Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Patrimoine’ Category

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2158

ocjkpk2z

Que la lumière soit !

petits_anges_004

C’est avec une émotion non feinte que je vous propose de voir, ou de revoir, en ce 8 décembre, jour de la Fête des Lumières de Lyon, le merveilleux diaporama "Autochromes" réalisé par Jean-Paul Barruyer, le maitre es diaporama lyonnais ; un diaporama qu’il a consacré au gigantesque travail des deux frères Lyonnais Auguste et Louis Lumière, les géniaux inventeurs de ce procédé photographique mais aussi les inventeurs du cinématographe qui continue de faire rêver les amateurs de salles obscures depuis plus d’un siècle…

En regardant ces images, plus que centenaires on est frappé par la grande qualité et la merveilleuse douceur de ces images, vieilles de plus d’un siècle et qui n’ont pas pris une ride, du moins à mes yeux.

Quel exploit et quel travail d’exception que ces images dues à l’exceptionnel travail empli d’opiniâtreté des deux frères Lumière : un nom prédestiné !

Merci à Auguste et Louis Lumière de continuer à nous faire rêver et merci également à mon ami Jean-Paul Barruyer de nous offrir, depuis plus d’une décennie déjà, des diaporamas dignes du plus grand intérêt, pour la majorité de ces derniers.

Ecrivainparisien

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Autochromes, Lyon, Auguste Lumière, Louis Lumière, Invention capitale, Jean-Paul Barruyer,

Pour aller plus loin :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Autochrome

Lien pointant vers le diaporama "Autochromes" de Jean-Paul Barruyer :

https://www.facebook.com/jeanclaude.lataupe/media_set?set=a.10209343087267498.1073748287.1032871007&type=3&pnref=story

 

Autochromes LUMIERE_002

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2149

ocjkpk2z

Les gens du Nord

2vo8xpqo

J’ai reçu ce matin un diaporama émanant de mon ami Daniel Dan, un "chti" d’adoption, passionné de Mecanno, soit dit en passant. J’ai déjà publié, par le passé, ce splendide diaporama consacré à ceux qu’on nommait familièrement les "Gueules noires", en d’autres termes les mineurs de fond.

Je vais à nouveau publier les images de ce diaporama accompagnées de l’article que j’avais consacré à ces valeureux travailleurs. J’y ajouterai un second article consacré aux "chtis", des gens éminemment sympathiques qui ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors comme l’a si justement chanté Enrico Macias.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Mineurs de fond,

1024px-TamarackMiners_CopperCountryMI_sepia

Articles évoqués dans ce rédactionnel :

https://ecrivainparisien.wordpress.com/2012/06/24/les-gueules-noires/

https://ecrivainparisien.wordpress.com/2011/09/24/bienvenue-chez-les-%c2%ab-chtis-%c2%bb/

 

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2145

ocjkpk2z

De mémoire de Montignons…

in39san6

Du 31 mai jusqu’au 5 juin 2016 une catastrophe naturelle a sévi sur toute la région du sud de la Seine-et-Marne, baignée par une jolie et paisible rivière : le Loing qui a grondé et s’est fâché durant une semaine sur son parcours depuis les environs de Montargis, une petite ville fort agréable, communément nommée la "Venise du Gâtinais" jusqu’à Saint Mammès, lieu où cette paisible rivière, en temps normal, se jette dans la Seine.

Cette crue, au moins du niveau de celle qui avait sévi en région parisienne en… 1910, a noyé totalement sous les eaux tout le sud de la Seine-et-Marne, engloutissant les villes de Nemours, de Moret-sur-Loing et de Grez-sur-Loing entre autres qui, pour l’occasion auraient pu se nommer "sous-Loing" tant le niveau du Loing avait tout submergé sur son passage.

J’ai eu l’occasion de voir des vidéos enregistrées, notamment au pont de Moret-sur-Loing, où l’eau arrivait jusqu’au tablier du pont.

Impressionnant.

Quelques amis, voisins proches, m’ont raconté que l’eau était rentrée chez eux, noyant tout sous plus d’un mètre 40 d’eau boueuse…

De paisibles retraités, dont les maisons sont proches du Loing, ont quasiment tout perdu en la circonstance m’ont-il avoué. Et d’ajouter que les biens "matériels" importaient peu, puisque pouvant se remplacer mais les albums photos et autres objets, appartenant au "patrimoine affectif" et baignant lamentablement dans l’eau sont, pour eux, une perte irréparable et irremplaçable à leurs yeux…

Quel désastre inchiffrable au plan financier…

Pour ce qui me concerne, le fait d’avoir été privé de courant électrique et de téléphone durant 6 jours, le compteur ayant séjourné dans l’eau quasiment une semaine et ayant été arraché du support par l’eau boueuse et stagnante, tout comme le fait que mes biens entreposés dans la seconde cave sont hors d’usage et gorgés d’eau, je ne me plains pas car c’eût été plus grave encore si l’eau était montée encore d’un mètre.

Dieu, merci.

Une crue d’ampleur exceptionnelle sévit sur la région tous les 30 ou 40 ans environs, pour le moins puisque les derniers débordements "notables" du Loing remontent à 1983, 1955 mais aussi 1910…

Jean Claude Lataupe, journaliste, écrivain et accessoirement pamphlétaire ne devrait plus être là pour vous décrire la prochaine crue du Loing de… 2058…

Je tiens à remercier les services municipaux de Montigny-sur-Long, mais aussi une certaine Isabelle qui se reconnaitra, pour avoir été particulièrement réactifs devant cette catastrophe, en ayant su apporter spontanément leur aide mais aussi leur soutien moral à toutes et à tous les Montignons.

Jean Claude Lataupe

50588337

Mots clés de cet article :

Catastrophe naturelle, Loing, Crue exceptionnelle, Seine-et-Marne, Pertes affectives,

13301295_10207792001651327_8820174952653619169_o

1 er Juin : La route de Montigny à la Genevraye, noyée sous les eaux (plus d’un m 50)

DSC_0107

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2110

ocjkpk2z

Un parfum d’Italie

Icône

Après vous avoir offert quelques images d’Egypte, je vous invite à regarder maintenant quelques clichés de la Côte Amalfitaine qui se situe dans la province de Salerne, en Italie, qui commence tout de suite après la péninsule de Sorrente et qui s’étend de Positano, à l’ouest, à Vietri sul Mare, à l’est, sur 25 km de côte dans le golfe de Salerne. La côte amalfitaine est connue dans le monde entier pour son relief très accidenté, la beauté et la grande diversité de ses paysages ainsi que pour ses villages pittoresques, comme vous pourrez parfaitement en juger sur ces très belles images m’ayant été offertes, une fois encore, par mon amie hongroise Suzanne que je tiens à remercier publiquement ici. La Côte amalfitaine tire son nom de la ville d’Amalfi, cœur géographique et historique de la Côte. Elle est classée au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1997.

Je vous laisse maintenant admirer ces images au parfum de vacances, de farniente et d’Italie.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de l’ article :

Italie, Côte amalfitaine, Golfe de Salerne,

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%B4te_amalfitaine

italie_costa_amalfitana_003

italie_costa_amalfitana_002italie_costa_amalfitana_004italie_costa_amalfitana_005italie_costa_amalfitana_006italie_costa_amalfitana_007italie_costa_amalfitana_008italie_costa_amalfitana_009italie_costa_amalfitana_010italie_costa_amalfitana_011italie_costa_amalfitana_012italie_costa_amalfitana_013italie_costa_amalfitana_014italie_costa_amalfitana_015italie_costa_amalfitana_016

italie_costa_amalfitana_017italie_costa_amalfitana_018italie_costa_amalfitana_019italie_costa_amalfitana_020italie_costa_amalfitana_021italie_costa_amalfitana_022italie_costa_amalfitana_023italie_costa_amalfitana_024italie_costa_amalfitana_025italie_costa_amalfitana_026italie_costa_amalfitana_027italie_costa_amalfitana_028italie_costa_amalfitana_029italie_costa_amalfitana_030italie_costa_amalfitana_031

italie_costa_amalfitana_032italie_costa_amalfitana_033italie_costa_amalfitana_034italie_costa_amalfitana_035italie_costa_amalfitana_036italie_costa_amalfitana_037italie_costa_amalfitana_038italie_costa_amalfitana_039italie_costa_amalfitana_040italie_costa_amalfitana_041italie_costa_amalfitana_042italie_costa_amalfitana_043italie_costa_amalfitana_044italie_costa_amalfitana_045italie_costa_amalfitana_046

italie_costa_amalfitana_047italie_costa_amalfitana_048italie_costa_amalfitana_049italie_costa_amalfitana_051

Bye

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2109

ocjkpk2z

Une visite en images de la ville du Caire

Icône

Je vous propose de visionner ce matin quelques images de la ville du Caire, mêlant modernité et antiquité .

Le Caire, en comptant son agglomération, est la plus grande ville d’Afrique et la dixième plus grande mégapole du monde avec plus de 17 millions d’habitants. La superficie de cette mégapole est de près de 1500 km2.

Outre un magnifique musée consacré aux civilisations égyptiennes disparues, Le Caire possède nombre de trésors comme les célébrissimes Pyramide d’Egypte et l’énigmatique Sphinx au nez cassé.

Sans plus attendre je vous laisse admirer ces quelques images, non sans remercier, au passage, mon amie hongroise Suzanne qui m’a adressé ce diaporama que j’offre ici en partage à toutes les lectrices et à tous les lecteurs du forum de l’écrivain en souhaitant à tous une excellente journée.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Le Caire, Antiquité, Pyramides, Sphinx,

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Caire

00

cidade_do_cairo_002cidade_do_cairo_003cidade_do_cairo_004cidade_do_cairo_005cidade_do_cairo_006

cidade_do_cairo_007cidade_do_cairo_008cidade_do_cairo_009cidade_do_cairo_010cidade_do_cairo_011cidade_do_cairo_012cidade_do_cairo_013cidade_do_cairo_014cidade_do_cairo_015

cidade_do_cairo_016cidade_do_cairo_017cidade_do_cairo_018cidade_do_cairo_019cidade_do_cairo_020cidade_do_cairo_021cidade_do_cairo_022cidade_do_cairo_023cidade_do_cairo_024cidade_do_cairo_025

cidade_do_cairo_026cidade_do_cairo_027cidade_do_cairo_028cidade_do_cairo_029cidade_do_cairo_030cidade_do_cairo_031cidade_do_cairo_032cidade_do_cairo_033cidade_do_cairo_034cidade_do_cairo_035

cidade_do_cairo_036cidade_do_cairo_037cidade_do_cairo_038cidade_do_cairo_039cidade_do_cairo_040cidade_do_cairo_041cidade_do_cairo_042cidade_do_cairo_043cidade_do_cairo_044cidade_do_cairo_045cidade_do_cairo_046cidade_do_cairo_047cidade_do_cairo_049cidade_do_cairo_050cidade_do_cairo_051

cidade_do_cairo_052cidade_do_cairo_053cidade_do_cairo_054cidade_do_cairo_055cidade_do_cairo_056cidade_do_cairo_057cidade_do_cairo_058cidade_do_cairo_059cidade_do_cairo_060cidade_do_cairo_061cidade_do_cairo_062cidade_do_cairo_063ZZ

Bye

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2102

(article rédigé le 31 décembre 2014)

ocjkpk2z

Sax Story

Merci monsieur Adolphe Sax

2vo8xpqo

Je ne voudrais pas terminer cette année 2014 sans vous parler, une fois n’est pas coutume, de musique.

Les Ateliers de la Lyre vous proposent en cette soirée de Saint-Sylvestre de voir quelques photos très rares appartenant à mon grand ami Pascal Kocher, un passionné de musique, plus spécialement de saxophones d’ailleurs puisqu’il est propriétaire depuis une trentaine d’années de la marque Adolphe Sax qui, comme chacun ne le sait pas forcément est l’inventeur, notamment du saxophone.

Pascal Kocher a entretenu durant des années des relations privilégiées avec madame Yvonne, Alphonsine Sax, la petite fille d’Adolphe Sax et dernière descendante de la lignée, disparue le 14 mai 2003, à l’âge de 92 ans…

Pascal Kocher est également en excellents termes depuis des années, là encore, avec Patrick Selmer, le responsable de la maison Henri Selmer qui fabrique, entre autres choses, les plus prestigieux saxophones au monde.

A ce propos la maison Selmer fêtera l’an prochain son cent-trentième anniversaire. puisque cette vénérable maison a vu le jour en 1885. J’espère pouvoir être de la fête…

Pour en terminer avec mon ami Pascal Kocher je dois préciser également qu’il est en très bons termes et qu’il collabore régulièrement avec Gilbert Artman, chef d’orchestre et fondateur de l’ensemble "Urban Sax" qu’on a pu voir et entendre un peu partout dans le monde et notamment à Versailles en juin 1982 lors d’une grande réunion de chefs d’Etat.

Mon ami Pascal Kocher m’a autorisé, très gentiment, à diffuser quelques photos de sa collection personnelle tout comme il m’a promis de m’amener prochainement sur les traces d’Adolphe Sax à Paris pour réaliser un reportage photos.

J’ai hâte d’y être.

Ecrivainparisien

50588337

Hommage à un inventeur de génie et à la facture instrumentale, par mon ami Pascal Kocher

Merci monsieur Adolphe Sax

2vo8xpqo

Autour de cet hommage rendu à l’instrument et à son créateur c’est toute la passion, la révolution qu’apporta le saxophone au monde de la musique qui est ici mise en valeur.

Toucher un vaste public en rassemblant en un même lieu et en un même instant un vaste public éclectique, développer une émulation, une dynamique, en un mot : faire de cet évènement une véritable fête du saxophone.

Tel est l’objet de cette exposition "Merci monsieur Adolphe Sax"

L’exposition présentera des instruments de musique de grande collection, rares et très rares (20 pièces environ)

– De la création des instruments à nos jours ainsi que des photographies, manuscrits, livres de collection, presse écrite d’époque, Bandes dessinées d’époque.

– Ses procès, outils d’époque, divers courriers et ouvrages le concernant, médailles des expositions universelles témoignant de la vie privée et professionnelle d’Antoine (dit Adolphe Sax)

Dinant 1814- Paris 1894

A l’initiative de Pascal Kocher cette exposition est une illustration d’un programme d’activités culturelles et artistiques concernant l’un des plus grands créateurs et inventeurs du 19° siècle.

Antoine, dit Adolphe Sax :

Le génie d’invention d’Adolphe Sax ne se manifesta pas uniquement dans la fabrication d’instruments à vent en cuivre mais aussi dans celle des instruments à vent en bois et des percussions

La plupart de ses travaux repose sur une constatation fondamentale d’acoustique qu’il fut le premier à faire et à énoncer

Il donna son nom à 4 familles d’instruments :

ArhitecturaViitorului_003

Les saxhorns, les saxophones, les saxtrombas et les saxtubas.

ArhitecturaViitorului_003

Adolphe Sax fut sans cesse préoccupé par le désir de perfectionner les instruments à vent dans le domaine du timbre et de la justesse, de l’étendue et de la sonorité, de la facilité d’exécution et des combinaisons de doigtés

Afin de faciliter le port de l’instrument il imagina une grande variété de formes qu’il modifiait sur les conseils d’artistes et de musiciens

Lui même jouait avec habilité de ces instruments qu’il faisait entendre dans ses ateliers de la rue Saint-Georges à Paris

Il améliora chacune des diverses parties de l’instrument, surtout les clés, les pistons et les tampons et proposa de nouveaux procédés de fabrication de celles-ci

Enfin il procéda à des recherches relatives à l’acoustique des salles de concert et imagina des plans pour une nouvelle salle de concert à Paris.

En outre Adolphe Sax inventa des appareils pour inhalation, préservant de maladies pulmonaires.

Notons que la majorité des perfectionnements et nouveaux instruments qu’Adolphe Sax créa furent automatiquement commercialisés.

La vie d’Antoine, dit Adolphe Sax est en tous points passionnante par son apport à la création musicale en général et par les aventures qu’il a traversées tout au long du 19° siècle

Pascal Kocher

08c7928c3e728cbef6c0f1d11ed84fba

Mots clés de cet article :

Adolphe Sax, Patrick Selmer, Gilbert Artman, Urban Sax, Pascal Kocher,

Liens utiles :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Adolphe_Sax

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Selmer_Paris

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilbert_Artman

http://fr.wikipedia.org/wiki/Urban_Sax

numérisation0004

Adolphe Sax a 32 ans l’année ou il invente et fait breveter le saxophone (1846)

numérisation0006 (2)

numérisation0007 (2)

numérisation0009 (2)

numérisation0005

Pascal Kocher (droite) en compagnie de madame Yvonne Alphonsine Sax, la petite fille d’Adolphe Sax

numérisation0006

numérisation0007

numérisation0008

numérisation0009

Madame Yvonne Alphonsine Sax, petite fille d’Adolphe Sax

numérisation0010

Patrick Selmer (centre) et Pascal Kocher

numérisation0012

Usine Selmer, création d’un saxophone

numérisation0011

numérisation0013

numérisation0014

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2068

ocjkpk2z

La musique adoucit les mœurs (air connu)

!cid_F1F99AE2285446458393BB697BC3127C@PCdeEcrivainp

J’aime la musique, je le confesse publiquement.

Si le "Fou chantant", autrement dit Charles Trenet, aimait le Music Hall, j’ose avouer, personnellement que j’aime la Musique, libellée ici avec une majuscule, cette musique faite de noblesse et d’élévation d’esprit qui fait vibrer les âmes et qui parle au cœur comme personne par ses accents suaves et doux mais parfois puissants et rythmés comme le fracas de certaines chevauchées wagnériennes qui décoiffent mieux que le Round Up, ce poison qui refuse de dire son nom et qui est produit par un géant américain de l’agro-alimentaire de sinistre mémoire qui ne connait, pour sa part, que le bruit jouissif de son tiroir caisse mais qui n’entend pas le bruit ténu provoqué par les millions d’abeilles qui tombent, empoisonnées par les saloperies qu’il fabrique pas plus que ne l’entendent les actionnaires de cette compagnie qui empoisonne la terre à petit feu.

Cette musique qui rythme mes longues journées besogneuses passées devant mes claviers et mes écrans m’aide, infiniment mieux et bien plus efficacement et ce, sans séquelle aucune, que la plus puissante des drogues jamais fabriquées. Elle m’aide, oui, à oublier, je le confesse publiquement, tous les sinistres "thons" et autres irresponsables qui jalonnent ma vie mais aussi les vôtres, chers amies lectrices et lecteurs et qui pourrissent nos existences par la même occasion, les vôtres et la mienne, bien sur, par des mesures coercitives et forcément impopulaires puisqu’ils ne s’appliquent, ni à eux-mêmes ni à ceux de leur "caste" lesdites mesures suivant le proverbe bien connu mais ignoré par ces gourous qui ne s’ignorent pas mais ignorent ceux n’étant pas de leur monde, qui dit que "charité bien ordonnée commence par soi-même".

Ces incompétents et irresponsables "avérés" pour les "besoins" d’un vraisemblance raisonnement logique, ces incompétents et irresponsables donc, du moins identifiés comme tels par le plus grand nombre de ceux qui les subissent, contraints et forcés, sont souvent fortunés d’ailleurs puisque s’enrichissant depuis un certain temps déjà grâce au système mis en place par les soins de leurs petits "copains" énarques des promotions antérieures de leur école ; une école, que dis-je un institut "fossoyeur" de la richesse collective et de la pensée individuelle, une école de la République chargée de "saper" les valeurs du bien commun républicain mais aussi du patrimoine appartenant au peuple qu’ils volent, torpillent et s’approprient à leur usage exclusif allègrement et en toute impunité, puisque nombre de ces "délinquants" en costume ne sont quasiment jamais condamnés pour les faits avérés qui leur sont pourtant réellement et justement reprochés.

Ces gens là, vous savez ceux qui comptent leurs sous, ne sont pas en mal pour pouvoir s’offrir, quand bon leur semble, une place aux premières loges du Palais Garnier pour aller écouter, bien sur, mais aussi pour se montrer lors de la représentation d’un opéra ; se montrer, oui, pour faire encore et toujours illusion, de cette illusion leur donnant, du moins en apparence, une image de respectabilité qu’ils soignent jour après jour.

Je n’aime nullement cette Valse triste, là ! Pas plus que je ne porte en mon cœur les artisans de cette Symphonie du désespoir, écrite pour les petits dont je suis, ou bien encore ce Concerto de la démesure et de l’outrance que tous ces instrumentistes virtuoses et zélés, adeptes d’exercices de corde raide, nous jouent au sein de l’orchestre de la honte de l’actuelle et pitoyable intelligentsia qui voudrait nous faire prendre des vessies pour des lanternes et qui ose penser, en prime que nous allons l’applaudir et la remercier chaleureusement, comme il se doit, avant la tombée du rideau.

La musique adoucit les mœurs comme je l’écrivais plus avant mais elle n’empêche aucunement de rester lucide, comme vous pouvez le constater.

Jean Claude Lataupe, pamphlétaire, politiquement incorrect.

50588337

Mots clés de cet article :

Musique, Charles Trenet, Round Up, Monsanto, Patrimoine, Richesses collectives, Profits injustifiés, Principes moraux et républicains, Etc.

185163

Read Full Post »

Older Posts »