Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Voyages’ Category

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2123

ocjkpk2z

Actualité révoltante

Notre Premier ministre vient de s’offrir une place de "première" pour assister à la finale d’une coupe de football européen et s’est rendu récemment à Berlin pour voir triompher l’équipe en forme du moment, une équipe de son pays d’origine.

Pour se rendre chez nos amis allemands notre Premier ministre n’a pas hésité à faire le déplacement aller et retour à bord d’un avion de la flotte de l’Etat français, un déplacement payé par le contribuable, cela va sans dire mais va infiniment mieux en l’écrivant, pour certaines personnes ayant la mémoire courte.

Pourquoi ne pas avoir utilisé un avion de ligne civil dont le prix du billet est infiniment moins élevé ?

Nous sommes sans doute dans l’opulence ?

redcard

J’ai entendu ce jour, une partie de l’interview de François Hollande concernant les explications qu’il donne au déplacement de "son" Premier ministre ; une interview ponctuée de malhonnêteté intellectuelle manifeste puisque "Moi, Président" occulte totalement le match de football et ose expliquer, sans rougir, que "son" Premier ministre était en "mission" à Berlin pour parler des récents problèmes intervenus au sein de la Fifa et pour évoquer la prochaine Coupe de l’UEFA qui se déroulera sur notre sol l’an prochain.

Etre malhonnête à ce point me fait bondir tout comme me désole la déliquescence de la France et de ses institutions puisque notre République est en train de régresser, à tous points de vue.

redcard

Les promesses et espoirs attendus depuis 3 ans sont devenus lettre morte. Je n’en veux pour preuve que ce que j’écrivais il y a 3 ans concernant le monde animal, entre autre chose et que je rappelle ci-après.

2vo8xpqo (2)

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1897

Avertissement liminaire : Je dédie cet article à la cause animale et à tous les altruistes et humanistes empreints d’empathie qui défendent avec zèle et brio cette cause noble autant que valorisante. Ecrivainparisien

Rappel : la grande majorité des fondations, associations et militants et adhérents œuvrant au profit de la cause animale sont des organismes et entités pacifiques qui œuvrent avec conviction, sans haine et sans esprit partisan d’aucune sorte, dans les règles de la démocratie pour faire prendre conscience et ainsi faire évoluer les mentalités individuelles et collectives pour le bien de la cause animale qui le mérite amplement.

Au secours, elle revient !

Mai 1981 : à la surprise de certains la Gauche accède démocratiquement au pouvoir pour la première fois depuis 1958, date de création de la cinquième République.

La rue Soufflot est noire de monde ; on se croirait revenu aux grandes heures de la libération lorsque François Mitterrand, nouveau Président de la République préside une cérémonie spéciale au Panthéon et dépose une rose rouge, emblème du parti socialiste sur le tombeau de Jean-Jaurès, journaliste, orateur et fédérateur hors pair mais aussi fondateur du journal l’Humanité, assassiné à la veille du premier conflit mondial , le 31juillet 1914 en soirée et en plein Paris par un étudiant nationaliste déséquilibré au nom prédestiné, « Villain », qui abat de deux balles tirées à bout portant le « père » du socialisme moderne.

En ce printemps d’une nouvelle ère pour la France ce premier évènement symbolique et temps fort du premier septennat du nouveau Président sera suivi de quelques autres comme la création des radios « libres », la cinquième semaine de congés payés mais aussi un évènement qui va avoir une portée réelle et concrète en France : l’abolition de la peine de mort, un dossier porté à bouts de bras par Maitre Badinter, Ministre de la Justice et Garde des sceaux.

La France profonde semble globalement satisfaite dans l’ensemble bien que les taureaux s’ennuient encore et toujours le dimanche quand il s’agit de mourir pour nous comme le chante le grand Jacques Brel. Et ces valeureux taureaux vont continuer à s’agenouiller et baisser la tête avant de s’effondrer par centaines chaque année encore durant quelques décennies puisque personne n’aura encore eu le courage politique de faire « tomber » la corrida comme un « Broussard » ferait tomber une bande de terroristes.

Le temps passe et avec lui les taureaux et chevaux de l’arène continuent de trépasser « gaillardement » dans une certaine indifférence ponctuée tout de même de « coups de gueule » de certaines rares personnalités ouvrant ainsi une brèche dans le mur de l’empire « Aficion » qui s’agrandira lentement mais surement au fil du temps.

La Gauche de François Mitterrand, « d’idéaliste » à sa naissance, deviendra bientôt et très vite la Gauche « caviar » et se noiera dans les méandres de ses contradictions et de ses affaires perçues comme « bourgeoises » et scandaleuses par la France profonde qui lui fera payer cash ses erreurs d’appréciation et de gestion.

Trente et un ans plus tard, à la même période et après une traversée du désert significative la Gauche renait de ses cendres « présidentielles » plus par sanction d’un vote de dépit d’un certain électorat exaspéré, à l’adresse d’un Président électrique mais pas éclectique, que par convictions réelles et profondes pour la personne de François Hollande.

Qu’importe le flacon, seul le résultat des chiffres fait foi ; cette foi qui semble animer le nouveau Président suite à certaines déclarations émises par le candidat Hollande, notamment au sujet et au profit de la cause animale puisque le candidat dit vouloir réfléchir très sérieusement à un changement de statut de l’animal, qui d’objet « meuble » deviendrait enfin « être sensible » et ce à part entière ; d’où un formidable espoir pour nombre de nos concitoyens viscéralement attachés au monde et à la cause animale mais qui déplore ouvertement également la souffrance inutile autant que gratuite qu’on fait subir aux animaux. Une France très attachée, toutes couleurs politiques confondues au monde animal ; cette France là aimerait bien que cessent enfin tortures gratuites et massacres perpétrés pour le plaisir contre nos amis les animaux par des monstres qui continuent de s’amuser et de divertir leur claque d’adorateurs patentés et cela, en toute impunité ; notamment lors des corridas et autres jeux à l’encontre du monde des taureaux et des chevaux, caparaçonnés et pourtant parfois, malgré cela, éventrés en arène publique.

La torture dont la pratique fait reculer l’esprit de l’homme, le ravalant ainsi au rang de monstre d’une autre époque sévit dans ces arènes de la honte mais aussi lors de redoutables combats de coqs et de chiens, voire de courses de camélidés mais aussi dans l’enceinte de certains zoos, parcs et cirques dans lesquels certains animaux sont traités de manière totalement indigne par ceux chargés de veiller sur des animaux qu’ils exploitent de manière souvent esclavagiste et ce sans la moindre once d’empathie.

Mais les massacres gratuits sévissent aussi partout dans le monde hélas, notamment au Japon qui massacre allègrement les baleines, dans les parcs africains où le braconnage décime les troupeaux d’éléphants, dans les forêts asiatiques où l’on massacre des populations entières de primates pour favoriser l’industrie de l’hévéa, dans certains archipels nord-européens où l’on assassine chaque année quantité de dauphins globicéphales au nom d’une tradition monstrueuse autant qu’imbécile. Ce sont tous ces massacres, toutes ces traditions sanguinaires et inutiles qu’on rencontre également chez nos amis espagnols, notamment cet infâme « toro de la Vega » mais aussi ces massacres en série de lévriers espagnols ayant pour nom « galgos » qu’il faut condamner sans l’ombre d’une hésitation aucune et c’est ce que font nombre d’associations de défense de la cause animale, françaises bien sur mais aussi italiennes, espagnoles et portugaises montrant avec détermination leur opposition et leur hostilité à certaines pratiques écœurantes au plan humain.

Pour en revenir à une certaine France, elle espère beaucoup et croit, suite aux déclarations du candidat Hollande à une prise de conscience réelle de l’existence du monde animal à part entière par la classe politique aux commandes du vaisseau France ; cette prise de conscience bénéfique insufflée par un Président « normal »à une classe politique qui serait enfin à l’écoute de la France qui souffre et qui lutte pour le bien être des animaux.

L’ensemble du monde politique en place ne semble pourtant pas vouloir et devoir tirer des leçons du passé mais aussi du présent et le sort du monde animal ne lui effleure pas même l’esprit, concrètement dans les faits ; Pis même encore, on pensait l’esprit « gauche caviar » tant décrié et montré du doigt ayant été grandement à l’origine de sa perte, disparu, envolé, vampirisé, exorcisé et volatilisé avec ceux qui en ont usé et abusé. Erreur ! Le « phénix socialiste », cet oiseau de « mauvais augure » renait de ses cendres avec ses travers inacceptables qui s’installent de nouveau grâce à de « jeunes et moins jeunes loups » aux dents longues et acérées ; des loups qu’on laisse hurler en paix puisqu’ils arrangent, protégés et guidés qu’ils sont par une «caste souterraine » particulièrement efficace et infiniment plus puissante que les « marionnettes » qu’elle manœuvre et manipule et qu’elle peut éventuellement facilement remplacer le jour où le vent tourne. Cette « organisation » n’ayant curieusement pas de couleur politique propre puisqu’elle les compte toutes dans ses rangs, le business étant indirectement hors du jeu politique, manage et gère dans l’ombre un commerce particulièrement juteux et ce « cartel » n’a aucun intérêt à voir s’installer de nouvelles règles démocratiques concernant le monde animal ce qui sonnerait l’hallali d’un business particulièrement juteux dans lequel suzerains et vassaux œuvrent de concert dans un esprit qui a perdu depuis longtemps ses idéaux initiaux de noblesse, ayant été détournés, grâce à d’habiles argumentations obscurantistes autant qu’ésotériques par quelques arrivistes avides de pouvoir et d’argent. Pour parvenir à dessein au but convoité on ourdit et fourbit l’arsenal qui somnolait en pointillé comme on réveillerait un bataillon de taupes engourdies qu’on tirerait d’un sommeil, ordonné jadis ; un bataillon auquel on va confier des missions de tentatives d’intimidation tous azimuts, dans le but d’injecter l’insidieux grain de sable qui va tenter de faire s’enrayer l’engrenage de la mécanique démocratique.

Le sursaut espéré va-t-il enfin avoir droit de cité dans notre société ? Que d’aucuns jugent « République bananière », un qualificatif peu glorieux pour un pays ayant été celui des Droits de l’Homme ainsi qu’un phare éclairant jadis le monde…

J’aimerais enfin pouvoir lire, un jour prochain, dans le journal « Le Monde » avant que de vous quitter définitivement que la Gauche de ce début de siècle a suivi les nobles traces de ses ainés en abolissant la peine de mort infligée aux animaux. Ce jour là, je sais que je verserai une larme symbolique en pensant à tous nos amis qui nous regardent, là haut, au paradis des animaux.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Gauche caviar, Peine de mort, Tortures, Massacres, Arènes, Football, Mensonges, Déliquescence,

DSC_0009

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2115

ocjkpk2z

Balade en images sur le toit du monde

Icône

Je vous propose en ce milieu de weekend d’avoir le privilège de vous retrouver à plus de 8 milles mètres d’altitude et cela sans avoir besoin de bouger de votre fauteuil grâce à de magnifiques photographies de la chaine des plus hauts sommets du massif de l’Himalaya.

Lorsqu’on pense à l’Himalaya des noms viennent immédiatement à l’esprit, en particulier l’Everest, le point le plus haut du monde qui culmine à plus de 8800 mètres d’altitude. Qui dit Everest pense bien sur à Sir Edmund Hillary, l’alpiniste et explorateur néo-zélandais. On pense aussi très justement au sherpa Tensing Norgay, les deux premiers hommes à avoir posé le pied sur le toit du monde en 1953. Mais l’Himalaya c’est aussi le K2 et l’Annapurna, au sommet duquel s’est illustrée, en 1950, une expédition composée de Maurice Herzog, Louis Lachenal, Gaston Rebuffat, Lionel Terray, Marcel Ichac, Jean Couzy, Marcel Schatz, Francis de Noyelle et Jacques Oudot, le médecin de cette grande expédition au cours de laquelle Maurice Herzog eut les orteils et les doigts gelés.

La montagne, tout comme la vie ne fait pas de cadeau comme le chantait si bien le grand Jacques Brel.

Mais la montagne est et restera une passion hors normes courantes puisqu’elle exige endurance, volonté et ténacité de la part de celles et de ceux qui tentent de la défier, pas toujours à leur avantage.

Je vous laisse admirer maintenant ces images grandioses à la luminosité inhabituelle, liée sans doute à l’absence de pollution que l’on trouve en très haute montagne. Lorsque le soleil est de la partie les choses deviennent apothéose pour l’œil comme vous pourrez en juger sur certains clichés présent ici.

Observations pour les lecteurs : Les sommets sont identifiés et classés par altitude décroissante. Ils sont suivis par une ou plusieurs vues sous d’autres angles.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Très haute montagne, Himalaya, Everest, K2, Annupurna, Sir Edmund Hillary, Tensing Norgay, Maurice Herzog, Louis Lachenal, Lionel Terray, Gaston Rebuffat,

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Himalaya

http://fr.wikipedia.org/wiki/Edmund_Hillary

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tensing_Norgay

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Herzog

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_R%C3%A9buffat

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lionel_Terray

10703858_10203715393258665_4481319997298380756_n

0000A

01Image1 KarakorumImage2Image3Mont EverestImage4Mont EverestImage5EverestImage6Image7K2Image8K2Image9K2Image10Image11KangchenjungaImage12Kangchenjunga

Image13Image14LhotseImage15LhotseImage16Image17MakaluImage18MakaluImage19Image20Cho-OyuImage21Cho-OyuImage22Cho-OyuImage23Image24DhaulagiriImage25DhaulagiriImage26DhaulagiriImage27

Image28ManasluImage29ManasluImage30ManasluImage31Image32Nanga ParbatImage33Nanga ParbatImage34Nanga ParbatImage35Image36AnnapurnaImage37AnnapurnaImage38AnnapurnaImage39Image40Gasherbrum 1Image41Gasherbrum 1Image42Gasherbrum 1Image43Image44Broad PeakImage45Broad Peak and Gasherbrum 1Image46Image47Gasherbrum 2Image48Gasherbrum 2Image49Image50Shisha PangmaImage51Shisha PangmaZZ

Bye

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2114

ocjkpk2z

Routes et voies

Icône

Qu’elles soient droites ou sinueuses, montantes ou en lacets, courtes ou vous paraissant interminables, les routes et voies permettent de relier entre elles deux villes, deux agglomérations ou deux métropoles ; voire deux mondes fort différents.

Elles vous offrent à voir, lorsque vous les empruntez, des paysages qui sont parfois à couper le souffle.

C’est ce que je vous propose ce matin par l’intermédiaire de quelques images illustrant mes propos.

Je vous souhaite une bonne balade de l’imaginaire.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Routes, Voies, Circulation, Paysages,

10703858_10203715393258665_4481319997298380756_n

gyonyoru_utak_1__001gyonyoru_utak_1__002gyonyoru_utak_1__003gyonyoru_utak_1__004gyonyoru_utak_1__005gyonyoru_utak_1__006gyonyoru_utak_1__007gyonyoru_utak_1__008gyonyoru_utak_1__009gyonyoru_utak_1__010gyonyoru_utak_1__011gyonyoru_utak_1__012gyonyoru_utak_1__013gyonyoru_utak_1__014gyonyoru_utak_1__015gyonyoru_utak_1__016gyonyoru_utak_1__017gyonyoru_utak_1__018gyonyoru_utak_1__019gyonyoru_utak_1__020gyonyoru_utak_1__030

Bye

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2032

ocjkpk2z

Actualité du jour

Drame de Brétigny-sur-Orge

in39san6

Réactions à chaud

2vo8xpqo

J’apprends, en rentrant, en consultant l’une de mes messageries le déraillement survenu aujourd’hui en gare de Brétigny-sur-Orge d’un train express régional Téoz Intercités en provenance de Paris et à destination de Limoges.

Ce train entrait en gare de Brétigny et roulait à vitesse soutenue, sans doute à plus de 120 km/h et s’est couché en gare.

Des voyageurs sont morts dans des circonstances violentes, écrasés ou électrocutés au cours du choc qui a du être d’une grande violence, vue la vitesse à laquelle roulait ce train ; d’autres voyageurs ont été blessés ou gravement choqués et ont été pris en charge par les services de secours. On peut remercier au passage les pompiers qui, une fois encore, ont eu à effectuer un travail sans doute harassant, voire stressant pour les plus jeunes d’entre eux.

Nous sommes le 12 juillet et je pense que figuraient parmi les victimes des personnes qui partaient sans doute rejoindre leur famille pour fêter le 14 juillet, peut-être ou pour une autre occasion et ces personnes n’arriveront jamais.

Toutes mes pensées s’en vont ce soir vers toutes les victimes ainsi que vers les familles ayant perdu un être cher dans cette imprévisible catastrophe et je puis les assurer de mon soutien moral le plus absolu.

Je voudrais remercier également le corps des Sapeurs Pompiers et celui des Forces de l’ordre pour l’énergie, le sang froid et la maitrise avec lesquels ils ont rempli, une fois de plus leur mission.

Ecrivainparisien, 12 juillet 2013, 21 h 40

50588337

Mots clés de cet article :

Drame humain, Déraillement de train SNCF, Téoz Intercités, Paris-Limoges

2977967_train-sncf

!cid_EDEF8E18510C40A29D40A63EEC384BC9@PCdeEcrivainp

In memoriam

http://www.youtube.com/watch?v=9pqrnwTQuYA

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2018

ocjkpk2z

Balade en Périgord

086kjjyk

Je vous propose en ce weekend de découvrir ou de redécouvrir et ce tout en images, un département français qui gagne à être connu, la Dordogne.

Ce département appartenant à la région Aquitaine est riche de tant de valeurs qui méritent légitime reconnaissance.

La Dordogne c’est essentiellement le Périgord, un comté qui  possède quatre visages et quatre terroirs bien spécifiques ayant chacun une appellation de couleurs.

Le Périgord est vert, blanc, pourpre ou noir en fonction d’éléments rappelés dans ce diaporama.

Lorsque l’on pense Périgord on ne peut dissocier ce comté de certaines images qui viennent à l’esprit : spécialités culinaires régionales, produits spécifiques de terroir, sites historiques et hauts lieux touristiques.

La Dordogne c’est le fief et la patrie de Cyrano, le pays des fraises mais aussi la capitale de la Truffe noire, du fois gras, des ballerines et autres chaussons de danse et bien plus encore. C’est aussi une richesse avec des valeurs patrimoniales indiscutables que l’on ne peut ni nier ni renier.

Je vous laisse donc visiter ce Périgord qui devrait vous enchanter à plus d’un point de vue.

Ecrivainparisien

50588337

Pour aller plus loin dans la découverte :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dordogne_(département)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dordogne_(cours_d’eau)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Périgord

02

00030405

0606A

Nontron, le Domaine de Nouailles

07

07A

Bourdeilles, falaises de calcaire sur la Dronne

08091010A

Savignac-Lédrier, ancienne forge et le château (15° siècle)

11121314151616A

Village de Ribérac et sa Collégiale du 11° siècle

171819

Le foie gras l’un des produits emblématiques du Périgord

2020A

Périgueux, cathédrale Saint-Front, romano-byzantine du 12° siècle

21222323A

Château de Neuvic (16° siècle) sur les berges de l’Isle

23B23C242525A2626A27282929A

Sarlat, place de la Liberté

30323434A

Village de La Roque-Gageac au bord de la Dordogne

34B

La Roche-Gageac, entre falaise et Dordogne

34C3535A363737A37B38

38A

38B

Vallée de la Vézère du côté des Eyzies-de-Tayac

394041424344454646A

Bergerac, rue de la vieille ville

4747A47B

Monpazier, les arcades place des Cornières (13° siècle)

4848A

Monpazier, une ruelle

49505152

On termine ce diaporama par d’excellentes choses à déguster mais je rappelle que, selon la Loi, l’alcool reste une boisson à consommer avec modération.

53

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2009

ocjkpk2z

Géographie par images illustrées

21

La Garonne, du Pic d’Aneto à l’estuaire de la Gironde puis à l’Océan Atlantique

Icône

Après vous avoir entretenu d’articles récents concernant les arnaques en tous genres, je vous propose, en ce début d’après-midi légèrement ensoleillé sur la région parisienne, une promenade commentée en images au fil de l’onde de la Garonne, l’un de nos cinq fleuves français.

Je vous souhaite de passer un agréable moment.

Ecrivainparisien

Intro Garonne

000001002004005006007008009010011012013014015016017018019

020021022023024025026027028029030

030A

Un magnifique ouvrage d’art dont les bordelais peuvent s’enorgueillir

031032033034035036037

La chanson de Claude Nougaro, le poète toulousain, une oeuvre dédiée au fleuve Garonne038039ZZ

Mots clés de cet article :

Garonne, Estuaire de la Gironde, Toulouse, Bordeaux, Claude Nougaro, Bassin hydrographique, Mascaret,

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Garonne

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mascaret

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 1998

ocjkpk2z

Cirque ancien languedocien

Icône 2vo8xpqo

Dans ce pénultième billet avant le très symbolique deux-millième article que je vais avoir le plaisir de publier prochainement sur le forum pour vous, amis lectrices et lecteurs, je vous propose une visite, en images, en région Languedoc-Roussillon et plus précisément sur le site du Cirque de Mourèze, dans le département de l’Hérault.

Le Cirque de Mourèze a la particularité rare d’être dolomitique. L’érosion a en effet façonné en ce lieu un paysage ruiniforme composé de formes et de volumes rocheux extraordinaires. Les rochers les plus caractéristiques portent des noms évocateurs, tels le Sphynx, le Gardien, l’Oracle, l’Ours et le Berger, les Hauts Fourneaux, le Cerbère, la Tour du Guetteur, la Tour de Brèche ou encore la Tour du Poulailler pour n’en citer que quelques uns.

Le Cirque de Mourèze possède sur le Belvédère du parc des Courtinals une table d’orientation permettant d’avoir une vision panoramique sur le site tout entier.

Autre attrait touristique d’importance, le Cirque de Mourèze se trouve à proximité du Lac du Salagou, bien connu des pêcheurs en tous genres.

Pour de plus amples informations sur ce site particulier, je vous invite à cliquer sue le lien vert se trouvant en fin d’article.

Place maintenant aux images !

Ecrivainparisien

50588337

000001001A001B001C Moureze_panorama2001C Moureze_vue_generale002003004004A 258_Mourèze_Le_site_du_village_et_l'église

005006007007A Moureze_Sphynx008009010011012013014015016017018018A019020

Mots clés de cet article :

Cirque de Mourèze, Dolomites, Lac du Salagou, Hérault, Languedoc Roussillon,

Pour aller plus loin dans la découverte :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cirque_de_Mourèze

Read Full Post »

Older Posts »