Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Compétences’

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2156

ocjkpk2z

Demain on rase gratis.

Les promesses n’engagent que celles et ceux qui y croient…

back2school2

Aucune et aucun, parmi celles et ceux qui se présentent aux suffrages des primaires de "droite et du centre" comme de gauche, n’a véritablement l’étoffe pas plus que l’envergure pour devenir le prochain Président de la République.

Elles ou ils ont quasiment tous exercé, plus ou moins longtemps, dans un passé récent ou plus ancien, des fonctions à vocation "nationale" et aucun, parmi les actuels prétendants, n’aura laissé de bons, voire de très bons souvenirs aux Français.

Elles et ils ont tous plus ou moins échoué, à un titre ou à un autre. Quand ce n’est pas à plusieurs !

Certains "prétendants" proposent aujourd’hui, dans ce qui leur sert de programme, des solutions qu’il ont été incapables de mettre en pratique du temps où ils avaient la capacité et le pouvoir de le faire.

Pourquoi réussiraient-ils aujourd’hui alors qu’hier il nous ont brillamment démontré leur frilosité, leur incapacité, voire l’incompétence dans laquelle ils se signalent, pourquoi réussiraient-ils donc, disais-je, à sortir la France du bourbier dans laquelle elle est enlisée ?…

Notre pays compte aujourd’hui au moins 6 millions de chômeurs, une dette extérieure de 2200 milliards d’euros et aucun espoir de voir s’inverser la courbe du chômage avant au moins un an ou deux, contrairement à ce que tente de nous expliquer une ministre particulièrement incompétente dans le domaine qui est celui pour lequel elle a été nommée.

Malgré la situation dans laquelle se trouve notre pays, malgré les promesses faites, concernant l’inversion de la courbe du chômage, par un "Moi, Président" qui n’est plus du tout en odeur de sainteté, y compris parmi celles et ceux qui l’encensaient hier, malgré cela donc, notre Président "normal", est déjà en campagne même s’il n’a encore rien officialisé… Celui qui parlait de république transparente et exemplaire va vraisemblablement se présenter à la primaire de gauche faisant ainsi fi de ses promesses et démontrant donc, à la France entière, qu’il n’a aucun amour propre, aucune décence ni respect d’aucune sorte de la fonction pour laquelle il a été élu, pas plus qu’il n’a de considération pour la parole donnée qu’il a été totalement incapable de respecter.

Triste bilan pour notre pays que tout cela !

Ecrivainparisien

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Promesses électorales, Chômage, Campagne, Respect, Compétences, Président,

 

Santa Puts on His Gloves

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1951

ocjkpk2z

En réponse à mon article (suite et peut-être pas fin !)

Le doigt accusateur

Un nouveau commentaire concernant les « hot lines » vient enrichir mon article publié il y a 3 jours et le moins que l’on puisse affirmer en lisant le commentaire pertinent de mon amie Sophie S. c’est que les FAI ont, pour le moins, de gros problèmes de communication vis-à-vis de leurs abonnés ce qui reste un comble lorsqu’on prétend raccorder les gens entre eux.

On constate, une fois de plus, en lisant ce témoignage que le problème de compréhension entre l’abonné et les services de l’opérateur, historique ou pas, dû à l’obstacle « linguistique » est bien réel tout autant que celui de la formation des personnels, baptisés pompeusement « techniciens »

On constate également un gravissime manque d’analyse des informations transmises par l’abonnée puisque celle-ci demandant la résiliation de la ligne de sa mère suite au décès de cette dernière s’est vue se faire également résilier la sienne pour le même motif, ce qui tend à prouver qu’il y a un véritable manque de sérieux et de professionnalisme mais aussi un problème de compréhension manifeste et pas que sur les plateaux techniques « maghrébins » de la part de certains FAI . Cet incident aurait pu avoir des conséquences gravissimes pour cette abonnée qui aujourd’hui ne fait plus usage des services, très critiquables, délivrés par une société à l’emblème d’un fruit normalement « bourré de vitamines C »

Il est également à noter, à la charge de la société susnommée, que c’est l’abonnée qui a du demander pour pouvoir être « dédommagée ».

Un comble !

Si la société concernée avait normalement fait les choses dans les règles de l’art d’une société réellement professionnelle c’est elle qui aurait du adresser à l’abonnée une lettre d’excuses officielles mais aussi un dédommagement conséquent pour cette erreur impardonnable.

Je rappellerai, pour conclure cet article qu’il est très difficile de fidéliser une clientèle, cela peut durer des années. En revanche il faut savoir qu’un client qui n’est pas satisfait en fait perdre cent.

Il semblerait que les « responsables » de certaines sociétés au profil plus ou moins « étatisé » se fichent royalement de ce paramètre très concret, pourtant

Ecrivainparisien

50588337

Témoignage de Sophie S. :

2vo8xpqo

Bonjour,
En effet voulant une connexion hot line, je me suis dirigée vers le "le fruit Bourré de vitamines C" N’ayant pas entendu de bien sur les performances du carré non plus! J’ai donc été confrontée aux soucis décrits dans d’autres articles et cela très régulièrement, coupures, multiples pour de multiples raisons, donc appels aux techniciens des plates-formes de dépannage, cela environ toutes les 3 semaines et là à chaque fois c’est le drame, aucune ou presque de communications et écoutes possible, car pour cela il faudrait se comprendre!!
Qu’ils délocalisent leur plate-forme, bon c’est leur droit, mais qu’ils y mettent des employés ne parlant soit peu notre langue ou avec un très fort accent, soit une très faible compréhension, de notre côté, nous n’avions à notre demande en retour qu’un vaste vide sidéral!
Résultats, vous n’êtes pas dépannés pour autant et devait attendre que la ligne veuille bien se remettre! Suite au décès de ma mère, je décide de résilier sa ligne (entre nous soit dit défectueuse au possible, aussi)
Bien oui, il est très rare d avoir besoin de réseaux hot line dans ce cas précis!
Donc faisant les papiers dans le sens de la fermeture définitive, j’indique bien sûr, mon nom ainsi que mon adresse, (je précise que nous avions le même opérateur, mais à 600 km de distance) Quelques jours après, résiliation effectuée, avec succès ! Rapide me dis-je! Mais voilà, mon mari m’appelle dans la foulée m’interrogeant sur le fait qu’il n’avait plus de connexion internet, ni téléphone ni chaines TNT, n’étant toujours pas rentrée, je lui demande donc d’appeler un technicien, ce qu’il fit, celui-ci lui indiquant que le problème n’est pas technique, mais vient d’ailleurs ! Un ami après une petite recherche, découvre le pot aux roses ! Là ne fut pas notre grande surprise en découvrant que nous étions décédés et qu’en raison de cet état ils avaient procédé à la coupure définitive de notre ligne, aussi ! Oui logique, pour eux, mais uniquement pour eux, les deux adresses étant indiquées, ils ont procédé à la fermeture des deux comptes!
Evidement devant cette totale incompétence, je me suis vue dans l’obligation, de monter un dossier et en faire partir la copie à la direction régionale des fraudes et de la consommation. Le problème a été bien sûr résolu. Suite à ma demande, 2 mois de consommation m’ont été remboursés et un troisième m’a été offert, pour préjudice subi.
J’ai toutefois et même devant leur ultime effort, considéré que leur manque de moyens de communications et leurs incompétences, durant ma période d’abonnement, j’irais chez un autre distributeur. Je me suis vu dirigée par un ami, vers une "liberté" que je ne regrette pas ! Je ne saurais vous dire cela fait plus de 3 ans et je n’ai aucun soucis, en plus je dois dire que ma facture est très allégée soit presque de moitié! Je continue et je croise les doigts pour que cela dure! Je constate toutefois que les problèmes viennent toujours, des mêmes opérateurs ! Etant donné le coût de leurs prestations de service, c’est un comble ! Bon courage à tous ceux qui sont dans la panade.

185163

Mots clés de cet article :

Hot Line, FAI, Internet, Compétences, Professionnalisme,

photo_support_hotline

111

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1949

ocjkpk2z

Tout va bien

Une histoire véridique de « Hot Line »

Le doigt accusateur

Certaines et certains ont peut-être remarqué que j’avais quelque peu disparu de la « circulation » depuis plus de 30 heures.

La raison est que j’étais légèrement « mort » ; de ces morts « artificielles » dues à la technique qui porte le doux nom de Miss « Informatique », une sacrée maitresse que je courtise assidument depuis longtemps déjà et qui m’apporte bien des joies légitimes mais également bien des tourments pas spécifiquement mérités d’ailleurs.

Cette sacrée bougresse a décidé et ce en pleine nuit, il y a une trentaine d’heures, de me faire le coup de la panne, par modem interposé, me jouant ainsi le grand air, non pas de Tosca mais celui des filles de l’air !

Je regardais l’objet du « délit » qui me narguait impunément et dont certains voyants affichaient des couleurs qui n’existaient pas vraiment dans le manuel du fabricant. Après avoir fait consciencieusement (vous me connaissez) toutes les vérifications d’usage j’ai donc conclu que le sieur « modem » (non pas Bayrou, l’autre, le mien) s’était mis en grève revendiquant je ne sais quoi.

Pour tirer les choses au clair je décidai donc de contacter les « pros de la ligne chaude », des gens « charmants » surtout lorsqu’on ne les dérange pas avant 8 heures ni après 20 heures.

A 8 heures 20 avant-hier je composai donc, les doigts légèrement nerveux, sur le clavier de l’un des enfants de feu « Steeve Jobs » le numéro de la ligne chaude de l’opérateur historique, à savoir le 3900.

Votre délai d’attente est estimé à moins de 2 minutes me répond une voix synthétique. Douze minutes plus tard, une voix féminine à l’accent sud méditerranéen décroche enfin et s’enquiert du problème qui est le mien, un problème simplissime pour qui connait la technique. Cette charmante opératrice de plateau au salaire mensuel mirobolant frisant probablement les 250 euros, me dit de ne pas quitter, le temps pour elle de consulter mon dossier.

26 minutes plus tard, n’ayant toujours pas réentendu cette douce voix féminine de l’au-delà de l’Europe je décidai de raccrocher en pensant à ma prochaine facture de l’opérateur qui assure sur ses pubs qu’il est reçu même dans les coins les plus reculés, ce qui n’est manifestement pas le cas du sud Seine-et-Marne puisque je capte le réseau au célèbre carré rouge, avec un seul segment, jamais plus ce qui veut dire en clair que je ne peux quasiment pas téléphoner ; par contre ces braves gens n’oublient jamais de me ponctionner ma « quote-part » chaque mois. Ca c’est du service !

Pour en revenir au plateau, non pas rouge mais orange cette fois, vous savez celui de l’opérateur historique je compose, pour la seconde fois, le 3900 et le serveur, intelligent, lui, me reconnait ; je suis aiguillé directement vers le plateau et la voix d’un jeune homme à l’accent coloré, lui aussi, me prend de très haut en me faisant comprendre qu’il connait son métier.

20 minutes et quelques tâtonnements « techniques » hasardeux plus tard le charmant jeune homme qui doit sourire lorsqu’il se coince la main dans une porte en conclut, en grand professionnel, que je dois me rendre dans une boutique qui ne vend pas d’oranges bien que la couleur de cet agrume soit la couleur dominante de la maison et ce, pour un échange de la « bestiole » aux yeux clignotants.

Deux heures plus tard, je me présente avec ma bête sous le bras dans le hall clair mais pas clairsemé d’une enseigne de la vénérable maison historique alors que 6 personnes, potentiellement « futures clientes » sont en train d’écouter sagement, chacune dans leur coin, le professeur ou la maitresse chargés de leur dire la messe qui leur vante ainsi les mérites du dernier « truc » à la mode qui fait tout, absolument tout, sauf le café.

Une heure plus tard, toujours accoudé au comptoir nommé « accueil » totalement déserté par le personnel et ce, depuis mon arrivée, un jeune homme fort « sympathique » s’enquiert, enfin de mon problème et me dit que je me dois de revenir puisqu’il lui faut tester la bestiole récalcitrante avec son alimentation et non pas l’échanger « bêtement »et que de toute façon, n’ayant pas de bon d’échange il est hors de question qu’il m’échange le produit.

Retour à la case départ.

Ce matin je retourne avec les idées noires chez Orange avec ma bestiole et son alimentation et je retrouve le sympathique jeune homme qui me fait assoir (enfin).

20 minutes et quelques manipulations informatiques plus tard, l’homme de l’art, constate, tout comme moi que ma bestiole fonctionne parfaitement et me demande de rappeler le 3900, le problème ne venant pas de mon modem mais d’une configuration s’étant déréglée quelque part sur le réseau.

A midi le « miracle » arrive par l’intermédiaire d’une « fée » qui œuvrait aujourd’hui sur le plateau technique du 3900.

Michelle, puisque tel est le prénom de cette technicienne que j’aurais apprécié entendre hier, j’aurais ainsi gagné un temps précieux, me fait réaliser des manipulations techniques pendant qu’elle en réalisait de son côté. Après analyse, il s’avère que le problème ne résidait pas non plus du côté de mon ordinateur. Cette personne semblant réellement connaitre la technique, contrairement aux personnes que je qualifierais de « pions » ayant tenté de résoudre mon problème la veille, me propose de faire d’autres manipulations de son côté et de ma rappeler ultérieurement.

A 13 heures 50 les voyants de mon modem qui, jusque là clignotaient à l’orange (normal pour un modem France Télécoms), repassent au vert et je reçois un SMS de la maison historique pour me dire que le problème est résolu.

Qu’ajouter, si ce n’est que j’ai tenté de rappeler le 3900 par la ligne fixe cette fois pour remercier Michelle pour son professionnalisme. Elle était occupée, ce que je comprends volontiers. On a promis de lui dire que j’avais rappelé.

Cette péripétie est riche d’enseignements, malgré tout et on peut regretter amèrement le manque manifeste de formation de certaines et certains « techniciennes ou techniciens de plateaux » totalement incompétents car mal formés ou ayant été formés sur le tas, incapables de résoudre des problèmes qui ne devraient pas leur échapper. De plus certains de ces employés sont incorrects, démontrant, en plus de leur incompétence professionnelle notoire, un manque évident d’éducation, ce qui ne peut que desservir l’image de marque de leur société et leur nuire, à titre personnel, par voie de conséquence si un jour ils étaient « invités » à devenir clientes et clients du plus grand artisan de France : Pôle Emploi.

Ce que je viens d’énoncer n’existe pas que chez Orange ou les autres FAI (Fournisseur d’Accès Internet) ; on rencontre des problèmes similaires dans bien des sociétés de service œuvrant dans des activités diverses et variées de nos jours.

Ecrivainparisien 20 décembre 2012

50588337

Mots clés de cet article :

Le monde du travail, Hot Line, Formation, Compétences, Accueil,

photo_support_hotline

 

Une Hot Line, c’est censé être cela ; des gens souriants aimables, détendus, performants parce que compétents. En pratique le sourire n’est qu’optionnel et la compétence, parfois inexistante.

Read Full Post »