Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Pamphlets’ Category

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2184

ocjkpk2z

Point de vue

adsl TV 2018-01-09 20-05-05 France 3 HD

Pendant plus de 3 décennies le rallye-raid professionnel automobile appelé le "Paris-Dakar" a été une débauche de moyens matériels, humains et financiers et devait, parait-il, être bénéfique pour les pays traversés au cœur de l’Afrique.

Dans la réalité des choses ce rallye n’a offert aux pays traversés que désolation, désillusion et souvenirs faits d’épaves rouillées polluant la nature à l’envi, de bidons abandonnés vides ou emplis de "saloperies" immondes et de décharges à ciel ouvert entre autres désagréments divers et variés, les sportifs ne se souciant que rarement du point de vue "écologique" qu’il faudrait avoir en toutes circonstances.

Les "sportifs" européens et leurs staffs techniques ne se servant de l’Afrique que comme d’un terrain de jeu et d’un tremplin, à tous points de vue, n’ont rien offert en compensation aux pays traversés afin de les dédommager pour les graves désagréments causés par cette "horde sauvage", notamment au plan de la pollution non négligeable qu’elle a engendrée, sans parler des accidents, voire des morts parmi les populations.

Depuis 8 ans et après avoir laissé, en guise de souvenirs, des séquelles dangereuses pour une Afrique qui ne méritait pas un tel mépris, la "caravane malfaisante" a jeté son dévolu sur l’Amérique du Sud qu’elle va vraisemblablement défigurer comme elle l’a fait pour le continent africain.

Quelle honte !

Jean Claude Lataupe, pamphlétaire

50588337

Mots clés de cet article :

Paris-Dakar, Désagréments, Pollution, Ecologie, Epaves, Afrique, Amérique du Sud, Mépris,

 

redcard 

 

185163

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2172

ocjkpk2z

Parcours d’un traître

Le doigt accusateur

Vous avez été l’un des piliers du PS et y avez gravi tous les échelons au cours de votre "carrière politique". Vous avez même été, un temps, le maître d’œuvre de la politique de la France au cours du quinquennat qui se termine.

Aujourd’hui, voyant le vent tourner et souffler à contre sens vous trahissez ouvertement votre parti, tout comme vous l’avez déjà trahi lors des primaires de la gauche, soit dit en passant. Vous trahissez également sans vergogne et sans état d’âme vos amis et les électeurs qui vous avez fait confiance en tentant de rejoindre le parti du président fraichement élu.

En tentant de rejoindre les rangs de la "République en marche" vous ne ferez croire à personne que c’est l’intérêt de la France qui guide votre démarche, monsieur, même si vous l’avez annoncé. Votre parole n’est plus crédible compte-tenu des récentes actions étant les vôtres.

Vos actions n’ont toujours été qu’opportunistes et sachant que la famille politique dans laquelle vous louvoyez de longue date est sur le point d’agoniser et de faire un fiasco retentissant lors des prochaines élections législatives, vous préférez trahir vos amis politiques ainsi que les électeurs de gauche pour simplement tenter de sauver votre tête et vos avantages écœurants.

Voila la véritable raison de votre trahison, monsieur.

Si le président Macron respecte les propos qui ont été les siens au cours de la campagne électorale écoulée il devrait logiquement refuser votre "adhésion" puisque vous êtes qualifié, par lui-même, de traitre à votre parti et les traites et autres nuisibles pour leur pays n’ont pas leur place au cœur de cette "République en marche"

Depuis des années vous avez le chic pour vous faire détester par tous, monsieur, notamment par monsieur Rebsamen… qui a récemment évoqué votre nom.

L’heure de la reconversion a sonné pour vous, si d’aventure vous êtes capable de travailler réellement, pas de brasser de l’air en prenant votre visage rubicond, celui qui vous va si bien…

Il faut vous rendre à l’évidence, monsieur ; vous êtes "mort" en politique, tout comme votre ancien parti. Il ne vous reste guère d’autre solution que la tauromachie, aujourd’hui, pour tenter d’exister encore mais, même au royaume des aveugles, les borgnes ne sont plus rois…

Plus dure sera la chute pour vous et quelques autres arrivistes de votre espèce…

Je ne vous remercie pas pour ce moment.

50588337 (2)

Jean Claude Lataupe, pamphlétaire, politiquement incorrect, libre et, plus que jamais fier de le demeurer.

185163

Mots clés de cet article :

Traîtrise, Président Macron, République en marche, Elections législatives,

Arthur Braginsky_042

Pour aller plus loin :

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3153141/2017/05/09/Qualifie-de-traitre-par-Macron-Valls-ne-semble-pas-le-bienvenu.dhtml?utm_source=dailynewsletter&utm_medium=email&utm_campaign=20170509&utm_content=

Nielsen

 

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2160

ocjkpk2z

Mes vœux à “l’intelligentsia” politique

Le doigt accusateur

Comme tous les ans, à cette période de l’année, je vais rédiger et présenter des vœux. Cependant cette année ils seront sans doute surprenants pour certaines et certains qui vont avoir droit aux "horreurs de mes colonnes"

Je vais donc entrer, sans plus attendre, dans le "vif" du sujet, si j’ose m’exprimer ainsi…

2016 a été une année catastrophique pour la France profonde, celle qui travaille et que l’on "saigne" à blanc mais aussi celle qu’on laisse sur la touche et qui vit très mal la situation qu’on lui impose par la faute d’une intelligentsia qui est sourde, aveugle et qui ne réfléchit pas, ou si peu, à la misère du monde et qui va se prendre une monumentale claque, bien méritée l’an prochain et cela à 2 reprises, par voie de conséquence.

Je souhaite donc, et je ne serai sans doute pas le seul, la pire des années à venir à tous les "politiques" (politicards) malhonnêtes, menteurs, voleurs, hâbleurs, écervelés, suffisants et imbus de leur petite personne qui brillent surtout par leur nullité crasse. Je leur souhaite également de vivre une longue, mémorable et douloureuse traversée du désert afin qu’ils comprennent un peu, juste un peu, ce qu’ils ont fait subir à leurs contemporains au cours de leurs parcours d’élus lamentables, montrés du doigt par une France qui leur avait signé un "chèque en blanc" pour les représenter. Je leur souhaite encore de subir, contraints et forcés, les contraintes générées par les lamentables décisions qu’ils ont prises concernant la santé publique, l’instruction, la défense et la sécurité de tous, y compris d’eux-mêmes. Je leur souhaite également de se nourrir des produits empoisonnés qu’ils ont contribué à faire fabriquer, puisqu’ils ont toujours fermé les yeux et ont vendu leur âme à des lobbies qui dictent leur loi Je leur souhaite, encore et toujours de devenir enfin honnêtes, autant que faire se peut, en reconnaissant et en avouant les funestes erreurs qu’ils ont commises en affaiblissant notre pays relégué aujourd’hui au rang de puissance à vocation indigente…

Je leur souhaite, enfin, de ne pas avoir l’outrecuidance de se faire photographier, samedi prochain, avec des accidentés de la vie, histoire de faire croire qu’ils mettent en pratique deux des emblèmes de la République : "égalité et fraternité". Leur parcours prouve à tous le contraire…

Tel est donc le constat du lamentable et catastrophique bilan de cette année 2016, une année sentant le "sapin" avec son bilan truqué par les "stratèges" qui pensent surtout à leur avenir qu’ils croient encore doré, dans leur esprit machiavélique et tortueux, mais que je leur souhaite noir comme le charbon encore utilisé dans nos centrales électriques… En espérant sincèrement que "le changement c’est maintenant" ; surtout pour eux !

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Bilan, Noirceur, Chômage, 2016, Changement,

Oudon

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2156

ocjkpk2z

Demain on rase gratis.

Les promesses n’engagent que celles et ceux qui y croient…

back2school2

Aucune et aucun, parmi celles et ceux qui se présentent aux suffrages des primaires de "droite et du centre" comme de gauche, n’a véritablement l’étoffe pas plus que l’envergure pour devenir le prochain Président de la République.

Elles ou ils ont quasiment tous exercé, plus ou moins longtemps, dans un passé récent ou plus ancien, des fonctions à vocation "nationale" et aucun, parmi les actuels prétendants, n’aura laissé de bons, voire de très bons souvenirs aux Français.

Elles et ils ont tous plus ou moins échoué, à un titre ou à un autre. Quand ce n’est pas à plusieurs !

Certains "prétendants" proposent aujourd’hui, dans ce qui leur sert de programme, des solutions qu’il ont été incapables de mettre en pratique du temps où ils avaient la capacité et le pouvoir de le faire.

Pourquoi réussiraient-ils aujourd’hui alors qu’hier il nous ont brillamment démontré leur frilosité, leur incapacité, voire l’incompétence dans laquelle ils se signalent, pourquoi réussiraient-ils donc, disais-je, à sortir la France du bourbier dans laquelle elle est enlisée ?…

Notre pays compte aujourd’hui au moins 6 millions de chômeurs, une dette extérieure de 2200 milliards d’euros et aucun espoir de voir s’inverser la courbe du chômage avant au moins un an ou deux, contrairement à ce que tente de nous expliquer une ministre particulièrement incompétente dans le domaine qui est celui pour lequel elle a été nommée.

Malgré la situation dans laquelle se trouve notre pays, malgré les promesses faites, concernant l’inversion de la courbe du chômage, par un "Moi, Président" qui n’est plus du tout en odeur de sainteté, y compris parmi celles et ceux qui l’encensaient hier, malgré cela donc, notre Président "normal", est déjà en campagne même s’il n’a encore rien officialisé… Celui qui parlait de république transparente et exemplaire va vraisemblablement se présenter à la primaire de gauche faisant ainsi fi de ses promesses et démontrant donc, à la France entière, qu’il n’a aucun amour propre, aucune décence ni respect d’aucune sorte de la fonction pour laquelle il a été élu, pas plus qu’il n’a de considération pour la parole donnée qu’il a été totalement incapable de respecter.

Triste bilan pour notre pays que tout cela !

Ecrivainparisien

50588337 (2)

Mots clés de cet article :

Promesses électorales, Chômage, Campagne, Respect, Compétences, Président,

 

Santa Puts on His Gloves

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2135

ocjkpk2z

"Tout va très bien, madame la marquise"

Le doigt accusateur

Dans 12 heures l’année 2015, une des années les plus noires de notre pays, disparaitra, engloutie par les annales de l’Histoire, pour laisser sa place à la suivante.

Dans la soirée de la Saint-Sylvestre "Moi, Président", prononcera son "traditionnel" discours depuis l’Elysée pour nous dire que tout va bien et que tout ira pour le mieux l’an prochain ; les forces de l’ordre, mises à rude épreuve depuis trop longtemps déjà, seront sur le pied de guerre en ces temps tourmentés, tout comme les personnels hospitaliers, secouristes et pompiers. Des voitures de paisibles citoyens partiront en fumée au cours de la nuit ; comme tous les ans à pareille époque !

La France profonde, celle qui s’exprime ou ne vote pas, continuera d’avoir des pensées pour les disparus de "Charlie" ainsi que pour ceux du Bataclan, tout autant que pour les Françaises et Français ayant eu la malchance de se trouver aux terrasses de cafés et de restaurants parisiens en cette soirée du 13 novembre…

La France des travailleurs continuera de souffrir à cause des drames engendrés par le chômage, généré et entretenu par l’Intelligentsia en place depuis bien trop longtemps… La courbe du chômage continuera de progresser à l’apparent, mais apparent seulement, grand dam de celles et ceux dont le rôle principal est d’y pallier et d’y remédier ; des dirigeants et "politicards" brassant du vent mais continuant d’engranger, malgré tout, leurs milliers d’euros mensuels.

La France va mal, très mal même, embrumée qu’elle est par les discours fumeux de ceux qui n’écoutent pas la voix du peuple…

Nos Français, SDF et autres mal logés, continueront d’être ignorés et occultés par le pouvoir en place ; un pouvoir et une oligarchie aux ordres de la finance, trop occupés à ne pas déplaire à l’Europe pour ne pas être montrés d’un doigt accusateur concernant les "migrants", une simple photo montage faisant plus de ravages qu’un long discours. Tout cela est possible dans la mesure où le "pouvoir" est aidé en cela par des journalistes à la botte de ce dernier ; des journalistes ne parlant que d’une voix "orientée" et "édictée", de peur de perdre les avantages liés à leurs privilèges fiscaux en cas de "velléités libertaires".

Quelle vaste fumisterie !

Jean Claude Lataupe, Pamphlétaire.

50588337

Mots clés de cet article :

Drames, Chômage, Pouvoir, Oligarchie, Fumisterie,

 

Oudon

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2113

ocjkpk2z

La raison du plus fort

Le doigt accusateur

J’ai le plaisir de vous offrir, en lecture ou en relecture, un article rédigé par mes soins et mis en ligne sur cet espace de liberté le 26 juin 2007

La raison du plus fort.

« Travaillez, travaillez ! Il en restera toujours quelque chose. »

Bonjour à tous,

« Travailler plus pour gagner plus. »

Telle est l’une des professions de foi de notre nouveau Président qui a « sanctifiée » cette maxime durant les mois précédents.

Pour ce qui me concerne je dirais plus volontiers : « Travailler si toutefois cela est encore possible »

Je vais m’expliquer plus avant pour ce qui concerne cette formule, utilisée par aucun parti politique.

Pourtant !

Plusieurs milliers de français, jeunes et moins jeunes, séniors pour la plupart, tentent désespérément de trouver « un » travail.

Pour ces « exclus » il n’est pas question de gagner plus mais il est plus simplement question de travailler pour gagner un peu, seulement un peu d’argent, histoire de ne pas rester des « parias » de notre société devenue égoïste et s’étant refermée sur elle-même à hauteur de son nombril.

Des gens compétents, laissés sur la touche sous prétexte qu’ils sont trop « vieux » est devenu aujourd’hui lieu commun.

Ces séniors sont pourtant d’authentiques professionnels qui possèdent compétence, amour du travail bien fait, respect de soi et des autres.

Il est révoltant de constater que certains « patrons » préfèrent « liquider » les « valeurs humaines » de leur entreprise, dilapider leur patrimoine, vampiriser leur trésor, tout cela pour embaucher des jeunes qu’ils paieront des salaires de misère plutôt que conserver ceux qui ont fait que leurs belles sociétés sont devenues aujourd’hui ce qu’elles sont.

Des larmes d’impuissance et de rage perlent en ce moment à mes paupières devenues douloureuses.

Pour « remettre » les pendules à l’heure je vous offre le pamphlet qui suit et me tenait à cœur.

Bonne lecture à tous.

Fable politico-financière

2vo8xpqo (2)

(Librement inspirée d’une œuvre de Monsieur Jean de la Fontaine)

2vo8xpqo (2)

Un jeune élégant se pressentant investi d’une mission capitale

Harangua les foules avec un discours qu’il pensait triomphal :

« Gardez-vous dit-il de vous contenter de bien maigres salaires

Trente cinq heures ne peuvent vous offrir qu’injustice et misère

Travaillez encore et toujours plus, investissez vous sans relâche !

Vous récupèrerez les fruits de votre labeur, je ne serai pas lâche »

Le jeune élégant devenu Président le pays travailla d’arrache pied

Si bien qu’en quelques années la nation était totalement éreintée

La plus value tellement vantée et espérée fut bien maigre en vérité

Mais le Président avait su montrer avec talent à cette foule crédule

Qu’on ne prêtera toujours qu’aux riches qui ont déjà un beau pécule.

Ecrivainparisien, pamphlétaire, 26 juin 2007

50588337

Mots clés de cet article :

Travailler plus, Promesses,

IMG_6179 (2)

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2088

ocjkpk2z

Dédé, un ennemi malfaisant

redcard

J’ai découvert récemment sur le plus grand réseau social de la planète Internet une page communautaire intitulée "Militantes Anti-Corrida contre le machisme d’André Viard", page dont je fournis à la fin de mon article un lien direct pointant vers celle-ci pour celles et ceux voulant apporter leur soutien à toutes les militantes se sentant bafouées et insultées par les propos démesurés commis par André Viard ; et il y a de quoi l’être.

Le moins que l’on puisse dire d’André Viard, ancien matador, aujourd’hui président de l’observatoire national des cultures taurines est que cet individu utilise un langage particulièrement ordurier pour s’en prendre aux opposants à la corrida comme vous pourrez le constater sur l’image que j’ai capturée et qui figure à la fin de cet article.

Pour apporter mon soutien à toutes ces militantes j’ai rédigé un petit message d’antipathie à l’adresse d’André Viard, un ennemi malfaisant.

Vous trouverez mon message ci-dessous :

2vo8xpqo

Petit message d’antipathie au sieur Viard, que d’aucuns, parmi ses ami(e)s, dont je ne ferai jamais partie, nomment "Dédé"

Monsieur Viard,

Qui vous arroge le droit d’insulter, d’outrager, d’offenser et d’avilir les personnes ne faisant pas partie de votre sphère d’amis sanguinaires ?

Sans doute le Droit Divin, pensez-vous ! Celui qui, jadis, vous autorisait à jouir et à vous délecter en torturant, en massacrant en rond et en ridiculisant des animaux nobles, conditionnés et affaiblis par vos amis préparateurs de sacrifices, avant de les assassiner froidement, souvent malproprement d’ailleurs, sans autre forme de procès, au cours de mascarades nommées corridas.

Vous vous pensez sans doute investi du Droit Divin monsieur Viard pour vous permettre d’avoir ôté la vie de manière cynique à de nobles créatures tout comme vous vous autorisez à insulter, dans un langage particulièrement ordurier et malsain, celles et ceux n’étant pas de votre bord et qui vous montrent du doigt, un doigt mis parfois, souvent même, en forme de doigt d’honneur pour vous montrer tout le mal que bien des gens pensent de vous, de vos actions et de votre conduite.

Monsieur Viard, personne n’a le droit, lorsqu’il est considéré comme un homme, ce qui semble être de moins en moins le cas pour ce qui vous concerne, personne n’a le droit donc, de faire offense à Dieu en commettant des actes tels que ceux que vous commettiez jadis et que vous continuez de perpétrer sous une forme différente depuis trop longtemps déjà.

D’aucuns clament, haut et fort, que vous êtes atteint d’une pathologie qui devrait vous valoir obligation de vous faire interner pour tenter de vous faire soigner, ceci pour le plus grand bien de la collectivité. Mais votre cas est particulier et votre guérison nullement acquise puisque le mal dont vous souffrez est enraciné, enfoui, enseveli fort loin dans ce qui vous reste de conscience.

Je ne vous hais pas, monsieur Viard, ce serait vous donner une importance que vous n’avez jamais eue. Je ne peux que vous ignorer ce qui reste le plus grand des mépris.

Votre vie n’est qu’une suite d’actes répugnants et réprobateurs, vous l’ex "matador" devenu président d’une caste de malfaisants.

Je ne vous salue point, vous ne le méritez nullement.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

André Viard, Insultes, Militantes anti-corrida,

Lien pointant vers la page "Militantes Anti-Corrida contre le machisme d’André Viard" :

https://www.facebook.com/militantesanticorricontrelemachisme?ref=profile

Capture Viard

Les bons mots d’André Viard

Patron

Read Full Post »

Older Posts »