjkpk2z

La France, une et indivisible ?

2vo8xpqo

En ces temps tourmentés au cours desquels certaines et certains se croient indispensables pour assurer la survie de notre "patrie", il est bon de savoir que la France a besoin plus que jamais de rassembleurs altruistes et intègres, en aucun cas de diviseurs démagogues à l’envi mais aussi de profiteurs "cumulards".

Je rappelle également que nul, pas même le meilleur, si tant est qu’il existe, n’est indispensable, histoire de faire comprendre à quelques unes et quelques uns qu’ils ne sont pas meilleurs que les autres.

J’aimerais beaucoup qu’en ces temps troublés, telle l’eau versée dans une célèbre boisson alcoolisée à base de badiane étoilée dont certains abusent régulièrement, j’aimerais donc que la France se lève enfin pour exprimer son opinion et le fasse massivement lorsqu’on lui demande de le faire en montrant clairement ses préférences par bulletin de vote interposé, le seul moyen démocratique à la disposition des citoyens.

J’aimerais que les politiciens étant tout sauf droits, intègres et désintéressés soient systématiquement sanctionnés et logiquement écartés par la voix du peuple de France par bulletins de vote interposés et déposés dans les urnes le moment venu.

Il est en effet particulièrement incroyable de devoir constater, une saine et légitime colère montant du fond de l’âme, que certains politiciens sont quelquefois réélus au premier tour alors qu’ils ont été sanctionnés par la justice, parfois lourdement et à plusieurs reprises.

Réveillons nous. Nous sommes tous plus ou moins responsables de cette incroyable situation qui voit des politiciens véreux siéger sur les bancs de l’Assemblée Nationale, voire du Sénat depuis quelques années puisqu’on prend souvent les mêmes et on recommence.

J’invite tout un chacun a prendre ses responsabilités pour que les choses changent. Il serait temps que chacun se sente concerné et s’implique concrètement ; cela pour le plus grand bien de tous.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Démocratie, Responsabilités, Politiciens malhonnêtes,

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1967

ocjkpk2z

Na zdorovye, Kamarade !

taz

Kado pour le Kamarade Depardieu, nouveau citoyen, accessoirement ministre de la kultur et bénéficiaire d’un logement de fonction d’une république considérée, à ses yeux comme un modèle de démocratie dont voici quelques exemples

« Na zdorovye, Kamarade ! » (A ta santé, camarade !)

Le doigt accusateur

Propagande soviétique

Avis à la population : je vous laisse « admirer » le « lyrisme » de ces affiches de propagande soviétique ainsi que les slogans leur correspondant qui sont réellement d’un autre âge et qui exaltent « brillamment » la population à vénérer la fibre patriotique qui sommeille au fond de chacune et de chacun d’entre eux mais qui les incite également à faire leur les nobles valeurs du dépassement de soi, de l’engagement pour la patrie et de l’adoption des valeurs de noblesse morale qui « faisaient » la « grandeur » de l’ex Empire soviétique et qui sont l’héritage patrimonial de la Russie, devenue aujourd’hui un modèle de démocratie, aux dires du Kamarade Depardieu, un provocateur « primaire » et accessoirement riche propriétaire terrien viticole ébloui par le modèle russe.

Lataupe, pamphlétaire « Poutinophobe » (en mémoire, entre autre d’Anna Politkovskaïa, journaliste russe d’opposition, lâchement assassinée)

50588337

Mots clés de cet article :

Provocation, Démocratie, Propagande,

0_77288_7aaf9e2e_L

0_77299_88f601a4_XXL (1)

143

152

171

181

212

222

241

251

271

281

291

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1918

ocjkpk2z

Réveillons-nous !

Le doigt accusateur

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient

Dans le domaine du « demain on rase gratis », en d’autres termes celui de la langue de bois, chacun sait bien qu’elle a toujours existé ; en effet qui n’a pas tempêté contre un Sarkozy et ses déclarations tonitruantes, son « bling bling » et sa Rolex ? Mais il est vrai que nombre de postulants, hier, à un poste dans l’actuel gouvernement, aujourd’hui, ont usé et abusé à l‘envi de cette méthode qui a malheureusement fait ses preuves, dans le seul but d’accéder, en leur qualité de petit ou de grand « guru », aux commandes de la machine étatique, la place étant particulièrement bonne.

Il n’est, pour s’en convaincre, que de regarder la valeur patrimoniale, acquise au fil des mandats électifs, par ceux qui, aujourd’hui, nous « régissent », nous étouffent et nous avilissent pour devoir constater que ce n’est pas l’esprit d’altruisme et d’empathie qui habite et guide l’âme et l’esprit, dans la conduite de leur vie « d’homme », de nos « ténors » de la politique mais bien plutôt celui de l’intérêt de leur situation personnelle.

Elle est bien là, la réalité des choses et le reste n’est que décorum fait de poudre aux yeux.

Tel est donc le bilan que chacun peut tirer, tout comme moi, des premiers mois de gouvernance de cette « nouvelle » Gauche, une « fille » ressemblant étrangement à sa « mère » puisqu’ayant hérité de ses gênes « caviardisés » ; une nouvelle Gauche qui avait allumé au fond de l’esprit de bien des citoyens cette petite lumière qui se nomme « espoir »

L’espoir s’est hélas aujourd’hui envolé comme l’oiseau prisonnier auquel une main « assassine » aurait ouvert les barreaux de sa cage… Et au fond de cette cage vide il ne reste que déception désillusion et désenchantement de millions de citoyens qui pensaient, à tort, que nos actuels dirigeants seraient à même d’avoir entendu, assimilé, compris et surtout mis en pratique nombre de messages forts de doléances à leur attention.

Foin des doléances, récriminations et plaintes de toutes sortes de la part du pouvoir en place.

La révolte gronde sous les fenêtres du monarque comme grondait, il y a deux cent trente ans, la colère sous les fenêtres versaillaises.

Les habitudes ancestrales vont perdurer tant qu’un coup de pied salutaire, généré par un nouveau Messie, adepte de justice et d’équité, ne viendra pas endommager gravement la fourmilière malsaine du pouvoir en place car sourd et indifférent au sort de ceux qui souffrent de l’injustice, de la misère et de l’indifférence commises et perpétrées à leur encontre.

A quand, enfin, cette démocratie participative, chère aux véritables citoyennes et citoyens démocrates ?

A quand, enfin, des représentants altruistes et désintéressés œuvrant, de manière bénéfique, au profit de l’intérêt général ?

A quand, enfin, une démocratie au service réel du citoyen et pas à la botte d’une oligarchie avide d’ors, de pouvoir et de puissance?

Ces questions existentialistes attendent des réponses concrètes et personnalisées ne figurant pas dans les manuels conçus et rédigés par les stratèges des grandes écoles de « notre » République !

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

République, Démocratie, Gauche, Promesses, Pouvoir, Oligarchie, Injustices, Intérêt général, Doléances,

bhbv_saint_vincent_de_paul

3zwtujp5

martin-of-tours

St martin

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1916

ocjkpk2z

Communiqué

Le doigt accusateur

Il est proprement intolérable, dans une démocratie telle que celle existant en France, que des associations et des citoyens pacifiques se voient interdits d’expression, notamment sur internet ; interdictions émanant de la direction d’un célèbre réseau social planétaire, par des procédés de censure éhontés indignes et contraires au droit de libre expression de tout citoyen tout comme il est réellement contraire, pour le bien et le respect des institutions et règles démocratiques en vigueur dans notre pays, que des membres d’un gouvernement soient tentés d’enfreindre les règles et obligations de réserve, propres à leur charge, en usant ou en tentant d’user de leurs prérogatives par abus de pouvoir manifeste en annonçant publiquement leur capacité à bloquer des manifestations dénonçant ouvertement des spectacles mettant en scène des actes de cruauté manifeste à l’encontre du monde animal au prétexte qu’eux-mêmes en sont friands.

Il est totalement inadmissible que certaines personnalités politiques de premier plan veuillent faire passer leur intérêt personnel avant l’intérêt suprême de la Nation, ce qui devrait être la règle, cela au mépris de l’avis de millions de Françaises et de Français restant farouchement hostiles à la cruauté pratiquée à l’encontre du monde animal, sous quelque forme qu’elle puisse se perpétrer.

Ecrivainparisien Crac Europe

2 octobre 2012

50588337

Mots clés de cet article :

Gouvernement, Démocratie, Abus de pouvoir, Prérogatives, Cruauté, Monde animal, Manifestations, Droit d’expression,

Read Full Post »