Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘CRAC Europe’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2178

ocjkpk2z

Des pensées amicales pour Jean-Pierre Garrigues

in39san6

Je viens de recevoir un message émanant de Jean-Pierre Garrigues, Président du Crac Europe qui annonce à tous qu’il a de graves problèmes au plan de sa santé puisqu’il est atteint d’une tumeur au cerveau, maladie grave et très invalidante comme il le précise dans son message, ce qui l’a conduit, avec l’accord de la direction du Crac Europe, à dissoudre les 2 associations qu’il présidait depuis une quinzaine d’années.

Jean-Pierre est un homme particulièrement responsable puisqu’il a eu le courage, non seulement d’annoncer à tous sa maladie, chose pas toujours évidente à assumer, mais aussi parce qu’il a également eu le courage, compte-tenu de la probable évolution de sa maladie, de dissoudre les 2 associations qu’il présidait avec beaucoup de professionnalisme et de passion depuis une quinzaine d’années, comme je l’écrivais plus-avant.

C’est une bien triste nouvelle pour le monde de l’anti corrida.
J’ai des pensées attristées pour Jean-Pierre, sa famille, ses ami(e)s et pour les adhérents et militants de son association.

Je lui souhaite, comme tous sans doute, de ne pas perdre espoir et de garder le courage, je sais qu’il en est parfaitement capable.

Je tiens à le remercier pour sa hargne, son obstination, sa combativité sans failles et sa détermination à vouloir l’abolition de la corrida, partout. Merci Jean-Pierre, tu as fait des émules, ici et ailleurs et un jour, un de tes disciples reprendra le flambeau pour continuer la lutte, cette lutte qui nous tient à cœur et qui anime tous ceux qui aiment les animaux.
Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Jean-Pierre Garrigues, Crac Europe, Maladie,

don

Pour aller plus loin :

http://www.anticorrida.com/lettre/message-de-jean-pierre-garrigues/

jpg_ales

Jean-Pierre Garrigues, Président du Crac Europe

 

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2118

ocjkpk2z

Evènement parisien : 24 février 2015

logo

Les articles que je publie sur cet espace de liberté, depuis près d’une décennie déjà, se suivent mais ne ressemblent pas toujours, loin s’en faut.

En effet après avoir rédigé un billet en forme d’éloge à l’adresse d’Hélène Grimaud, pianiste remarquable mais aussi grande passionnée de la faune et de la flore, notamment de la faune protégée et en voie de disparition, comme le loup, entre autre, je vais parler aujourd’hui d’une certaine Léa Vicens, une passionnée d’assassinats de pacifiques herbivores, puisque Vicens est une torera à cheval, en d’autres termes un "assassin" (ce nom n’a pas de féminin, allez savoir pourquoi) puisqu’elle combat, protégée par un cheval tout de même, il ne faut pas exagérer son degré de "bravoure", de redoutables (adjectif qu’elle croit juste) taureaux de combat…

J’ai rédigé un article, par le passé, concernant ce "Belphégor" des arènes, article dont vous trouverez le lien direct à l’issue de ce billet.

Vicens fait encore parler d’elle ces temps-ci, vous en trouverez la raison à la lecture d’un communiqué du CRAC Europe figurant ci-après :

2vo8xpqo (2)

Communiqué du CRAC Europe

[Nous apprenons la venue de Léa Vicens, torera à cheval, à Paris le 24 février à l’occasion d’une rencontre au club Ricard, au 6 rue Newton, à Paris. Vu l’emplacement et l’heure (19h30), il nous est impossible de déclarer un rassemblement.
Le Crac Europe vous passe cependant l’information en insistant sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une manifestation, mais cela n’empêche pas d’aller saluer cette cavalière ! Vous devez prendre en compte que vous n’engagez que vous si vous êtes présent. Les injures ou actes de malveillance sont à proscrire, mais nous sommes en pays libre et la corrida étant interdite à Paris, nous avons le droit de le lui rappeler. Nous surveillerons également sa présence au Salon de l’Agriculture."]

2vo8xpqo (2)

Pour ne pas être en reste avec le Crac Europe j’ai rédigé un petit texte pour souhaiter la bienvenue au Club Ricard à Paris de la torera Vicens, celle qui assassine en rond de pacifiques herbivores…

Ave Torera del diablo Vicens

J’ose espérer que la torera Vicens va offrir (elle le peut vu le prix qu’on la paie pour distribuer la mort en arènes), une tournée générale de Ricard à tous ses fan(atique)s présents sans doute en grand nombre, vraisemblablement alléchés par l’odeur de la boisson anisée préférée des amateurs de tueries tauromachiques, le 24 février prochain, jour où la "furia du démon" sera invitée à fouler le tapis rouge du Club Ricard parisien, un tapis à la couleur de la honte qui devrait logiquement empourprer le front et les joues de cette péronnelle, payée à prix d’or pour assassiner avec préméditation de pacifiques herbivores dans le but de satisfaire les pulsions morbides de sa claque de détraqués pervers mais aussi pour jouir des plaisirs malsains qu’elle déclenche par ses actions condamnées avec force par celles et ceux qu’elle nomme des "terroristes" qui la considèrent comme un être malsain et nuisible à la société des hommes civilisés.

Voilà donc ce que je voulais écrire concernant cette "mégère" pas du tout apprivoisée, puisqu’elle traite publiquement les anti corridas de terroristes, cela sur les réseaux sociaux ; un terme dont elle ne connait aucunement le sens réel et profond, un sens que Luce Lapin, journaliste, chroniqueuse et partie prenante active pour la cause animale, notamment dans sa chronique intitulée les "puces" sur Charlie Hebdo, a proposé d’en expliquer le sens à qui souhaiterait en connaitre la signification profonde. Luce Lapin a en effet expliqué publiquement qu’elle se ferait un plaisir d’expliquer à qui le voudrait le sens du mot terroriste après l’attentat survenu dans les locaux du journal alors qu’elle était présente et qu’elle en a réchappé (voir son message ci-après).

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Crac Europe, Léa Vicens, Club Ricard Paris, Torera, Luce Lapin, Charlie Hebdo, Terroriste,

Pour aller plus loin :

https://www.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fecrivainparisien.wordpress.com%2F2013%2F09%2F29%2Fle-show-tlvisuel-dun-serial-killer-fminin%2F&h=3AQG2Gafy

Capture

10968320_807867519268606_5274900261393740888_n

Capture2

Capture4

Capture 2

No comment !

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1939

ocjkpk2z

Message d’empathie à l’adresse de l’Humanité

in39san6

J’adresse cet appel pathétique à l’Humanité toute entière en l’honneur de toutes les créatures, humaines mais aussi animales, victimes du monstre de la création qu’est l’Homme.

Prédateur

 

Je dédie ce buisson floral d’un rouge ardent autant que flamboyant à tous les animaux de la terre, victimes innocentes de la fatuité, de la suffisance, de la vanité, de l’arrogance et de la barbarie orgueilleuse mal placée mais aussi du dédain de cette « race » qui se croit supérieure parce que douée, parait-il d’intelligence et de raison ; cette race qui « utilise » l’animal, comme elle a quelquefois utilisé l’homme également, à des fins purement mercantiles et qui assassine, sans aucune vergogne pour son propre plaisir, sa propre jouissance mais aussi pour le compte de quelques illuminés, victimes des agissements du diable, des animaux nobles qui ne demandent rien d’autre que de vivre en paix sur la terre ; une terre que l’Homme, ce prédateur incorrigible qui ne retient aucunement les leçons, mutile chaque jour davantage, oubliant qu’il en est comptable aux yeux de ses descendants.

Chacune de ces fleurs magnifiques représente de nombreux sacrifices barbares et inhumains commis contre les animaux, bien sur mais aussi contre Dame Nature, sans parler des crimes et délits, sexuels et autres commis contre d’autres hommes, femmes et enfants par des pédocriminels et autres malades atteints de pathologies souvent compulsives diverses et variées.

Je dédie la première de ces reines à la mémoire de toutes les victimes de la barbarie humaine, otages et ethnies mais aussi aux races humaines toutes entières massacrées, anéanties et néantisées, victimes innocentes d’idéologies racistes autant que xénophobes tout autant que je la dédie à toutes les victimes de crimes sexuels et sordides commis par des monstres à visage humains mais aussi par des pédophiles et des pédocriminels multirécidivistes qui continuent d’agir puisqu’ils se savent protégés.

J’offre la seconde de ces reines à la mémoire de tous les taureaux qui paient un très lourd tribut à la race humaine lors des corridas mais aussi au cours de sacrifices rituels et folkloriques et le nom de « Volante » restera en ma mémoire comme l’exemple d’un lynchage particulièrement odieux puisque dédié à la Sainte-Vierge.

Je dédie la troisième de ces roses à l’âme de tous les chiens qu’ils soient Galgos, Loulous, Fox ou bien encore Retrievers ou autres races diverses et variées et qu’on assassine, eux aussi, le plus souvent par plaisir ou par bêtise mais aussi qu’on abandonne sur une route un jour d’été et qui finissent leur vie dans un laboratoire de vivisection ou encore qu’on dépouille de leur fourrure quand ce n’est pas pour s’en nourrir, comme en Chine, un pays hautement réfractaire aux droits de l’Homme mais aussi à ceux de l’animal.

Je dédierai la quatrième des ces roses mais aussi mes larmes de honte et de colère qui commencent à me brouiller la vue aux espèces aquatiques victimes, elles aussi de la cupidité et de l’imbécilité  primaire de l’homme comme les dauphins, les bébés phoques et les requins mais aussi les baleines qui tombent sous les harpons des canonnières japonaises et dont le sang forme des nappes grandes comme la Place de la Concorde.

La cinquième de ces roses reviendra à la mémoire de tous les animaux divers et variés alimentant le marché très lucratif de la fourrure ; des espèces pourtant protégées par la loi.

Pour ce qui est de la sixième des ces roses symboliques je l’offre à la mémoire de nos amis les éléphants, massacrés sans aucune vergogne pour quelques kilos d’ivoire par des braconniers sans foi ni loi, ravalés au rang de pithécanthropes ou d’homo sapiens de par leurs coupables activités.

Le septième de ces symboles reviendra, lui, aux animaux de cirque qu’on exploite à longueur d’année mais aussi à ceux retenus s’entassant dans certains zoos et qui sont traités de manière misérable et indigne de la part de leurs geôliers.

Nous sommes déjà au huitième des travers humains inacceptables autant que révoltants de ce palmarès de la honte et je dédie ce trophée symbolique à tous les chats qu’on égorge, qu’on étripe, qu’on noie ou qu’on abat d’un coup de fusil haineux tiré par un chasseur vindicatif qui se défoule et se fiche royalement des problèmes d’écologie primaire.

Les neuvièmes et  dixièmes Baccarat de cette gerbe ressemblant à celles déposées hier au pied de stèles et autres monuments du souvenir s’en iront à tous les fauves abattus pour diverses et mauvaises raisons mais aussi, d’une manière générale, aux milliers d’animaux victimes de sacrifices à caractère religieux.

Je rendrai hommage, avec la onzième de ces fleurs magiques, aux abeilles qu’on pollue étouffe et tue à cause des cultures transgéniques et qui périssent par milliers, si ce n’est par millions, en France et ailleurs.

Je dédierai, pour terminer, les quinze reines restantes aux voix anonymes mais aussi célèbres comme celles de Mesdames Brigitte Bardot qu’il serait discourtois de présenter, Hélène Vaquier, tout comme celles de Messieurs Alain Bougrain-Dubourg, Christophe Mary, Jean-Pierre Garigues, Jérôme Lescure et Mario Valenza, entre autres qui s’élèvent de toutes parts pour dénoncer, comme je le fais, l’inadmissible, l’intolérable et l’inacceptable en matière de maltraitance faite aux animaux.

Comme le disait un très bon ami œuvrant activement au profit de la Cause Animale, à propos d’un de mes précédents messages du même esprit, j’espère que ce message, à l’adresse de l’Humanité trouvera un jour sa place au sein d’un musée consacré aux horreurs et souffrances en tous genres faites au monde animal.

Je vous remercie.

Ecrivainparisien, Crac Europe, Bac Marseille, Fai Paris

12 novembre 2012

50588337

Mots clés de cet article :

Message, Humanité, Animaux, Sacrifices, Tortures, Maltraitances, Souffrances, Horreurs, Brigitte Bardot, Hélène Vaquier, Alain Bougrain-Dubourg, Christophe Mary, Jean-Pierre Garrigues, Jérôme Lescure, Mario Valenza, Crac Europe, Bac Marseille, Fai Paris, Radio Féline FM

 

Prédateur

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1893

ocjkpk2z

Ma fenêtre sur le monde, ou

Le survol de quelques pages que j’apprécie véritablement sur le plus grand réseau social de la planète.

2vo8xpqo

Ce matin je me transforme en conservateur d’un certain patrimoine personnel dont je vais faire, pour vous l’inventaire ; un inventaire à la Prévert dans lequel mes « trésors » ne seront pas classés par ordre de valeur ni même de mérite pour ne froisser personne : un inventaire que je place uniquement sous l’angle émotionnel tout autant qu’intellectuel qui me sied à ravir à l’instar du costume sur mesures que je taille quelquefois à ceux qui le valent bien.

Sans vous laisser plus longtemps dans les affres du suspense je vous invite à regarder par cette « fenêtre sur cour » la vue sur les arcanes de mon cœur.

Les nominés sont :

La station de radio (libre) « Féline FM » que j’ai découvert récemment et dont le ton et le professionnalisme de ses animateurs sont tout simplement différents de ce que l’on a l’habitude d’entendre un peu partout.

Féline FM est une excellente radio animalière qui diffuse sur le net et qui fait la part belle au monde animal et à ceux qui l’apprécient et le font vivre par des actions valorisantes. Le concept de certaines émissions est véritablement novateur et fait plaisir à entendre en rappelant, dans l’esprit, le vent d’indépendance qui souffla il y a 31 ans lors de la création de ce que l’on a appelé les radios libres, à la différence que l’esprit de liberté de l’époque a aujourd’hui quelque peu disparu, sauf sur de rares stations comme Féline Fm ou Radio Classique, par exemple, pour laisser place à des canaux sur lesquels on entend plus qu’on écoute des programmes « formatés » et politiquement corrects pour ne pas « défriser » la susceptibilité de la ménagère de moins de 50 ans, chère au sacro-saint maitre de céans « Audimat », le « Monsieur propre du Paf » qui nettoie tout du sol au plafond, à l’instar d’un produit dont une célèbre publicité vantait les mérites. On se retrouve donc en pratique et en stéréo dans un cas de figure identique et connu que l’on « supporte » depuis longtemps déjà : notre bonne vieille télé. Avec cette féline on découvre beaucoup de choses plus qu’intéressantes aussi bien en l’écoutant qu’en regardant sa page qu’elle fait vivre de belle manière :

http://www.felinefm.com/

 

https://www.facebook.com/pages/Feline-FM/345688200575

 

Au sein de l’équipe d’animation de cette féline, jeunes et moins jeunes se sentent bien au cœur de cette radio et cela se perçoit aussitôt qu’on écoute par une décontraction et une absence de crispation ce qui n’empêche nullement ces passionnés de rester rigoureux en toutes circonstances en véritables professionnels qu’ils sont. C’est peut-être ce qui m’a le plus interpelé à l’écoute. Parmi ces puristes acquis depuis longtemps à la cause animale il est un certain Franck (Atom Sag), responsable d’une des émissions qui emporte l’adhésion des auditeurs par sa correction et son esprit d’écoute. Sa page est bourrée d’informations, toutes très utiles à qui veut apprendre :

https://www.facebook.com/atome.sag.9

 

Il est une autre page que j’ai plaisir à parcourir régulièrement c’est celle d’un « baron » de la toile, un toulousain qui se dépense lui aussi sans compter comme beaucoup de ceux acquis à la cause animale et dont la page sert couramment de relais :

https://www.facebook.com/eraser.baron

 

Dans le monde de la Protection animale il est de gens qui ne se contentent pas de relayer des informations, voire d’apposer des commentaires constructifs de bon aloi ça et là, ce qui est déjà fort louable en soi mais qui s’investissent à titre personnel pour tenter d’aller plus loin en créant, avec beaucoup de mérite, des associations qui deviennent rapidement pérennes. C’est le cas de Christophe Thomas et de son protégé, Fadjen, un jeune taureau d’origine espagnole que Christophe a sauvé d’une mort affreuse autant que prévisible par amour de l’animal, concrétisation d’une idée fixe, vieille de près de 30 ans. Fadjen, comme je l’écrivais récemment détient de fabuleux pouvoirs, à l’instar de la Licorne et symbolise de belle manière la lutte pacifique pour l’abolition de la corrida, chère à des millions de Français. Cet animal magnifique est aujourd’hui un taureau imposant dans tous les sens du terme par son calme et sa placidité notamment mais aussi par le respect qu’impose son image positive, une image contraire aux clichés et autres lieux communs véhiculés par les aficionados puisque Fadjen est tout sauf un animal agressif aux réactions violentes. Dans les différentes vidéos disponibles sur le site de l’association « Sauvons-un-taureau-de-corrida », créé par Christophe Thomas tout autant que sur la page de Christophe on peut voir que Fadjen déclenche l’enthousiasme du public qui découvre la réalité de ce qu’est un taureau, prenant ainsi à contre-pied les idées préconçues de certains, à commencer par quelques « professionnels » de la tauromachie.

Pour découvrir ou redécouvrir Fadjen mais aussi Christophe dans son habituel environnement tout autant que dans les déplacements qu’il effectue avec Fadjen pour informer, sensibiliser, expliquer, voire convaincre le public, il vous suffit de cliquer sur les deux liens ci-dessous :

http://www.sauvons-un-taureau-de-corrida.com/

 

https://www.facebook.com/christophe.thomas.fadjen

 

Puisque j’en suis au chapitre des associations je me dois de faire honneur à la « doyenne » de la défense de la cause animale, sans doute, en la personne de « madame », dit avec déférence, Brigitte Bardot pour laquelle j’ai le plus grand respect pour toutes les actions qu’elle entreprend depuis au moins trois décennies et je pense que la fondation dont elle préside aux destinées est sans doute la plus connue dans ce domaine au plan mondial. Cette fondation a toujours fait feu de tous bois en volant chaque fois au secours de causes honorables. Si vous souhaitez être informés des multiples activités de cette véritable institution, son adresse informatique se trouve sur le lien ci-dessous :

http://www.fondationbrigittebardot.fr/

 

On ne peut pas parler de protection animale sans évoquer une autre grande fondation, celle de trente millions d’amis qui fait également beaucoup, par le canal télévisuel pour la cause animale en sensibilisant le public par ses excellents reportages dont Christophe Thomas et Fadjen ont eu les honneurs, cela dit en passant. Pour voir le travail réalisé par cette fondation il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.30millionsdamis.fr/

 

Il est à Alès, dans le Gard, une association qui se distingue elle aussi et qui a une équipe de choc à sa tête composée d’Hélène Vaquier, la Présidente et de Jean-Pierre Garrigues, le vice-président, un homme de terrain qui s’y entend pour faire passer le message du Comité Radicalement Anti Corrida Europe pour la protection de l’Enfance. Si vous avez besoin de connaitre les règles et statuts officiels qui régissent le monde de la tauromachie vous êtes au meilleur endroit possible et dans le meilleur des mondes pour y parvenir. Cliquez donc sur le lien ci-dessous, vous serez sur le site du Crac :

https://www.facebook.com/crac.europe

 

Qui, dans le monde de la Protection Animale ne connait pas Mario Valenza ? Le Président de la Brigade Anti Corrida dont le siège se trouve à Marseille est un homme haut en couleurs qui ne ménage pas sa peine lui non plus. Mario est lui aussi un homme de terrain plutôt qu’un bureaucrate qui connait toutes les ficelles et toutes les pratiques connues et occultes de l’adversaire pour lequel il n’est pas tendre à tous points de vue.

Pour visualiser le travail de la Bac, l’adresse se trouve ci-dessous :

https://www.facebook.com/mario.valenza.7

 

Le sigle de l’association dont je vais dire quelques mots maintenant est très parlant : Colbac et cette association a fort à faire dans la région qui est la sienne pour contrer les irréductibles, non pas gaulois mais aficionados. Pour vous imprégner de la vision que porte le Colbac sur le monde de la tauromachie cliquez sur le lien ci-dessous qui vous y amènera sans escale :

https://www.facebook.com/colbac.anticorrida

 

Je vais maintenant dire quelques mots concernant des personnalités respectables qui œuvrent avec brio au profit de la cause. Si vous passez du côté de Montpellier un jour de manifestation anti corrida, par exemple, vous aurez toutes les chances de pouvoir rencontrer Joëlle Verdier, une organisatrice appréciée pour sa réactivité, ses compétences mais aussi pour son passé, son présent mais sans aucun doute également son futur de militante « pure et dure » Le lien pointant vers la page de Joëlle se trouve ci-dessous :

https://www.facebook.com/joelle.verdier

 

Plus à l’est et sur une latitude similaire se situe la belle ville d’Antibes, baignée par l’eau bleue de la méditerranée et connue pour son équipe de basket, entre autres choses. Je ne connais personnellement pas grand-chose aux règles du basket par contre je connais une antiboise militante hors pair et cette antiboise distinguée autant que cultivée, passionnée mais aussi passionnante n’est autre que Ghislaine Lecoq, une militante efficace et diplomate, adhérente de quelques associations œuvrant pour le compte de la cause animale qui se fait un plaisir de créer de l’évènementiel autour de la corrida. Et ça fonctionne plutôt bien ! Pour lui faire un petit coucou qui sera apprécié à sa juste valeur, celle du cœur, je le sais, cliquez sur le lien ci-dessous qui vous conduira sur la page qu’elle consacre au « fléau » qu’est la corrida :

https://www.facebook.com/ghislaine.lecocq.9

 

Plus à l’ouest, dans la direction qu’affectionnait, jadis le professeur Tournesol, un génial inventeur quelque peu excentrique et loufoque se trouve l’océan Atlantique et au pied de cet océan se situent un certain nombre de stations touristiques. L’évocation du nom de certaines de ces stations sonne bizarrement à l’oreille, synonymes que sont ces stations de pratiques sanguinaires puisqu’organisant cycliquement des spectacles tauromachiques. Du côté de Mimizan un homme a beaucoup de courage et cet homme valeureux se nomme Christophe Lepretre, un militant chevronné qui fait tout ce qui est humainement possible pour que l’organisation de manifestations dont il est co-dirigeant se passe toujours au mieux. Il a bien du mérite Christophe Lepretre, croyez moi et je le salue ici avec respect et admiration pour tout ce qu’il entreprend afin, qu’un jour, la corrida soit boutée dans l’océan. Ce jour là je pense que ses militants et amis pourront le porter en triomphe. N’hésitez pas à l’encourager en vous connectant sur sa page dont le lien figure ci-dessous :

https://www.facebook.com/christophe.lepretre.12

 

Je vais maintenant refermer le grand livre des rêves et de l’espoir de voir un jour nos idées triompher démocratiquement et pacifiquement.

J’espère que mon article vous aura intéressé ; je vous remercie de l’avoir suivi.

Ecrivainparisien, alias Jean Claude Lataupe

50588337

Mots clés de cet article :

Féline FM, Fondation Brigitte Bardot, Fondation trente millions d’amis, Crac Europe, Colbac anti corrida, Bac Marseille, Fadjen, Christophe Thomas, Atom Sag, Baron Eraser, Joëlle Verdier, Ghislaine Lecoq, Christophe Lepretre,

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1870

ocjkpk2z

Cent fois sur le métier…

20

Le hasard de la numérotation de mes billets fait que le présent article porte le numéro d’une année de déclaration de guerre, celle de 1870 qui allait être une année de défaite pour l’armée française qui vit, entre autres choses, la capitulation à Metz d’un certain maréchal du nom de Bazaine.

Pour en revenir à mon article de ce jour il traitera, lui aussi d’une guerre. Ce conflit, déclaré il y a quelque temps déjà, met aux prises nombre d’associations de défense de la cause animale, Crac, Bac et Flac en tête mais aussi toutes les personnes ayant du cœur qui militent activement au profit de cette noble et valorisante cause pour l’esprit qui ont déclaré la guerre à l’intolérance et à la vision quelque peu étriquée d’un certain nombre d’amateurs de spectacles tauromachiques qui se délectent de la vision de tortures de sévices et de mort que l’on inflige, pour le plaisir, à des animaux, taureaux et chevaux qui ne demandent qu’à vivre sereinement.

Mais cette guerre est également déclarée aux sociétés qui cautionnent ces actes barbares en ayant signé des contrats de partenariat avec des villes françaises organisatrices de férias et autres spectacles tauromachiques, Bayonne et Dax en tête.

Parmi les sociétés susmentionnées ayant pignon sur rue qui ont signé des partenariats ou qui ont participé à des actions de promotion en faveur de la tauromachie il faut citer la société Afflelou, ayant signé un contrat de partenariat de trois ans avec la ville de Bayonne ; un contrat devenu caduc depuis puisque la société d’Alain Afflelou s’est ressaisie et a renoncé finalement à concrétiser et pérenniser ledit contrat devant la pression exercée par les associations de défense pour la cause animale.

Mais la société Afflelou est loin d’être un cas isolé puisque les associations de défense de la cause animale pointent d’un doigt accusateur le groupe Casino qui a imposé à l’ensemble du personnel de son hyper marché d’Istres le port d’une tenue spécifique durant la féria locale et ce, sans aucune concertation préalable.

Au tableau d’horreur des bons élèves figurent également, et en bonne place, les Banques Alimentaires françaises ayant distribué aux plus démunis, du côté d’Arles, de la viande de taureaux de combat, morts suite aux nombreux coups violents qu’ils ont reçu pendant les corridas organisées récemment au cours de férias régionales.

La dernière société en date à s’être illustrée par ses actions en faveur des spectacles tauromachiques est un grand parc d’attractions, connu du grand public et qui, jusqu’à ce jour, bénéficiait d’une aura très favorable : le parc du Futuroscope de Chasseneuil-du-Poitou. Les dirigeants de ce parc ont eu l’idée « nébuleuse » d’organiser une journée « spéciale », à destination des enfants, journée que les responsables du parc qualifient de « ludique » au cours de laquelle on va montrer aux enfants ce qu’est une corrida.

Alors que circulent, un peu partout sur la toile, de multiples pétitions en faveur des animaux, notamment celle du Professeur Hubert Montagner qui demande aux pouvoirs publics l’interdiction d’entrée dans les arènes aux enfants de moins de 16 ans, le Futuroscope joue la carte de la provocation en ayant l’intention de montrer prochainement et ouvertement à tous, notamment aux enfants, êtres particulièrement vulnérables, le spectacle barbare et avilissant pour l’esprit qu’est la corrida.

J’ai adressé, récemment un message aux responsables du Futuroscope, courriel qui figure sur mon précédent article mais il semblerait que ma prose accusatrice, tout autant que les milliers de messages, lettres, courriels et autres coups de téléphone restent, pour l’instant sans effet concret.

Suivant donc l’adage qui dit « cent fois sur le métier remettez votre ouvrage » je me suis remis au travail, ce qui a donné ce que vous trouverez ci-après : un courriel apposé en bonne place sur la page du Futuroscope, une page présente et active sur le plus grand réseau social de la planète.

Vous trouverez, à l’issue de mon plaidoyer, le seul commentaire désobligeant m’ayant été adressé par un « contradicteur », adepte manifeste des spectacles de torture gratuite infligée aux taureaux et vous noterez, au passage, la « misère » intellectuelle et la pauvreté de style et d’arguments réels tout autant que le « massacre » qu’il inflige, sans vergogne à la langue française puisque j’ai volontairement laissé son message tel quel, sans le modifier en aucune manière.

Vous trouverez également à l’issue de ce message, pétri de vulgarité la réponse que j’ai faite à cet olibrius, du nom de « Baron »

images (2)

Lettre ouverte aux dirigeants du parc du Futuroscope de Chasseneuil-du-Poitou

Je me fais le porte-parole de nombres de personnes particulièrement indignées de constater que vous faites preuve de beaucoup de légèreté morale en persistant sur les positions qui sont les vôtres concernant les spectacles macabres que sont les corridas.

La réponse politiquement correcte que vous faites à tous ceux qui montrent du doigt votre cautionnement d’actes barbares ne fait que les conforter dans l’idée que votre établissement n’est plus digne d’être classé dans la catégorie des parcs hautement recommandables puisque vous y montrez, particulièrement aux enfants, des êtres spécifiquement malléables et facilement influençables tout autant que conditionnables, le spectacle hautement avilissant et dégradant, au plan humain du spectacle de la mort gratuite que sont les corridas, des actions d’un autre âge, celui des jeux du cirque en vigueur dans l’Empire romain.

Les pratiques tauromachiques sont en net recul partout dans le monde depuis quelque temps et particulièrement chez nous où les amateurs de barbaries primaires sont moins de 10 000 pour une population de 67 millions de personnes.

D’autre part des personnalités au moral classé au-dessus de tout soupçon sont de plus en plus nombreuses à faire entendre leur voix de bon sens qui se joint à celle de milliers de citoyens, responsables, au plan moral, pour dénoncer, sans équivoque, la barbarie ancestrale d’un autre âge qu’est la pratique tauromachique.

Si vous persistez dans l’attitude qui est la vôtre de fermer les yeux sur l’innommable en maintenant votre partenariat avec la ville de Dax, vous allez vous attirer les foudres de dizaines de milliers de personnes dont certaines ont déjà fait connaitre, par tous moyens existant aujourd’hui qu’ils boycottent désormais votre parc pour raisons d’éthique morale et qu’ils donneront leur préférence à l’avenir à d’autres parcs d’attractions qui ne manquent pas dans notre pays ; sans compter que parmi ces clients potentiels il existe quelques prescripteurs qui ne manqueront aucunement de parler de votre parc en termes peu valorisant pour votre avenir commercial.

Pouvez-vous, aujourd’hui, dans le contexte économique qui sévit chez nous, vous permettre de sacrifier une partie de vos recettes ?

Pouvez-vous, à cause de vos prises de position dans des actions concrètes qui vous discréditent au plan moral, prendre le risque de voir vos recettes chuter dangereusement suite à la prévisible désaffection d’une partie du public qui avait jusqu’à ce jour une opinion favorable concernant vos activités ?

Pouvez-vous prendre le risque d’être boycottés en France mais aussi dans bien des pays d’Europe puisque vous campez sur vos positions en vous fourvoyant dans des actes reconnus illégaux sur une grande majorité du territoire national ?

Ces questions cruciales restent posées.

Salutations.

Ecrivainparisien

50588337

Commentaire du détracteur de mes arguments :

images (5)

Alors toi Le parisien qui ne connais rien a nos tradition reste dans ta capitale pollue. Au lieu d ecrire DES conneries sur la corrida , 1 tu ne sais pas ce que c un toro, 2 va faire un tour au abattoir sur Paris tu va pleurer quand tu va voir Les degats de maitre Boucher. Rigolo quand on ne connais pas la vrai histoire d un toro on ferme ca gueule. Parigo de merde qui Viennes polluer Le sud ouest pendant Les vacances d ete , alors rester chez vous si vous etes pas content chez Les autres. Un pur landais

2vo8xpqo

Réponse faite à ce commentaire :

Vous portez bien mal votre patronyme cher monsieur car le vocabulaire que vous semblez particulièrement apprécier est celui d’un charretier inculte mal dégrossi, pas celui d’un gentleman cultivé.

Salutations

50588337

Mots clés contenus dans cet article :

Corrida, Cruauté, Souffrances, Tortures gratuites, Bayonne, Dax, Istres, Futuroscope, Crac Europe, Bac Marseille, Flac, Enfants, Professeur Hubert Montagner, Pétitions, Afflelou, Banques Alimentaires françaises, Groupe Casino Saint-Etienne.

08c7928c3e728cbef6c0f1d11ed84fba

Lien pointant vers les activités du Professeur Hubert Montagner :

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/grands_auteurs/ps_1326_hubert_montagner.htm

2vo8xpqo (2)

La pétition du Professeur Hubert Montagner visant à interdire l’accès aux arènes pour les enfants de moins de 16 ans :

http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N19762

Read Full Post »

Les chroniques de la place

Billet n° 1654

ocjkpk2z

Le bémol

in39san6

Bémol, définition du Grand Littré : Caractère de musique en forme de petit b (b), placé au devant d’une note pour indiquer qu’on doit la baisser d’un demi-ton. Mettre un bémol devant une note. Ce bémol est-il fin, et va-t-il bien au cœur ?

2vo8xpqo

J’ai reçu ce matin un message de mon ami Mario, le Président de la Brigade Anti Corrida de Marseille. Rien d’anormal jusque là puisque nous échangeons régulièrement, depuis quelques années maintenant, des courriels concernant la cause animale et plus particulièrement celle des taureaux, sacrifiés en « arènes publiques » sur l’autel de la barbarie et de la cruauté où l’on offre l’agonie et la mort en spectacle pour le compte de quelques individus avides de spectacles dégradants.

Le message de mon ami Mario de ce jour concerne un courriel émanant d’Irène Noël, professeure retraitée et « accessoirement » déléguée du CRAC Europe et la Protection de l’Enfance pour la Suisse et cette missive est rédigée à l’attention d’Eva Joly, candidate aux élections présidentielles pour le compte des écologistes. Cette lettre, au style remarquable tant au plan de son fond qu’à celui de sa forme, rédactrice professeure obligée, dénonce, en des termes sans équivoques, les prises de position de la candidate écologiste concernant la corrida. Cette dernière avait signé en 2010 le manifeste du CRAC Europe pour l’abolition de la corrida alors que moins d’un an plus tard elle fait l’apologie de la même corrida dans les médias, entrainant, ipso facto, l’inscription de son nom sur la liste noire des personnalités qui y sont favorables.

Sans doute, également, Eva Joly ne s’est-elle jamais insurgée du sort fait tous les ans, au printemps, aux centaines de dauphins massacrés aux Iles Féroé, un archipel appartenant au Danemark, un pays voisin de sa Norvège natale !

Chacun en tirera les conclusions qui s’imposent en pareil cas pour quelqu’un faisant fi de ses engagements initiaux. Mais il est vrai qu’Eva Joly nous a habitués, depuis quelques mois, à des prises de position assez curieuses, pour le moins.

Vous trouverez, ci-après la lettre de madame Irène Noël qui sera suivie de quelques images particulièrement difficiles à supporter pour les personnes sensibles, telles que moi car j’avoue qu’après les avoir vues, j’ai arrêté mon travail durant un quart d’heure, ne pouvant plus rien faire sur le coup de l’intense émotion m’ayant submergé.

Ecrivainparisien

2vo8xpqo

Chère Madame Eva Joly,

C’est avec un grand intérêt que j’écoute vos discours. Oh oui, vous êtes une femme de conviction, juste, généreuse, perspicace. Ayant vécu de nombreuses années en France, j’encourage ( j’encourageais) tous mes amis et connaissances écologistes ou non ( ils sont nombreux) à vous suivre et à voter pour vous, pour le plus grand bien de la France, berceau des Lumières et de la raison éclairée de l’homme !

Hélas, il reste une ombre au tableau, un bémol dans la partition. Les nombreux amis cités ci-dessus sont profondément déçus de votre position par rapport à la pire des barbaries qui subsiste en France et vous savez très bien ce à quoi je fais allusion ! La corrida n’est pas une tradition ( elle fut introduite en France par les Espagnols en 1853) , ni une culture française, ni une culture tout court. C’est une pratique d’une violence et d’une cruauté indicibles lors de laquelle des animaux sont torturés à mort. Juste pour le plaisir des uns, la gloriole des autres et le fric ! Le monde des taurins ne représente qu’une minorité face à 80% des Français qui souhaitent vivement l’abolition de la corrida en France et ailleurs… Ces spectacles de honte ne se pratiquent que sur une infime partie du territoire français, en dehors de ces "frontières", un toréro à l’œuvre, serait considéré comme un délinquant et passible de 2 ans de prison et de 30 000 € d’amende, pour sévices graves infligés à des animaux ! ( voir code pénal )!

En 2010, vous avez signé le manifeste du CRAC Europe pour l’abolition de la corrida. Formidable ! L’été dernier, c’est donc récent, vous défendez les corridas dans les médias. Bravo , les qualités humaines ne vous manquent pas !

Aujourd’hui, c’est la consternation et l’incompréhension : "vous tournez votre veste", et vous parlez de la corrida comme d’une tradition, d’une culture régionale respectable et à respecter !

Chère Madame Eva Joly, tous les militants anti corrida, écologistes, Verts ( et autres!) que je connais et qui vous estimaient sont profondément déçus, tristes, révoltés ! Auriez-vous été influencée par l’Evangile selon Saint Fred Mitterrand qui a fait mieux en inscrivant la corrida et son cortège de souffrances au Patrimoine culturel français ? Au même titre que la tarte Tatin ? Doit-on en rire ? Doit- on en pleurer ? Moi, en tout cas, j’en pleure. Et vous ? Les voix de mes amis français seront muettes lors des élections… ils verront votre nom sur une liste noire… Quant aux tortionnaires des arènes que vous caressez apparemment, soit de toute évidence, dans le sens du poil, ils se fichent pas mal de l’écologie et de Eva Joly ! Avez-vous déjà vu une corrida ? Je vous déconseille de pénétrer dans les arènes… vous y perdriez votre visage paisible et souriant…

Aussi, et pour terminer, je vous demande avec insistance, chère Madame Joly, de vous positionner clairement face à cette horreur ! Il vous suffirait de faire une déclaration officielle, claire et nette : la corrida est un spectacle sanglant où la violence et la cruauté atteignent leur point culminant, cette pratique devant être abolie, est indigne de l’être humain et donc incompatible avec la philosophie et les profondes aspirations des Verts.

Je vous prie de croire, chère Madame Eva Joly, à l’expression de ma parfaite considération.

NB Plusieurs milliers de Français frontaliers travaillent dans ma région …

2vo8xpqo

Irène Noël

Professeure retraitée

Chemin du Petit-Clos 11

CH – 1815 Clarens s/ Montreux

Déléguée du CRAC Europe et la protection de l’enfance pour la Suisse

2vo8xpqo

in39san6in39san6in39san6in39san6in39san6

Vous aimez vraiment cela ? je ne puis l’imaginer…

!cid_B4A3D7BF9ED1469CB9B21907BAB1DA29@qstu

!cid_8ADEE538275C4812B6101BBD5CAA41DC@qstu

!cid_7F87EE9A3F6F4B16BDA0C102EFBFDAD2@qstu

!cid_6AB00C88A5374D7386068402E7DD7E26@qstu

!cid_AC11976876C7495FB51979C68B922A4C@qstu

in39san6in39san6in39san6in39san6in39san6

Read Full Post »

Les chroniques de la place

Billet n° 1653

ocjkpk2z

La manif boycottée

 

20

 

Samedi 11 février 2012, 15 heures, en plein cœur de Paris, une manifestation de plus de 4000 personnes représentant 170 associations en colère avec à la tête de cette manifestation Jean-Pierre Garrigues, le représentant du Comité Radicalement Anti Corrida pour la Protection de l’Enfance, défilait pacifiquement mais pas silencieusement dans la froideur hivernale pour faire entendre la voix de ceux qui tentent avec beaucoup d’énergie de se faire les avocats de la cause animale ; les calicots et pancartes présents dans le cortège affichaient clairement la couleur : « En 2012, les taureaux voteront » et on pouvait entendre fuser, au long du grand cortège, le slogan, leitmotiv de la volonté de toutes les personnes présentes en ce jour important pour tous : « Corrida-Abolition ». A la nuit tombée, sur l’immense parvis dominant la Dame de fer, autrement dit la Tour Eiffel, ayant pour témoins le Musée de l’Homme et l’ancien Musée de la Marine une animation visuelle très réussie allumait les lettres « Corrida-Abolition » dans un ballet du plus bel effet.

2vo8xpqo

Que reste-t-il aujourd’hui de la matérialisation de cette volonté populaire particulièrement impressionnante ?

Rien ou bien si peu de choses dans la mesure où la presse quotidienne française a complètement occulté l’information, la passant sous silence.

2vo8xpqo

Pis que cela : le Parisien, par la plume de l’un de ses responsables a répondu à une question de Mario Valenza, Président de la Brigade Anti Corrida de Marseille, demandant la raison de l’occultation de cette manifestation que la rédaction du journal n’avait pas été avertie de la manifestation, ce qui est totalement faux puisque les responsables de cette manifestation ont déposé un dossier de presse auprès des principaux quotidiens.

2vo8xpqo

Seul, et une fois encore, un journaliste belge a fait la « pige » (humour) à la presse française en publiant un excellent papier relatant la manifestation, tout comme il y a quelques mois, Gilles Milcan, talentueux rédacteur en chef d’un grand média belge avait publié un implacable réquisitoire contre la peine de mort le jour de l’exécution de l’américain Troy Davis.

On « chambre » souvent les belges mais on a tort, je le crie haut et fort ici car, en terme de journalisme, ils font honneur à la langue française, entre autres choses et je dois dire qu’ils sont souvent les premiers à annoncer les scoops.

2vo8xpqo

Pour en revenir à la couverture médiatique de la manifestation de samedi dernier censée faire prendre conscience à nos élus, entre autres choses, de la nécessité de faire retirer la corrida du Patrimoine Culturel immatériel français, un décret signé par le Ministre de la Culture ( ?), seul le journal « Métro », une publication gratuite distribuée sur la voie publique a fait état de la manifestation mais aussi un petit organe de presse dijonnais et un journal belge, comme je l’écrivais plus avant. Point final.

C’est bien mince pour une manifestation ayant rassemblé 4000 personnes, tout de même.

Il faut espérer que le prochain grand rassemblement anti corrida, se déroulant à l’amphithéâtre Toursky de Marseille le 3 mars, c’est-à-dire dans approximativement moins de 3 semaines, sera mieux couvert au plan journalistique que la manifestation parisienne occultée par la presse écrite, pour le bien de tous les amoureux des taureaux et plus généralement des animaux.

Vous trouverez, ci-dessous, entre les deux tracts, les articles consacrés à cette manifestation parisienne du 11 février.

 

Ecrivainparisien

50588337

 

Anti Corrida 4

 

Les articles c’est ici :  

Papier Belge : LaCapitale-14-02-12-manif-corrida-Paris

Papiers Dijon : dijonscope_com_018522_corrida_une_tradition_qui_rapp

:  dijonscope_com_018619_anti_corrida_4000_militants_da

 

 

 

Anti Corrida

Read Full Post »

Older Posts »