Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cruauté’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2045

ocjkpk2z-1

Actu télévisuelle

Lea-Vicens

Le show télévisuel d’un "Serial Killer" féminin

On n’était pas couché, samedi soir en effet, puisque Laurent Ruquier, l’un des trublions et "bouffons du roi" à ses heures sur les grilles du PAF, homme de télé un tantinet provocateur, cautionnait et recevait sur le plateau de son émission : Léa Vicens, une tueuse de taureaux en série puisqu’elle officie en tant que matador à cheval. Cette égérie de Belzebuth est originaire de Nîmes, l’une des villes phares de la tauromachie en France, "spécialité" originaire d’Espagne, je le rappelle pour ceux qui l’auraient oublié.

Il serait temps que France Télévisions, groupe de télévision de service public, bannisse de ses programmes des émissions cautionnant la mort se donnant en spectacle au cœur des arènes d’une France de la honte ainsi que les acteurs distribuant avec zèle cette mort injuste et cruelle que la France des téléspectateurs ne veut plus voir, à une grande majorité, puisque près de 80% de français sont hostiles aux corridas.

Je ne pouvais faire moins, compte-tenu de mes engagements moraux au profil de la cause animale que d’écrire une lettre ouverte à Léa Vicens, une jeune femme de 28 ans qui donne et sème la mort en spectacle au cœur des arènes pour lui dire ma façon de penser concernant les "gens" de sa "race" et de son espèce.

Je vous livre ci-dessous cette missive comme naguère on donnait les esclaves en pâture aux lions de l’arène suite au désir d’un empereur romain, pouce tourné vers le bas, puisque tel était son bon vouloir et son plaisir sadique.

Lettre ouverte à Léa Vicens, un bourreau féminin de la pire espèce

Je n’imaginais pas, dans ma candeur et dans mon esprit d’empathie tourné vers mes semblables qu’une femme, être délicat, sensible, gracieux, bienveillant et doué d’indéniables et d’indicibles qualités de cœur, puisse s’adonner à des actes de barbarie et de lâcheté manifestes puisque vous torturez avant de les achever des animaux beaux et nobles qui ne demandent qu’à vivre en paix. Vous le faites sans état d’âme et avec zèle, qui plus est ; tout cela avec un acharnement morbide à vouloir ôter la vie.

Mais vous êtes lâche en plus d’être cynique, Léa Vicens puisque vous n’avez pas même le courage de vous mesurer, seule à seule avec ce taureau, le pire ennemi dans votre esprit puisque vous vous servez d’un autre animal, pris par vous en otage, pour vous protéger des coups que le taureau voudrait vous porter dans la mesure où vous l’agressez physiquement durant votre défoulement apocalyptique contre ce valeureux animal qui tente de se défendre : le cheval, sur lequel vous êtes perchée qui vous sert de bouclier, à l’instar de dictateurs utilisant des boucliers humains lorsqu’ils pensent qu’ils vont être attaqués.

Vous êtes un être sans cœur et sans âme, Léa Vicens et vous ignorez que l’Homme, particule minuscule projetée dans l’univers doit vivre pour quelque chose de mieux et c’est cela qui fait sa grandeur et sa magnanimité.

Vous êtes un être méprisable, vil et infiniment moins respectable qu’une péripatéticienne, Léa Vicens puisque cette personne, utile à la société des hommes, offre de la joie du bonheur et du plaisir à ceux qui lui font appel quand vous n’apportez que désolation souffrance et mort sur le sable de l’arène partout où vous passez, à l’instar d’Attila qui, jadis, détruisait tout sur son passage.

Je terminerai cette lettre que j’ai eu le déplaisir de rédiger puisqu’elle s’adresse à une femme vénale autant que violente dans ses formes de pensée et d’actons en disant à cet épouvantail de tragédie que je ne voudrais pas, pour tout l’or du monde, être à sa place, aucunement enviable et désirable pour un être normal, au jour du jugement dernier.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

France Télévisions, Service public, Laurent Ruquier, Léa Vicens, Matador à cheval, Sadisme, Lâcheté, Cruauté

20 185163-1

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2028

ocjkpk2z

Une institution à réformer d’urgence

Le doigt accusateur

Notre cinquième république a bien des mérites, notamment celui de sauvegarder l’indépendance identitaire de chacun dans un bienveillant esprit de magnanimité fort louable.

Cependant, j’aimerais faire savoir à notre Marianne, que je voudrais montrer d’un doigt accusateur autant que réprobateur certaines des pratiques dont elle use et abuse sous couvert de sa légitimité que chacun se doit de lui accorder.

Chère Marianne de mes amours que j’aime au moins autant, si ce n’est plus que moi, est-ce bien raisonnable que tu puisses cautionner certaines institutions que tu as créées et qui nous dictent aujourd’hui la conduite que nous devons suivre ?

Est-ce bien raisonnable, Marianne, que tu puisses accepter que des gens que l’on nomme « sages » ne le soient que fort peu en vérité, dans la mesure où les membres de cette assemblée, siégeant périodiquement, édictent des directives, des décisions et tirent des conclusions qui vont à l’encontre de l’intérêt général d’une majorité de tes enfants ?

Dis-moi, Marianne, est-ce acceptable que le pays que tu représentes si bien habituellement aux yeux du monde soit aujourd’hui montré du doigt dans toute l’Europe pour avoir ouvertement considéré, par l’intermédiaire de « ta » sacro-sainte institution, que le massacre d’animaux que l’on torture pour le plaisir de quelques refoulés en mal de sadisme et de violence reste conforme à ta Constitution et donc aux bons usages d’un être censé être évolué intellectuellement et que l’on nomme « Homme » ?

Crois-tu objectivement, Marianne, que le fait de massacrer des animaux nobles soit conforme à l’idée que se font des millions de tes enfants de ce que tu devrais être ?

Crois-tu encore, Marianne, que la place d’un taureau de combat sur cette terre soit de finir sa trop courte vie sur le sable d’une arène, transpercé de coups d’épées et autres armes diverses et variées finissant par lui donner une mort horrible qu’il ne mérite pas ? Tout comme ces malheureux coqs de combat que l’on a dressé, par simple jeu, pour s’entretuer entre eux ?

Crois-tu enfin, Marianne, qu’une poignée de femmes et d’hommes, rétribuée à prix d’or, puisse continuer à faire la pluie et le beau temps en imposant leur point de vue partial, orienté et guidé par les puissantes occultes de l’argent pour entériner des directives et des décisions qui ne servent que quelques uns de tes enfants, malades de leur sadisme ?

Ne penses-tu pas, pour finir, chère Marianne qu’il serait grand temps que tu songes sérieusement à remettre en question cette assemblée de nantis et bien d’autres choses encore si tu ne veux pas finir dans les flammes de l’enfer d’un bucher, comme certaines de tes aïeules ?

Je t’aime bien, tu sais, Marianne et je souhaiterais t’éviter des contrariétés qui ne pourraient que hâter ton déclin.

Ecrivainparisien, alias Jean Claude Lataupe, pamphlétaire, politiquement incorrect.

50588337

Mots clés de cet article :

Marianne, Constitution, Déclin, Torture animale, Sadisme, Cruauté,

20

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1943

ocjkpk2z

Justice laxiste

images (5)

Un individu, connu des milieux du hand ball de haut niveau s’est signalé récemment dans les colonnes de la presse, non pas à la rubrique sportive mais à celle des faits divers.

Ce sinistre autant que répugnant personnage, au plan moral vient de faire l’objet d’une condamnation pénale pour avoir maltraité, le mot est faible, plusieurs chiens lui ayant appartenu.

Quand je dis que le mot est faible je veux expliquer ici que ce sinistre autant que monstrueux personnage a mis à mort de manière ignoble l’un de ses chiens et qu’il a été reconnu coupable de sévices graves sur deux autres malheureux animaux.

La presse locale a écrit, au sujet de ce bourreau, je cite dans les grandes lignes «Tous ces chiens ont été frappés, traumatisés, meurtris, estropiés, mutilés et laissés sans soins jusqu’à leur mort. L’un de ces malheureux animaux, retrouvé dans un sac n’est pas seulement mort de noyade mais a vraisemblablement subi des sévices préalables avant d’être jeté à l’eau, sans « autre forme de procès » ; ni vu, ni connu. »

Qu’ajouter à cela, si ce n’est que l’individu dont je tairai le nom, bien qu’il soit connu de tous, notamment des riverains, outrés des actions de ce monstre tout autant que de nombre de gens de toutes origines signent actuellement une pétition pour exiger des autorités sportives du hand ball que cet individu soit écarté dans les meilleurs délais des terrains de jeu, puisque la justice n’a pas cru bon de sanctionner de manière infiniment plus lourde ce tortionnaire qui n’a été condamné « qu’à » 4 mois de prison avec sursis, assortis de deux amendes, alors que la Substitut du Procureur de la République, en la personne de Mathilde Pimmel avait requis, pour sa part, 6 mois de prison ferme contre le prévenu, un jeune homme de 21 ans.

Il est à noter que le directeur du club de hand ball de Sélestat, en la personne de Vincent Mompert, club dans lequel évoluait ce tortionnaire à l’esprit pervers a d’ores et déjà écarté ce dernier de l’encadrement des jeunes du club ; c’est bien la moindre des choses dans la mesure où un sportif, censé être de haut niveau, se doit d’être un modèle et un exemple à suivre pour les jeunes, ce qui n’est bien évidemment pas le cas de cet ersatz de sportif, au plan moral.

Il est à espérer que les instances sportives du hand ball français soient plus sévères que l’a été la justice de notre pays à l’encontre de ce monstre en radiant définitivement ce bourreau de toute pratique sportive, quelle qu’elle soit.

Ecrivainparisien, F. A. I et F. A. C

50588337

Mots clés de cet article :

Cruauté, Chiens, Hand Ball, Guynel Pintor, Pétition, FAI, FAC, Justice

Liens utiles :

https://www.facebook.com/force.animal.intervention?fref=ts

https://www.facebook.com/force.anti.corridas?fref=ts

http://www.e-manif.fr/Guynel-PINTOR-le-bourreau-de-Selestat-le-barbare-du-hand-ball-français-emanif2-608.html

 

!cid_533785CB70BF4D63A81593C5FCCD45DA@AteliersLyre

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1916

ocjkpk2z

Communiqué

Le doigt accusateur

Il est proprement intolérable, dans une démocratie telle que celle existant en France, que des associations et des citoyens pacifiques se voient interdits d’expression, notamment sur internet ; interdictions émanant de la direction d’un célèbre réseau social planétaire, par des procédés de censure éhontés indignes et contraires au droit de libre expression de tout citoyen tout comme il est réellement contraire, pour le bien et le respect des institutions et règles démocratiques en vigueur dans notre pays, que des membres d’un gouvernement soient tentés d’enfreindre les règles et obligations de réserve, propres à leur charge, en usant ou en tentant d’user de leurs prérogatives par abus de pouvoir manifeste en annonçant publiquement leur capacité à bloquer des manifestations dénonçant ouvertement des spectacles mettant en scène des actes de cruauté manifeste à l’encontre du monde animal au prétexte qu’eux-mêmes en sont friands.

Il est totalement inadmissible que certaines personnalités politiques de premier plan veuillent faire passer leur intérêt personnel avant l’intérêt suprême de la Nation, ce qui devrait être la règle, cela au mépris de l’avis de millions de Françaises et de Français restant farouchement hostiles à la cruauté pratiquée à l’encontre du monde animal, sous quelque forme qu’elle puisse se perpétrer.

Ecrivainparisien Crac Europe

2 octobre 2012

50588337

Mots clés de cet article :

Gouvernement, Démocratie, Abus de pouvoir, Prérogatives, Cruauté, Monde animal, Manifestations, Droit d’expression,

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1870

ocjkpk2z

Cent fois sur le métier…

20

Le hasard de la numérotation de mes billets fait que le présent article porte le numéro d’une année de déclaration de guerre, celle de 1870 qui allait être une année de défaite pour l’armée française qui vit, entre autres choses, la capitulation à Metz d’un certain maréchal du nom de Bazaine.

Pour en revenir à mon article de ce jour il traitera, lui aussi d’une guerre. Ce conflit, déclaré il y a quelque temps déjà, met aux prises nombre d’associations de défense de la cause animale, Crac, Bac et Flac en tête mais aussi toutes les personnes ayant du cœur qui militent activement au profit de cette noble et valorisante cause pour l’esprit qui ont déclaré la guerre à l’intolérance et à la vision quelque peu étriquée d’un certain nombre d’amateurs de spectacles tauromachiques qui se délectent de la vision de tortures de sévices et de mort que l’on inflige, pour le plaisir, à des animaux, taureaux et chevaux qui ne demandent qu’à vivre sereinement.

Mais cette guerre est également déclarée aux sociétés qui cautionnent ces actes barbares en ayant signé des contrats de partenariat avec des villes françaises organisatrices de férias et autres spectacles tauromachiques, Bayonne et Dax en tête.

Parmi les sociétés susmentionnées ayant pignon sur rue qui ont signé des partenariats ou qui ont participé à des actions de promotion en faveur de la tauromachie il faut citer la société Afflelou, ayant signé un contrat de partenariat de trois ans avec la ville de Bayonne ; un contrat devenu caduc depuis puisque la société d’Alain Afflelou s’est ressaisie et a renoncé finalement à concrétiser et pérenniser ledit contrat devant la pression exercée par les associations de défense pour la cause animale.

Mais la société Afflelou est loin d’être un cas isolé puisque les associations de défense de la cause animale pointent d’un doigt accusateur le groupe Casino qui a imposé à l’ensemble du personnel de son hyper marché d’Istres le port d’une tenue spécifique durant la féria locale et ce, sans aucune concertation préalable.

Au tableau d’horreur des bons élèves figurent également, et en bonne place, les Banques Alimentaires françaises ayant distribué aux plus démunis, du côté d’Arles, de la viande de taureaux de combat, morts suite aux nombreux coups violents qu’ils ont reçu pendant les corridas organisées récemment au cours de férias régionales.

La dernière société en date à s’être illustrée par ses actions en faveur des spectacles tauromachiques est un grand parc d’attractions, connu du grand public et qui, jusqu’à ce jour, bénéficiait d’une aura très favorable : le parc du Futuroscope de Chasseneuil-du-Poitou. Les dirigeants de ce parc ont eu l’idée « nébuleuse » d’organiser une journée « spéciale », à destination des enfants, journée que les responsables du parc qualifient de « ludique » au cours de laquelle on va montrer aux enfants ce qu’est une corrida.

Alors que circulent, un peu partout sur la toile, de multiples pétitions en faveur des animaux, notamment celle du Professeur Hubert Montagner qui demande aux pouvoirs publics l’interdiction d’entrée dans les arènes aux enfants de moins de 16 ans, le Futuroscope joue la carte de la provocation en ayant l’intention de montrer prochainement et ouvertement à tous, notamment aux enfants, êtres particulièrement vulnérables, le spectacle barbare et avilissant pour l’esprit qu’est la corrida.

J’ai adressé, récemment un message aux responsables du Futuroscope, courriel qui figure sur mon précédent article mais il semblerait que ma prose accusatrice, tout autant que les milliers de messages, lettres, courriels et autres coups de téléphone restent, pour l’instant sans effet concret.

Suivant donc l’adage qui dit « cent fois sur le métier remettez votre ouvrage » je me suis remis au travail, ce qui a donné ce que vous trouverez ci-après : un courriel apposé en bonne place sur la page du Futuroscope, une page présente et active sur le plus grand réseau social de la planète.

Vous trouverez, à l’issue de mon plaidoyer, le seul commentaire désobligeant m’ayant été adressé par un « contradicteur », adepte manifeste des spectacles de torture gratuite infligée aux taureaux et vous noterez, au passage, la « misère » intellectuelle et la pauvreté de style et d’arguments réels tout autant que le « massacre » qu’il inflige, sans vergogne à la langue française puisque j’ai volontairement laissé son message tel quel, sans le modifier en aucune manière.

Vous trouverez également à l’issue de ce message, pétri de vulgarité la réponse que j’ai faite à cet olibrius, du nom de « Baron »

images (2)

Lettre ouverte aux dirigeants du parc du Futuroscope de Chasseneuil-du-Poitou

Je me fais le porte-parole de nombres de personnes particulièrement indignées de constater que vous faites preuve de beaucoup de légèreté morale en persistant sur les positions qui sont les vôtres concernant les spectacles macabres que sont les corridas.

La réponse politiquement correcte que vous faites à tous ceux qui montrent du doigt votre cautionnement d’actes barbares ne fait que les conforter dans l’idée que votre établissement n’est plus digne d’être classé dans la catégorie des parcs hautement recommandables puisque vous y montrez, particulièrement aux enfants, des êtres spécifiquement malléables et facilement influençables tout autant que conditionnables, le spectacle hautement avilissant et dégradant, au plan humain du spectacle de la mort gratuite que sont les corridas, des actions d’un autre âge, celui des jeux du cirque en vigueur dans l’Empire romain.

Les pratiques tauromachiques sont en net recul partout dans le monde depuis quelque temps et particulièrement chez nous où les amateurs de barbaries primaires sont moins de 10 000 pour une population de 67 millions de personnes.

D’autre part des personnalités au moral classé au-dessus de tout soupçon sont de plus en plus nombreuses à faire entendre leur voix de bon sens qui se joint à celle de milliers de citoyens, responsables, au plan moral, pour dénoncer, sans équivoque, la barbarie ancestrale d’un autre âge qu’est la pratique tauromachique.

Si vous persistez dans l’attitude qui est la vôtre de fermer les yeux sur l’innommable en maintenant votre partenariat avec la ville de Dax, vous allez vous attirer les foudres de dizaines de milliers de personnes dont certaines ont déjà fait connaitre, par tous moyens existant aujourd’hui qu’ils boycottent désormais votre parc pour raisons d’éthique morale et qu’ils donneront leur préférence à l’avenir à d’autres parcs d’attractions qui ne manquent pas dans notre pays ; sans compter que parmi ces clients potentiels il existe quelques prescripteurs qui ne manqueront aucunement de parler de votre parc en termes peu valorisant pour votre avenir commercial.

Pouvez-vous, aujourd’hui, dans le contexte économique qui sévit chez nous, vous permettre de sacrifier une partie de vos recettes ?

Pouvez-vous, à cause de vos prises de position dans des actions concrètes qui vous discréditent au plan moral, prendre le risque de voir vos recettes chuter dangereusement suite à la prévisible désaffection d’une partie du public qui avait jusqu’à ce jour une opinion favorable concernant vos activités ?

Pouvez-vous prendre le risque d’être boycottés en France mais aussi dans bien des pays d’Europe puisque vous campez sur vos positions en vous fourvoyant dans des actes reconnus illégaux sur une grande majorité du territoire national ?

Ces questions cruciales restent posées.

Salutations.

Ecrivainparisien

50588337

Commentaire du détracteur de mes arguments :

images (5)

Alors toi Le parisien qui ne connais rien a nos tradition reste dans ta capitale pollue. Au lieu d ecrire DES conneries sur la corrida , 1 tu ne sais pas ce que c un toro, 2 va faire un tour au abattoir sur Paris tu va pleurer quand tu va voir Les degats de maitre Boucher. Rigolo quand on ne connais pas la vrai histoire d un toro on ferme ca gueule. Parigo de merde qui Viennes polluer Le sud ouest pendant Les vacances d ete , alors rester chez vous si vous etes pas content chez Les autres. Un pur landais

2vo8xpqo

Réponse faite à ce commentaire :

Vous portez bien mal votre patronyme cher monsieur car le vocabulaire que vous semblez particulièrement apprécier est celui d’un charretier inculte mal dégrossi, pas celui d’un gentleman cultivé.

Salutations

50588337

Mots clés contenus dans cet article :

Corrida, Cruauté, Souffrances, Tortures gratuites, Bayonne, Dax, Istres, Futuroscope, Crac Europe, Bac Marseille, Flac, Enfants, Professeur Hubert Montagner, Pétitions, Afflelou, Banques Alimentaires françaises, Groupe Casino Saint-Etienne.

08c7928c3e728cbef6c0f1d11ed84fba

Lien pointant vers les activités du Professeur Hubert Montagner :

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/grands_auteurs/ps_1326_hubert_montagner.htm

2vo8xpqo (2)

La pétition du Professeur Hubert Montagner visant à interdire l’accès aux arènes pour les enfants de moins de 16 ans :

http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N19762

Read Full Post »