Feeds:
Articles
Commentaires

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2164

ocjkpk2z

Les déracinés

in39san6

Depuis un mois, voire deux, la chaine « France O », chaine « France Télévisions » de l’outre-mer, a diffusé plusieurs films et émissions documentaires concernant un sujet qui m’a beaucoup touché et qui m’interpelle au plus haut point puisque traitant d’une flagrante injustice. Je voulais donc parler de ce sujet douloureux.

Je vais vous raconter une histoire triste et scandaleuse, mais une histoire vraie et douloureuse pour celles et ceux qui l’ont subie, contraints et forcés.

Bien peu de gens connaissent cette histoire vraie, vieille de plus de 50 ans, mais elle est restée cependant ignorée, non révélée et celée, volontairement, bien des années, par bon nombre de journalistes. Elle n’est pas à la gloire de la République Française, non ; j’irais même jusqu’à affirmer que cette histoire, baptisée « Les enfants de la Creuse » est vraiment une honte, une véritable honte pour la France au plus haut niveau puisque c’est elle qui l’a initiée, en la personne d’un certain Michel Debré, député de l’île de la Réunion.

A ce sujet Wikipedia explique, je cite « De 1963 à 1982, au moins 2 150 enfants réunionnais « abandonnés ou non » et immatriculés de force par les autorités françaises à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales, furent déplacés par les autorités dans le but de repeupler les départements métropolitains victimes de l’exode rural comme la Creuse, le Tarn, le Gers, la Lozère, les Pyrénées-Orientales. Ce déplacement d’enfants fut organisé sous l’autorité de Michel Debré qui était à cette époque député de La Réunion. »

 

Voilà donc plus de 2000 enfants réunionnais arrachés, voire kidnappés et enlevés à leur famille qu’on envoie par avion à 17 000 kilomètres de leur île. A leur arrivée à Guéret les fratries sont séparées puis envoyées en famille d’accueil.

Certains n’ont appris que beaucoup plus tard, qu’un frère ou une sœur vivaient à seulement quelques kilomètres d’eux puisque les autorités restaient muettes concernant le placement des fratries.

Parmi ces enfants certains ont même été violés avant leur adoption et personne ne semble s’en être ému…

France Inter s’est fait l’écho de cette affaire et en dit ce qui suit :

Extrait de l’article « C’est l’une des histoires méconnues du passé de la France. Durant 19 ans, des enfants réunionnais vont être pris, pour certains, à leurs parents, d’autres sont orphelins et amenés en métropole. Avec un objectif : repeupler les départements victimes de l’exode rural. L’opération débute en 1963 sous l’impulsion du député de l’île à l’époque, un certain Michel Debré. Si les gouvernements se succèdent, la pratique va rester en place jusqu’en 1982. Au moins 2 150 enfants vont ainsi être déracinés selon la commission nationale des enfants de la Creuse créée en février dernier. »

Aujourd’hui et plus de 50 ans après le début de cette « exode volontairement orchestré » les autorités françaises, sans doute pour se donner « bonne conscience » ont créé, en octobre 2013 sur l’Ile de la Réunion une commission concernant ce qu’il est convenu d’appeler un « problème grave ». En janvier 2014 une nouvelle commission s’est réunie, commission composée de 5 experts, chargés d’écouter les « préoccupations » de ces enfants, laissés pour compte sur « l’autel des profits » entre autre chose… Une autre réunion devait suivre le 8 janvier 2014 à Guéret.

J’espère sincèrement, cela pour le renom de la France, que tous ces enfants, devenus adultes aujourd’hui et dont certains sont en âge d’être en retraite, certains s’étant regroupé au cœur de la « Fédération des enfants déracinés » vont pouvoir, pour le moins être correctement indemnisés, même si l’argent ne peut tout faire en l’espèce et ne peut être qu’une petite reconnaissance du mal qu’on leur a infligé au cours de toutes ces années.

Car c’est bien l’Etat Français et personne d’autre qui est responsable de ce gâchis destructeur et broyeur d’existences envers toutes ces personnes ayant besoin de se construire, voire se reconstruire et de retrouver certains éléments manquants à leur vie.

C’est tout ce que je souhaite pour toutes et tous ces déracinés.

Pour la « petite histoire » il s’est produit ce même genre d’exode du côté de la Martinique, de la Guadeloupe, voire de la Guyane… Ceci pour les mêmes mauvaises raisons puisque, là aussi, on a également déraciné nos compatriotes.

Ecrivainparisien

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Déracinés, Arrachement aux familles, Séparation frères et sœurs, Fédération des enfants déracinés, Réunion, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Guéret, Michel Debré, Main d’œuvre gratuite, Repeuplement des campagnes, Viols, Bonne conscience, Enfants de la Creuse

 

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enfants_de_la_Creuse

 

https://www.franceinter.fr/societe/la-france-continue-d-entendre-les-enfants-de-la-creuse

 

 

Enfants de la Creuse

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2163

ocjkpk2z

La vérité si je mens ; un pour tous, tous pourris !

2vo8xpqo

Depuis quelques années les tromperies et scandales politico-judiciaires font la une des quotidiens et hebdomadaires et nous inondent, nous submergent et nous noient régulièrement. Les "politicards", de tous bords, ayant été pris les doigts dans le pot de confiture se comptent par dizaines; tel est le triste constat que tout un chacun peut faire, tout comme moi… Sans parler de ceux usant et abusant de leur position pour intimider, voire agresser verbalement, ou sexuellement parfois certaines de leurs collaboratrices…

Pendant que le "châtelain sarthois", sa Pénélope et leurs enfants, droits dans leurs bottes, se démènent sans compter pour continuer de faire "semblant" (pourtant ces gens là comptent, comme le chantait si bien le regretté Jacques Brel), Serge Dassault, lui, patron d’industrie, comme son illustre père, se demande comment il va pouvoir user et abuser des ruses qui sont couramment les siennes pour tenter de conserver son siège doré de sénateur jusqu’au terme de son mandat.

Pendant ce temps la "France profonde", elle, se demande, comme habituellement, comment elle va pouvoir boucler ses fins de mois, élever dignement ses enfants et prendre quelques jours de vacances, honnêtement gagnées dans ce jeu de bonneteau savamment orchestré par l’intelligentsia en place…

On demande à chaque français de se serrer la ceinture alors que nos "têtes pensantes", elles qui devraient en faire de même, histoire de montrer l’exemple afin d’être crédibles pour le moins, s’empressent de continuer à jeter l’argent public par les fenêtres de leurs bureaux surchauffés et continuent à mener grand train avec leurs véhicules, avions et bateaux pollueurs plus que de raison, leurs banquets pantagruéliques, leurs réunions inutiles puisque ne débouchant trop souvent sur rien de concret, leur absentéisme éhonté et outrageux, leurs siestes, parfois diffusées en direct, sous les ors des assemblées de la République et leur indifférence totale à la misère d’une majorité des électeurs leur ayant signé un chèque en blanc… Déconnectés qu’ils sont de la réalité puisqu’évoluant dans leur "royale" bulle, loin, très loin des réalités concrètes de la France.

Quelle gabegie écœurante !

Personnellement je ne veux plus de cette république fantoche qui prend ses enfants pour des crétins qui, soi disant, ne comprennent rien à rien…

Je ne veux plus de cette pléthore de députés et de sénateurs en surnombre, voire en "âge canonique" pour certains, qui plombent les comptes du pays, je ne veux plus, non plus de tous les faramineux avantages consentis à quelques uns, pas plus que je ne veux que le nombre de laissés pour compte prolifère à vitesse grand "V" dans notre pays.

Dans une société comme la nôtre chacun devrait pouvoir, pour le moins aujourd’hui, vivre décemment, pouvoir se loger sans avoir besoin d’attendre des années, ne plus avoir faim et pouvoir se faire soigner s’il en a besoin, toutes choses pas forcément acquises actuellement… Compte-tenu du contexte particulier d’une société devenue par trop exsangue.

Mais dans un pays comme le nôtre j’aimerais également que les animaux puissent être enfin traités dignement, comme la loi le prévoit pourtant tout comme ces mêmes animaux, que beaucoup aiment ne devraient plus devoir subir la tyrannie et la bêtise de certains…

Puis-je un jour être entendu ? J’ose encore le croire !

Ecrivainparisien

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Avantages, Abus, Gabegie, Tricherie, République, Misère, Animaux, Bulle, Réalité,

 

20

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2162

ocjkpk2z

Concert du nouvel an 2017

Capture23 Gustavo Dudamel

C’est avec beaucoup d’émotion que j’attends, chaque année, ce point d’orgue musical intervenant le premier jour de chaque nouvelle année depuis plus de 70 ans. Cet incontournable évènement musical est suivi en "mondovision" par plusieurs millions de téléspectateurs dans le monde.

Le Musikverein de Vienne, inauguré en 1870, est l’une des plus belles salles musicales et acoustiques du monde et à bénéficié, lors de sa création, d’une conception acoustique unique au monde, à l’époque, puisque cette très vaste salle de concerts dispose d’immenses résonateurs acoustiques logés dans les plafonds et les sous-sols permettant ainsi d’obtenir une acoustique propre et impressionnante dans les basses et très basses fréquences lors des nombreux concerts qui y sont donnés, des concerts prisés par de nombreux mélomanes autrichiens, européens et mondiaux.

Pour ce qui concerne le concert du nouvel an il est bon de rappeler que ce sont les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Vienne qui choisissent et élisent le chef d’orchestre qui les dirigera au cours de ce concert unique au monde.

Cette année c’est Gustavo Dudamel, le charismatique et fort sympathique chef vénézuélien de 35 ans, le plus jeune chef à avoir dirigé à ce jour cet orchestre prestigieux, qui a été choisi et élu pour diriger cette phalange unique qui reste une des plus grandes fiertés des Viennois et de l’Autriche toute entière.

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous propose ces quelques images capturées au cours de ce somptueux concert de nouvel an 2017.

Vive la musique et vive la paix dans le monde.

Ecrivainparisien, 1er Janvier 2017

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Concert nouvel an 2017, Musique, Gustavo Dudamel,

Corbeille

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Musikverein_(Vienne)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gustavo_Dudamel

Capture

Capture2Capture3Capture4Capture5Capture6Capture7Capture8Capture9

Capture10

Capture11Capture12Capture13Capture14Capture15Capture16Capture17Capture18Capture19Capture20Capture21Capture22 VoeuxCapture23Capture24Capture25Capture26Capture27Capture28Capture29Capture30

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2161

ocjkpk2z

Mes vœux, c’est maintenant

!cid_EDEF8E18510C40A29D40A63EEC384BC9@PCdeEcrivainp

A quelques heures de cette fin d’année, qui aura été totalement catastrophique pour beaucoup de monde, je ne peux que souhaiter beaucoup de bonheur et infiniment de menus plaisirs à tout un chacun en cette période à vocation quelque peu festive et euphorique.

Que 2017 puisse apporter à chacune et chacun d’entre vous quelques satisfactions parfaitement méritées dans sa vie personnelle et professionnelle ; c’est ce que je souhaite à tous.

Que 2017 puisse permettre à chacune et chacun d’entre vous de se manifester "pacifiquement" mais efficacement contre toutes les "vacheries" que ne vont pas manquer de nous concocter dans les mois à venir, en guise de "baroud d’honneur", les malfaisants que nous avons portés au pouvoir il y a 5 ans déjà ; c’est ce que j’espère vivement pour l’année qui arrive.

Bien à vous, mes ami(e)s et bonne année 2017.

Je vous embrasse.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Vœux, 2017,

 

28 perso

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2160

ocjkpk2z

Mes vœux à “l’intelligentsia” politique

Le doigt accusateur

Comme tous les ans, à cette période de l’année, je vais rédiger et présenter des vœux. Cependant cette année ils seront sans doute surprenants pour certaines et certains qui vont avoir droit aux "horreurs de mes colonnes"

Je vais donc entrer, sans plus attendre, dans le "vif" du sujet, si j’ose m’exprimer ainsi…

2016 a été une année catastrophique pour la France profonde, celle qui travaille et que l’on "saigne" à blanc mais aussi celle qu’on laisse sur la touche et qui vit très mal la situation qu’on lui impose par la faute d’une intelligentsia qui est sourde, aveugle et qui ne réfléchit pas, ou si peu, à la misère du monde et qui va se prendre une monumentale claque, bien méritée l’an prochain et cela à 2 reprises, par voie de conséquence.

Je souhaite donc, et je ne serai sans doute pas le seul, la pire des années à venir à tous les "politiques" (politicards) malhonnêtes, menteurs, voleurs, hâbleurs, écervelés, suffisants et imbus de leur petite personne qui brillent surtout par leur nullité crasse. Je leur souhaite également de vivre une longue, mémorable et douloureuse traversée du désert afin qu’ils comprennent un peu, juste un peu, ce qu’ils ont fait subir à leurs contemporains au cours de leurs parcours d’élus lamentables, montrés du doigt par une France qui leur avait signé un "chèque en blanc" pour les représenter. Je leur souhaite encore de subir, contraints et forcés, les contraintes générées par les lamentables décisions qu’ils ont prises concernant la santé publique, l’instruction, la défense et la sécurité de tous, y compris d’eux-mêmes. Je leur souhaite également de se nourrir des produits empoisonnés qu’ils ont contribué à faire fabriquer, puisqu’ils ont toujours fermé les yeux et ont vendu leur âme à des lobbies qui dictent leur loi Je leur souhaite, encore et toujours de devenir enfin honnêtes, autant que faire se peut, en reconnaissant et en avouant les funestes erreurs qu’ils ont commises en affaiblissant notre pays relégué aujourd’hui au rang de puissance à vocation indigente…

Je leur souhaite, enfin, de ne pas avoir l’outrecuidance de se faire photographier, samedi prochain, avec des accidentés de la vie, histoire de faire croire qu’ils mettent en pratique deux des emblèmes de la République : "égalité et fraternité". Leur parcours prouve à tous le contraire…

Tel est donc le constat du lamentable et catastrophique bilan de cette année 2016, une année sentant le "sapin" avec son bilan truqué par les "stratèges" qui pensent surtout à leur avenir qu’ils croient encore doré, dans leur esprit machiavélique et tortueux, mais que je leur souhaite noir comme le charbon encore utilisé dans nos centrales électriques… En espérant sincèrement que "le changement c’est maintenant" ; surtout pour eux !

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Bilan, Noirceur, Chômage, 2016, Changement,

Oudon

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2159

ocjkpk2z

La dernière ligne droite

c6g1bn56

Nous entrons de plain-pied dans la dernière ligne droite qui va conduire aux festivités de Noël ainsi qu’à celles de la nouvelle année, mais pas pour tout le monde, hélas…

Lorsque j’écris « hélas » cette interjection englobe, en mon esprit, celles et ceux qui ne fêteront ni la nativité ni le passage à la nouvelle année pour diverses raisons.

« La solitude ça n’existe pas » chantait en son temps Gilbert Bécaud, compositeur de l’Opéra d’Aran ». Malheureusement je crains que « monsieur 100 000 volts » ne se soit gravement fourvoyé dans cette affirmation. En effet on peut être très entouré et se sentir seul plus que de raison malgré tout.

J’ai une pensée en cet instant pour madame Sauvage mais aussi pour ses filles qui seront séparées en cette période de l’année par la faute d’une administration trop injuste qui a refusé d’octroyer une permission à madame Sauvage pour son anniversaire ainsi que pour Noël. Pour la petite histoire Jacqueline Sauvage est née le même jour que moi, à un an d’intervalle.

Notre société va mal, très mal, de plus en plus mal même et c’est le constat que je peux faire, comme bien des gens ; il suffit pour ça d’ouvrir n’importe quel journal actuellement.

Les expulsions vont bon train en ce moment et ce ne sont pas les responsables de l’Association « Emmaüs » qui me diront le contraire, eux qui tirent la sonnette d’alarme depuis tant d’années auprès des responsables des « pouvoirs publics » qui font la sourde oreille.

C’est bien joli de vouloir accueillir toute la « misère du monde » alors que chez nous des millions de personnes » crèvent la faim » et grelotent à Paris mais aussi dans beaucoup de grandes villes de l’hexagone.

Je tiens à saluer ici tout(e)s les bénévoles qui œuvrent, par esprit de charité chrétienne, pour le moins, pour qu’un maximum de malheureux puissent se sentir moins seuls en cette période de l’année. Merci donc à l’Association « Emmaüs », fondée par le regretté Abbé Pierre, merci également à Sœur Emmanuelle pour laquelle je conserve une place en mon cœur tout autant qu’à Mère Térésa mais remerciements également à « Notre-Noël » une association, fondée par le Père Pedro Meca, disparu récemment, dont j’ai eu plaisir à côtoyer certains de ces membres il y a 9 ans lorsque j’étais moi-même dans l’errance… Remerciements également aux responsables du « Musée des Arts Forains » qui mettent, chaque année, à la disposition des associations leurs locaux féériques au profit des sans abris pour une nuit exceptionnelle.

Remerciements encore et toujours pour l’association des « Petits Frères des Pauvres » qui fait beaucoup pour les « cabossés de la vie tout comme « l’Armée du Salut » et des dizaines d’autres associations dans tout l’hexagone, à l’instar de la « Mie de pain » par exemple, sans oublier, bien sur les « Restos » cette œuvre de charité voulue par le regretté Michel Coluche. Merci également aux maraudes qui patrouillent la nuit en cette période en faisant œuvre de générosité et de bonté au profit des plus démunis. Merci aussi à la Croix Rouge et à ses membres qui œuvrent, eux aussi au bénéfice des plus démunis.

Que de misère en notre pays mais aussi ailleurs, comme à Alep où des milliers, pour ne pas dire des millions d’innocents sont tombés sans comprendre ce qui leur arrivait…

Pensées et tristesse également pour les chrétiens d’Orient qui sont exterminés et éliminés du simple fait de leur foi et de leurs croyances. Quelle honte pour l’humanité de se retrouver au Moyen-âge par le fait de certains « gourous » qui confondent croyances et ambitions et qui interprètent les textes ancestraux en leur faveur, par l’intermédiaire de la terreur, au besoin, dans leur vision étroite d’une certaine forme de conquête et de « colonisation » calculées.

Toutes mes pensées s’en vont également vers toutes et tous les malades qui souffrent sur leurs lits d’hôpital mais aussi en direction de celles et de ceux ayant été frappés injustement par la vie, mais aussi pour leurs familles qui ne se remettront sans doute jamais totalement du fait qu’eux-mêmes, ou encore qu’un membre de leur famille, se soient trouvés au mauvais endroit, au mauvais moment au cours des deux années écoulées. Je les assure, toutes et tous de ma plus profonde sympathie, de ma part mais aussi de la part de tou(te)s mes ami(e)s.

Pour terminer cet article j’aimerais dire à celles et ceux qui vont prendre la route en cette période de se reposer régulièrement au cours de leur trajet et de respecter les règles du Code la Route.

Bonnes fêtes à toutes et à tous.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Fêtes, Jacqueline Sauvage, Compassion, Chrétiens d’Orient, Froid, Faim, Associations caritatives,

 

!cid_533785CB70BF4D63A81593C5FCCD45DA@AteliersLyre (2)

 

Pour aller plus loin :

http://madame.lefigaro.fr/societe/une-petition-en-ligne-demande-la-grace-de-la-femme-battue-condamnee-a-10-ans-de-prison

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Emma%C3%BCs_Solidarit%C3%A9

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Mie_de_pain

 

http://notre-noel.com/

 

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2015/02/19/apres-une-vie-a-la-rue-le-pere-pedro-moca-est-mort_4579993_3382.html

 

https://www.youtube.com/watch?v=hUuJ5msXKc4

strasbourg

 

 

 

 

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2158

ocjkpk2z

Que la lumière soit !

petits_anges_004

C’est avec une émotion non feinte que je vous propose de voir, ou de revoir, en ce 8 décembre, jour de la Fête des Lumières de Lyon, le merveilleux diaporama "Autochromes" réalisé par Jean-Paul Barruyer, le maitre es diaporama lyonnais ; un diaporama qu’il a consacré au gigantesque travail des deux frères Lyonnais Auguste et Louis Lumière, les géniaux inventeurs de ce procédé photographique mais aussi les inventeurs du cinématographe qui continue de faire rêver les amateurs de salles obscures depuis plus d’un siècle…

En regardant ces images, plus que centenaires on est frappé par la grande qualité et la merveilleuse douceur de ces images, vieilles de plus d’un siècle et qui n’ont pas pris une ride, du moins à mes yeux.

Quel exploit et quel travail d’exception que ces images dues à l’exceptionnel travail empli d’opiniâtreté des deux frères Lumière : un nom prédestiné !

Merci à Auguste et Louis Lumière de continuer à nous faire rêver et merci également à mon ami Jean-Paul Barruyer de nous offrir, depuis plus d’une décennie déjà, des diaporamas dignes du plus grand intérêt, pour la majorité de ces derniers.

Ecrivainparisien

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Autochromes, Lyon, Auguste Lumière, Louis Lumière, Invention capitale, Jean-Paul Barruyer,

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Autochrome

Lien pointant vers le diaporama "Autochromes" de Jean-Paul Barruyer :

https://www.facebook.com/jeanclaude.lataupe/media_set?set=a.10209343087267498.1073748287.1032871007&type=3&pnref=story

 

Autochromes LUMIERE_002