Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Symboles’ Category

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2162

ocjkpk2z

Concert du nouvel an 2017

Capture23 Gustavo Dudamel

C’est avec beaucoup d’émotion que j’attends, chaque année, ce point d’orgue musical intervenant le premier jour de chaque nouvelle année depuis plus de 70 ans. Cet incontournable évènement musical est suivi en "mondovision" par plusieurs millions de téléspectateurs dans le monde.

Le Musikverein de Vienne, inauguré en 1870, est l’une des plus belles salles musicales et acoustiques du monde et à bénéficié, lors de sa création, d’une conception acoustique unique au monde, à l’époque, puisque cette très vaste salle de concerts dispose d’immenses résonateurs acoustiques logés dans les plafonds et les sous-sols permettant ainsi d’obtenir une acoustique propre et impressionnante dans les basses et très basses fréquences lors des nombreux concerts qui y sont donnés, des concerts prisés par de nombreux mélomanes autrichiens, européens et mondiaux.

Pour ce qui concerne le concert du nouvel an il est bon de rappeler que ce sont les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Vienne qui choisissent et élisent le chef d’orchestre qui les dirigera au cours de ce concert unique au monde.

Cette année c’est Gustavo Dudamel, le charismatique et fort sympathique chef vénézuélien de 35 ans, le plus jeune chef à avoir dirigé à ce jour cet orchestre prestigieux, qui a été choisi et élu pour diriger cette phalange unique qui reste une des plus grandes fiertés des Viennois et de l’Autriche toute entière.

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous propose ces quelques images capturées au cours de ce somptueux concert de nouvel an 2017.

Vive la musique et vive la paix dans le monde.

Ecrivainparisien, 1er Janvier 2017

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Concert nouvel an 2017, Musique, Gustavo Dudamel,

Corbeille

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Musikverein_(Vienne)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gustavo_Dudamel

Capture

Capture2Capture3Capture4Capture5Capture6Capture7Capture8Capture9

Capture10

Capture11Capture12Capture13Capture14Capture15Capture16Capture17Capture18Capture19Capture20Capture21Capture22 VoeuxCapture23Capture24Capture25Capture26Capture27Capture28Capture29Capture30

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2147

ocjkpk2z

La police est en deuil

in39san6

Deux fonctionnaires de police ont été odieusement assassinés de sang froid la nuit dernière à Magnanville, dans les Yvelines.

Tout comme beaucoup de Françaises et de Français je me sens personnellement touché par ces monstrueux assassinats, œuvres d’un individu, totalement désocialisé et sans doute irrécupérable pour la société, qui avait perdu tous ses repères, obnubilé qu’il était par la haine introduite et entretenue dans son for intérieur par des individus pétris d’une indicible haine à l’adresse de leur prochain et de la société française, notamment.

Cet assassin présumé a perdu la vie dans son action insensée à l’encontre de ce que représentaient ces deux fonctionnaires de police : l’ordre et la civilisation.

Mes pensées les plus émues s’en vont au commandant de police Jean-Baptiste Salvaing ainsi qu’à Jessica Schneider, sa compagne, tous deux odieusement assassinés hier mais elles s’en vont également à leurs familles respectives, au corps de la police nationale ainsi qu’à leur petit garçon de 3 ans qui a perdu ce qu’il avait de plus cher et de plus précieux : ses parents.

Compte-tenu des circonstances ce petit garçon va être prochainement adopté en qualité de Pupille de la Nation, ce qui est bien pour son avenir.

D’autre part notre Assemblée Nationale a observé, aujourd’hui, une minute de silence en hommage à ces deux fonctionnaires de police, ce qui est bien la moindre des choses…

Certaines voix se sont élevées, également, pour demander que les fonctionnaires de police puissent conserver leur arme de service en toutes circonstances, leur permettant ainsi de pouvoir intervenir le cas échéant, ce qui est très logique, somme toute.

Un registre de condoléances a été ouvert par la Police Nationale pour permettre à celles et ceux qui le souhaitent d’exprimer leurs condoléances pour ces deux fonctionnaires tragiquement disparus hier.

A ce propos je tiens à présenter mes condoléances les plus sincères aux familles de ces deux policiers, à leur fils mais aussi au corps de la police tout entier, durement touché, une fois de plus, par la perte irremplaçable de leurs deux collègues.

Pour terminer cet article j’aimerais beaucoup que monsieur le Président de la République, habitué à distribuer couramment des "récompenses" depuis 4 ans, honore et décore de la Légion d’honneur ces deux fonctionnaires de police assassinés de sang froid.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Assassinats, Fonctionnaires de police, Jessica Schneider, Jean-Baptiste Salvaing, Orphelin, Pupille de la Nation, Magnanville,

08c7928c3e728cbef6c0f1d11ed84fba

Pour aller plus loin :

Registre de condoléances de la Police Nationale en hommage à ces deux fonctionnaires de police

https://docs.google.com/forms/d/1ONIRV66rtL-Gair8nhYQRr1aNZOrrhgnE095g0yniP0/viewform

https://www.facebook.com/PoliceNationale/?pnref=story

Salvaing-Schneider

Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, fonctionnaires de police, assassinés hier, 13 juin 2016

 

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2140

ocjkpk2z

Jungle calaisienne

7lu153v8

On entend actuellement beaucoup parler du général de corps d’armée Christian Piquemal si l’on est attentif à l’actualité de ces derniers jours, notamment sur les réseaux sociaux sur lesquels circulent, entre autre chose, des appels à soutenir le général Piquemal.

Le général Christian Piquemal se trouvait récemment à Calais en tête d’une manifestation ayant été interdite par les autorités.

On peut lire à ce sujet ce qui suit sur Wikipedia :

[Le 6 février 2016, il est interpellé à Calais par la police, au cours d’une manifestation interdite contre les migrants organisée à l’initiative du mouvement nationaliste Pegida. Le journal Le Point relatant ces évènements pose la question de la fermeté des autorités publiques vis-à-vis de la manifestation de Calais en comparaison de la passivité des mêmes forces de police vis-à-vis « de casseurs d’extrême gauche » dans le centre de Rennes. Une analyse partagée par Le Figaro qui évoque dans la décision du général Piquemal « un mouvement de désespoir et de colère » contre « la démission de l’autorité » dans la région de Calais.]

Le général Piquemal a été arrêté sans ménagement par la police le 6 février dernier au cours de la manifestation calaisienne et doit paraître devant un tribunal en comparution immédiate, ce jour, lundi 8 février 2016.

Je ne peux que soutenir le général Piquemal, car bien que sachant que la manifestation était interdite, ce grand serviteur de l’Etat n’a pas hésité à braver l’interdit dans le but de "dénoncer" la démission de l’autorité et le laxisme de l’Etat dans l’actuel marasme concernant le problème des "migrants", problème particulièrement crucial à Calais depuis des années, une zone "insalubre" devenue zone de "non droit" et communément appelée la "Jungle".

Ce qui me choque dans cette affaire c’est que le général Piquemal est traité sur le même plan qu’un "vulgaire" délinquant ou casseur alors qu’il n’a fait que ce qu’il estime être son "devoir" : alerter et tenter de faire prendre conscience aux autorités du pays que "trop c’est trop". De plus le général Piquemal n’a rien cassé ni détruit ce qui n’est pas le cas des délinquants ou casseurs évoqués plus avant, sans parler des viols et autres problèmes d’agressions physiques constatés depuis quelque temps.

Je suis convaincu et je ne suis d’ailleurs pas le seul à en être intimement persuadé, la France n’a plus les moyens, aujourd’hui, d’accueillir "toute la misère du monde" et il serait temps que les plus hautes autorités de l’Etat prennent en compte cette évidence et agissent, concrètement, pour que les choses rentrent dans l’ordre.

Il en va du "salut" de notre pays.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Général Christian Piquemal, Manifestation, Arrestation, Comparution immédiate, Migrants, Calais,

Pour aller plus loin :

http://www.france24.com/fr/20160207-manifestation-general-piquemal-arrete-anti-migrants-calais-comparution-immediate-lundi

https://www.youtube.com/watch?v=SxGDjuWWfdE

 

general-calais-m

© Philippe Huguen, AFP | Le général Christian Piquemal s’exprimant devant les manifestants anti-migrants, samedi à Calais.

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2137

ocjkpk2z

27 janvier

P 10

Cette date ne dira sans doute rien à beaucoup de gens mais parlera peut-être au cœur d’une bonne partie de mes ami(e)s.

Le 27 janvier a en effet vu naître, il y a 260 ans aujourd’hui, précisément, un petit ou un grand génie, selon le degré d’importance qu’on lui donne dont les mélomanes parlent encore aujourd’hui avec beaucoup de respect et d’admiration ; un dénommé Wolfgang, fils d’un certain Léopold, auteur d’une merveilleuse symphonie des jouets.

Le 27 janvier 1756 naissait donc, en effet Wolfgang Amadeus Mozart que son père appelait affectueusement "Wolfi"

Combien de chefs-d’œuvre, mis encore et toujours à l’honneur de nos jours, nous a laissé cet exceptionnel compositeur, parti à 35 ans seulement en ayant encore sans aucun doute bien des merveilles à exprimer ?

Leur nombre est sans doute incalculable !

Mozart, par l’intermédiaire de sa musique divine autant que lumineuse a su parler au cœur des hommes, comme quelques autres grands musiciens dont Beethoven et Schubert, entre autres et c’est peut-être ça le secret de la longévité de leur patrimoine respectif.

Parler au cœur de l’humanité toute entière, toutes langues et cultures confondues, cela sans émettre le moindre mot reste sans doute un mystère pour bien des gens. La musique touche plus fort que bien des discours et là n’est pas sa moindre qualité.

Grand merci à Mozart et à quelques autres très grands musiciens de permettre au monde de pouvoir devenir meilleur grâce au formidable pouvoir qu’est capable de véhiculer la musique enfouie au cœur de l’écrin des lignes d’une partition…

Pour en revenir au 27 janvier cette date est également celle de la naissance d’un très grand interprète français en la personne de Renaud Capuçon, l’un de nos plus brillants violonistes qui fête aujourd’hui ses 40 ans.

Bon anniversaire Renaud Capuçon. Continuez longtemps encore à enchanter nos oreilles ravies par votre jeu et votre maitrise de ce Guarnerius, baptisé le "Panette", ayant jadis appartenu à Isaac Stern qu’il serait discourtois de présenter ici tant il a marqué la musique de son sceau durant des décennies.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Wolfgang Amadeus Mozart, Léopold Mozart, Renaud Capuçon, Guarnerius, "Panette", Musique,

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Renaud_Capu%C3%A7on

renaud-capucon-c-darmigny_1

Renaud Capuçon, violoniste

 

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2132

ocjkpk2z

La démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas

2vo8xpqo (2)

La France est un pays démocratique, du moins c’est ce que l’on peut encore croire. Cependant si je regarde et écoute ce qui se dit actuellement je pourrais être tenté de penser que ce n’est plus le cas.

Depuis quelque jours un certain nombre d’hommes politiques, n’ayant visiblement pas encore compris qu’ils sont les artisans de notre malheur, se donnent en spectacle de façon grotesque autant que pitoyable en diabolisant certains électeurs ayant choisi d’exprimer leur désaccord avec l’actuel gouvernement.

Les électeurs ayant voté pour ce qu’on appelle communément "l’extrême droite" sont tout aussi respectables à mes yeux que le reste du corps électoral et les différents responsables politiques se doivent de prendre en compte et de respecter les choix exprimés par cet électorat qui dérange, que dis-je, qui les dérange !

Ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux et à eux seuls. Ce qui est en train d’arriver et qui était prévisible n’est que le résultat de 35 à 40 années de laxisme et de politiques irresponsables de la part de l’intelligentsia en place, toutes étiquettes politiques confondues.

Mais ces gourous et autres factotums zélés n’ont rien vu venir, obsédés et obnubilés qu’ils ont été et sont toujours d’ailleurs, par les avantages exorbitants que leur confère leur statut ; un statut qui ne les oblige en rien, d’ailleurs, à obtenir des résultats, ce qui n’est aucunement le cas du moindre des chefs de la plus petite entreprise française.

Faire illusion est un maitre mot en politique qui conditionne beaucoup de choses dont les citoyens Français sont les premières victimes.

Ne nous voilons pas la face ; je sais, comme beaucoup, que ce qui intéresse la grande majorité des hypocrites que sont ceux que nous avons élus ou désignés n’est pas l’avenir de la France, pas plus que celle des Français mais leur avenir personnel et celui de leur famille, du moins c’est ce que pense une très grande majorité de Français.

Alors devant le désastre annoncé pour dimanche soir on gesticule et on s’active en coulisses, on magouille, on s’associe dans des alliances parfois contre nature, on sème le doute et la suspicion, on brandit le spectre du chaos républicain, on donne des ordres, des consignes de vote pour faire barrage… On est prêt à tout, même à se renier ou à renier ses pseudos "idéaux de vie" apparents pour ne pas se retrouver sur la touche.

Mesdames et messieurs les politiciens laissez donc choisir les électeurs, en leur âme et conscience citoyenne et républicaine. Le dernier mot doit revenir et rester au peuple qui est censé être souverain. Le verdict lui appartient, en dernier ressort, ne vous en déplaise.

Ecrivainparisien, alias Jean Claude Lataupe

50588337

Mots clés de cet article :

Démocratie, Choix, Chaos,

Oudon

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2105

ocjkpk2z

Je suis triste

2vo8xpqo

Macabre début d’année 2015 pour l’ensemble de la France dans sa globalité qui est frappée de plein fouet par des actes odieux qui nous révoltent quasiment tous.

Comment pourrait-il en être autrement ?

Comment, de simples dessins de presse, peuvent-ils ainsi valoir la mort à leurs auteurs ?

Cela est impensable en démocratie, je le sais, mais cela s’est malheureusement produit. Hélas.

Plus rien ne sera comme avant comme l’ont très justement écrit et développé quelques plumes qui font autorité.

Des témoignages, venant du monde entier, inondent les médias et nous réconfortent dans cette pénible épreuve.

Car c’est bien une lourde et dure épreuve que nous sommes quasiment tous en train de vivre et d’affronter. Et cette épreuve c’est la tentative de mainmise et de suppression progressive des valeurs qui sont les nôtres par des groupuscules terroristes composés de monstres, de fous et d’exaltés sans foi ni loi qui veulent réduire au silence et inféoder l’esprit critique de la France toute entière.

Nous sommes tous concernés par cette troisième guerre mondiale qui ne veut pas dire son nom mais qui vient de pénétrer chez nous de manière si spectaculaire avec ce carnage sans précédent perpétré par deux ou trois hommes qui ne respectent pas les règles établies chez nous depuis 1789.

Des voix s’élèvent de toutes parts pour condamner ces actes inqualifiables ; des rassemblements de masse se font jour, de manière plus ou moins spontanée, pour montrer aux yeux du monde l’engagement et l’attachement de la France aux valeurs que nous ont légué nos anciens et dont certains sont morts debout pour que nous puissions en bénéficier et en profiter, à l’instar de Charb et de tous ses valeureux confrères qui n’ont jamais reculé, qui ne se sont jamais auto censuré pour respecter les engagements moraux étant les leurs depuis plus de trois décennies.

La France ne cèdera ni au chantage ni à la peur ni à la surenchère et fera face pour qu’on ne vienne pas lui arracher ses valeurs inaliénables, par respect pour la mémoire de ceux qui sont partis.

Tous ces martyrs, morts debout au nom de la liberté d’expression sont de véritables héros tout comme les deux policiers morts en service et dont la mission était de les protéger.

Je pense, en cet instant et avec beaucoup d’émotion, à toutes ces personnes qui nous ont quittés mais j’ai également des pensées pour les familles endeuillées dont la vie a été brisée en un instant.

Je pense également aux survivants de cette effroyable tuerie qui ne verront sans doute plus du tout la vie de la même manière mais je sais que toutes ces morts les fortifieront, sans aucun doute, pour qu’ils aient l’envie et la nécessité morale de faire honneur à la mémoire de leurs ainés en ayant à cœur de continuer le travail entrepris il y a plus de trois décennies maintenant par cette équipe de dessinateurs fantastiques.

Ces dessinateurs, tout à la fois caricaturistes et altruistes, étaient des gens responsables, quoi qu’on puisse en penser ; des femmes et des hommes toujours soucieux de dénoncer, par dessins interposés, les erreurs et les errances de notre société afin de tenter de faire évoluer les mentalités et les consciences, notamment au plan du nucléaire, des religions, de l’obscurantisme, du syndicalisme, du monde animal et de l’écologie, entre autres sujets importants.

Ils ont accompli leur mission au-delà de leurs espérances puisque la France entière, lectrice ou pas de Charlie Hebdo, s’est mobilisée pour montrer que la liberté d’expression est une valeur à laquelle elle tient.

Aujourd’hui je suis fier de Charb, de Cabu, de Wolinski, de Tignous, de Bernard Maris également tout comme je suis admiratif de Luce Lapin, de Patrick Pelloux et des survivants blessés et choqués auxquels je souhaite, du fond du cœur, un prompt rétablissement.

Oui je suis fier de tous ces héros, morts debout au nom de la Liberté chère à nos cœurs, tout comme je suis fier également de ceux qui restent au sein de cette équipe, décapitée et décimée par une haine et une sauvagerie indicibles, qui incarnaient et continueront de perpétuer, à mes yeux, les valeurs véritables et profondes de l’esprit français.

Je suis Charlie, je suis fier mais je suis triste aussi tout comme je suis en colère, oui en colère contre tous ceux qui profitent de ces drames pour tenter de « faire du fric » en ayant le toupet de vouloir vendre de manière éhontée des objets portant la griffe « Charlie Hebdo » à des prix proprement prohibitifs.

Je suis sur que tous ces profiteurs ne l’emporteront pas au paradis.

!cid_533785CB70BF4D63A81593C5FCCD45DA@AteliersLyre

A toute l’équipe de Charlie Hebdo… Avec mon admiration

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Charlie Hebdo, Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Ahmed, Luce Lapin, Patrick Pelloux, Profits honteux,

!cid_1BF09EFA4580452F8CF55227E782153F@BonnetduSault

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2104

ocjkpk2z

Hommage à la Liberté de la presse et aux journalistes de Charlie Hebdo assassinés, en particulier.

2vo8xpqo

A vos âmes

A vous, amis journalistes satiristes qui nous regardez de là-haut maintenant puisque vous avez tous été assassinés lâchement et de sang froid par des barbares, je veux témoigner mes remerciements pour tout ce que vous avez fait au cours de vos trop courts parcours professionnels pour porter haut et avec brio, à votre manière si particulière, cette liberté d’informer qui vous aura finalement couté la vie. Mais vous n’êtes pas morts pour rien car je sais que vous avez ouvert la voie d’une certaine forme de liberté et la relève va venir se substituer à vous pour continuer, voire amplifier votre travail.

Je m’incline respectueusement devant vos âmes valeureuses.

Ecrivainparisien – 7 janvier 2015

50588337

A Stéphane Charbonnier, Jean Cabut, Tignous, Wolinski

08c7928c3e728cbef6c0f1d11ed84fba

Mots clés de cet article :

Assassinats, Charlie Hebdo, Stéphane Charbonnier, Jean Cabut, Tignous, Wolinski, …

 

Capture Charlie

 

!cid_D9143B535E2C4BB9BCBED3D8252BACEC@BonnetduSault

 

Merci…

Read Full Post »

Older Posts »