Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Faune et flore’ Category

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2126

ocjkpk2z

Walter James Palmer : accusé levez-vous !

icon-47483

Telle pourrait être la phrase que prononcera peut-être le magistrat chargé d’auditionner cet américain lors de son éventuel procès et de sa possible condamnation.

Qu’est-il reproché à cet homme, dentiste de son état professionnel mais aussi chasseur invétéré par passion et braconnier à l’occasion ?

Walter James Palmer est accusé d’avoir tué un lion, du nom de "Cecil", cela au Zimbabwe, qui plus est dans une zone interdite de chasse. En effet la chasse n’est aucunement autorisée dans les parcs nationaux au Zimbabwe.

Selon l’ONG ZCTF, le lion "Cecil" aurait été attiré hors du parc grâce à une carcasse attachée à un véhicule après qu’il eut été repéré de nuit à l’aide d’un spot lumineux.

Walter James Palmer est accusé d’avoir tiré sur l’animal à l’aide d’un arc, le blessant sans le tuer avant de l’achever d’un coup de fusil après 40 heures de traque, selon l’ONG citée plus avant en ajoutant dans ses affirmations que Walter James Palmer aurait payé 50 000 dollars à son intermédiaire.

Walter James Palmer n’en est pas à son premier acte illicite puisqu’il aurait reconnu, en 2008, avoir braconné un ours noir dans le Wisconsin.

Cette affaire fait grand bruit sur les réseaux sociaux comme vous pouvez l’imaginer, tout comme avait fait grand bruit l’affaire de Kendall Jones il y a quelque temps lorsqu’elle posait fièrement sur le plus grand réseau social de la planète devant la carcasse d’un lion qu’elle avait tué ce qui lui avait valu pétitions et insultes.

Je vous renvoie, pour de plus amples informations à l’un des articles publiés par mes soins concernant Kendall Jones. Cet article figure à l’issue de ce billet après un lien du Huffington Post traitant de la mort du lion "Cecil"

Pour en revenir à Walter James Palmer, je dois dire que s’il est reconnu coupable des graves faits lui étant reprochés j’ose espérer qu’il sera lourdement sanctionné pour la mort de "Cecil" mais aussi pour s’être acharné durant 40 heures contre ce malheureux lion qui n’avait rien fait et qu’il a achevé d’une balle dans la tête.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Walter James Palmer, Lion Cecil, Tuerie, Acharnement, Zimbabwe,

o-WALTER-PALMER-570

Walter James Palmer, accusé d’avoir blessé avec un arc puis tué le lion Cecil et s’être acharné 40 heures contre lui avant de le tuer d’une balle dans la tête.

 

Pour aller plus loin :

http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/29/photo-lion-cecil-zimbabwe-chasseur-regrette-mort-animal_n_7892688.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

http://www.lefigaro.fr/international/2015/07/28/01003-20150728ARTFIG00347-le-tueur-du-lion-cecil-est-un-riche-dentiste-americain.php

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/07/27/cecil-le-lion-a-la-criniere-noire-du-zimbabwe-tue-pour-50-000-euros/

2vo8xpqo (2)

 

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2077

Tuer n’est pas jouer

Une photo montrant une jeune femme posant fièrement devant le lion qu’elle a abattu a fait le tour du net, tout comme la pétition générée par la vue de la photo de cette tueuse d’à peine 19 ans, une pétition ayant déjà recueilli plusieurs milliers de signatures à l’encontre de cette tueuse d’espèces animales protégées, nommée Kendall Jones.

"Un sourire d’ange, juste pour la photo, histoire de narguer les interdits et de jouir du plaisir malsain d’avoir fait une gravissime offense à Dieu en supprimant la vie de créatures qui avaient lieu d’exister et de vivre sur cette terre que le créateur de l’univers avait prévue à son image. La triste réalité des choses est que cette créature au sourire d’ange est en réalité la personnification du diable. J’espère sincèrement que Monsieur le Gouverneur de l’Etat du Texas saura entendre la voix réprobatrice des consciences qui lui demandent d’agir au nom de la raison en mettant au ban de la société cette vaniteuse tueuse d’animaux.

Vade retro Satanas"

Tels ont été les propos et commentaires que j’ai apposés sur la pétition que j’ai signée, moi aussi, une pétition à l’adresse de Monsieur le Gouverneur de l’Etat du Texas.

J’ajoute qu’à 19 ans à peine beaucoup de jeunes femmes pensent à leur avenir, à leur métier, à leur famille et à celle qu’elles bâtiront un jour avec un compagnon qui les accompagnera pour le meilleur et pas forcément pour le pire.

Mais à 19 ans, voire un peu plus, certaines jeunes femmes ont déjà le vice dans la peau, un vice chevillé au corps puisque leur crédo est de détruire et de tuer, de préférence des espèces nobles, voire protégées, ce qui est bien plus jouissif dans leur esprit tordu et névrosé. N’est-ce pas madame Kendall Jones ? N’est ce pas madame Léa Vicens ?

Vous a-t-on enseigné les notions de bien et de mal à l’école ?

Une école dont vous n’avez manifestement pas su retenir ni mettre à profit les vertus fondamentales qu’elle n’a pourtant pas manqué de vous dispenser, à vous comme à tous les élèves du monde dit "civilisé", si j’en crois ce que vous êtes devenues aujourd’hui !

Comment peut-on objectivement faire un modèle de vie d’un principe basé sur la passion morbide de tuer ?

Quelle gloire peut-on tirer d’avoir supprimé la vie de créatures qui n’ont pas été en mesure de pouvoir se défendre à armes égales ?

Comment peut-on baser son existence sur des valeurs qui n’en sont pas puisque la grandeur et à la magnanimité de l’espèce humaine excluent, pas principe élémentaire, le droit de supprimer la vie pour des raisons futiles?

Vous devriez, l’une comme l’autre, méditer, si vous en êtes intellectuellement capables, sur un précepte édicté par Maxime Gorki, précepte que vous ne connaissez manifestement pas et qui dit "L’homme doit vivre pour quelque chose de mieux"

Ma sainte colère d’honnête homme m’a moralement obligé, pour rester en phase avec les principes humains que j’essaie de défendre, de devoir signaler aux responsables du plus grand réseau social de la planète l’existence de la page de madame Kendall Jones, une page qui fait l’apologie de la tuerie d’espèces animales nobles et protégées pour certaines, puisque certaines espèces sont actuellement en voie de disparition.

J’ai reçu réponse de la part d’un responsable du plus grand réseau social de la planète concernant mon signalement, réponse que je vous livre ci-dessous :

[Nous avons examiné votre signalement de Kendall Jones

Merci d’avoir pris le temps de signaler quelque chose qui vous semble contraire à nos standards de la communauté. Ces signalements jouent un rôle important pour faire de F. un environnement sûr et accueillant. Nous avons examiné la Page que vous avez signalée comme contenant de la violence explicite et avons déterminé qu’elle n’allait pas à l’encontre de nos Standards de la communauté]

Vous trouverez ci-dessous le lien qui vous mènera à la page de Kendall Jones, vous permettant ainsi de vous faire personnellement une opinion

https://www.facebook.com/pages/Kendall-Jones/1409038309340750

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Kendall Jones, Léa Vicens, Espèces animales protégées, Tueries, Provocations gratuites,

Pour aller plus loin :

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/contre-agissements-tueuse-texane-animaux/12416

http://www.planet.fr/magazine-les-photos-de-cette-pompom-girl-texane-fan-de-chasse-font-scandale-sur-le-web.651016.6553.html

http://www.aufeminin.com/news-societe/kendall-jones-et-ses-trophees-de-chasse-enervent-les-internautes-s539199.html

http://www.sudinfo.be/1046356/article/2014-07-02/kendall-jones-la-jeune-chasseur-americaine-qui-fait-scandale-sur-le-net-photos

Capture

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2122

ocjkpk2z

Ressourcement

2vo8xpqo

Cher(e)s ami(e)s,

Comme l’auront remarqué les plus fidèles et les plus perspicaces lectrices et lecteurs qui suivent mon travail de création depuis quelques années sur la toile, je me suis trouvé, depuis quelques jours, en situation de ne pas pouvoir créer ni produire, à l’intention de mes fidèles ami(e)s, tout ce qui est cher à mon cœur mais ce silence forcé n’implique pas de ma part une inactivité totale, loin s’en faut…

J’ai profité de ce silence forcé pour faire des choses que je n’ai plus le temps de faire habituellement, compte-tenu de la charge de travail étant la mienne, essentiellement et je me suis donc replongé avec la plus grande émotion et le plus grand plaisir dans un ressourcement nécessaire, à mes yeux.

J’ai versé des larmes en revoyant certains films, sélectionnés par mes soins, toutes catégories confondues mais en réécoutant également certaines musiques qui ont ensoleillé mon cœur, une fois encore, l’espace d’un instant.

Comme elle est émouvante Sumi Joe, cette soprano peu connue du grand public, interprétant avec une sensibilité rare "l’Ave Maria" de Caccini ou bien encore cette célébrissime Diva du très beau film de Jean-Jacques Beineix, nous transperçant dans son interprétation pathétique et magistrale de "La Wally" d’Alfredo Catalani.

Que d’indicibles frissons m’ont parcouru à l’écoute en boucle des merveilleux chants d’Auvergne de Joseph Canteloube aux alentours de 4 heures… Un must absolu.

Je me suis regardé, une fois encore et pour le plaisir, la belle et émouvante histoire de ces "Choristes" qui m’ont beaucoup touché, tout comme m’a énormément ulcéré le personnage du directeur de cette "institution" du Fond de l’étang, interprété par un François Berléand, alias Rachin, plus vrai que nature ; un directeur d’institution raté, méchant, rancunier, minable et quelque part assez effrayant en définitive comme il en existe peut-être encore dans la réalité. J’attribue une mention particulière à Gérard Jugnot, le pion, alias Clément Mathieu et à Jacques Perrin, alias Pierre Morhange, tous deux excellents dans ce très beau film qu’il faut vraiment voir au moins une fois et dans lequel la voix du jeune Jean-Baptiste Maunier me bouleverse totalement par sa lumineuse limpidité.

J’ai revu et réécouté également une fois de plus le Freischütz, le très bel opéra romantique de Carl Maria von Weber dont certains musicologues affirment que c’est cette œuvre qui a donné le gout de l’opéra à Richard Wagner en personne ; c’est dire !

Eh puis j’ai commencé à me plonger dans la lecture du "Démon de Minuit", le roman d’Hervé Bazin dont l’action se déroule en partie dans la région ; un roman dédicacé par Hervé Bazin lui-même au papa d’une très grande amie qui m’a fait don de cet ouvrage en cadeau lors du dernier Noël et dont je tairai le nom mais qui se reconnaitra…

Au cours de cette "retraite forcée" j’ai également continué à faire "parler la poudre" par Nikon et Fuji interposés, cela va de soi, puisqu’a mes yeux la seule chasse ayant droit de cité est et restera la chasse photographique et je m’en suis donné à cœur joie pour immortaliser le printemps sous toutes les coutures et sous toutes ses formes. Quel délice de pouvoir capter, photographiquement parlant, la quête d’un simple moineau capturant une éphémère prisonnière de son petit bec.

DSC_0039

 

DSC_0083

Quel plaisir de pouvoir entendre également le chant puissant et infiniment mélodieux d’un des nombreux merles présents sur les bords du Loing tout comme le roucoulement fréquent des gracieuses tourterelles assez craintives, cependant, perchées dans le grand saule au dessus de ma tête. Quelle merveilleuse symphonie pastorale ai-je eu le privilège de pouvoir "déguster" à l’envi au cours de ces moments de communion avec Dame Nature, mes ami(e)s…

Toutes ces merveilles ne me feront jamais oublier toutefois que depuis 12 ans maintenant je suis désespérément seul, à jamais puisque celles qui étaient infiniment plus, pour moi, que des amies se sont envolées vers un autre destin…

Comme il est difficile de devoir constater, après 2 mariages et beaucoup plus de 5 enterrements ainsi que d’incompréhensibles trahisons que bien des gens se sont définitivement éloignés de moi.

Pourquoi ? Je ne le saurai sans doute jamais puisque la franchise et le partage désintéressés en ce bas monde deviennent des sentiments d’exception et un mode de vie d’une autre époque, d’un autre âge.

Le partage et la franchise sont pourtant, pour ce qui me concerne, ce que je tente de faire chaque jour depuis au moins 12 ans maintenant, par créations interposées. Mais y suis-je parvenu ?

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Ressourcement, Partage, Musique, Nature,

DSCF3765

 

DSCF3766

 

DSCF3767

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2118

ocjkpk2z

Evènement parisien : 24 février 2015

logo

Les articles que je publie sur cet espace de liberté, depuis près d’une décennie déjà, se suivent mais ne ressemblent pas toujours, loin s’en faut.

En effet après avoir rédigé un billet en forme d’éloge à l’adresse d’Hélène Grimaud, pianiste remarquable mais aussi grande passionnée de la faune et de la flore, notamment de la faune protégée et en voie de disparition, comme le loup, entre autre, je vais parler aujourd’hui d’une certaine Léa Vicens, une passionnée d’assassinats de pacifiques herbivores, puisque Vicens est une torera à cheval, en d’autres termes un "assassin" (ce nom n’a pas de féminin, allez savoir pourquoi) puisqu’elle combat, protégée par un cheval tout de même, il ne faut pas exagérer son degré de "bravoure", de redoutables (adjectif qu’elle croit juste) taureaux de combat…

J’ai rédigé un article, par le passé, concernant ce "Belphégor" des arènes, article dont vous trouverez le lien direct à l’issue de ce billet.

Vicens fait encore parler d’elle ces temps-ci, vous en trouverez la raison à la lecture d’un communiqué du CRAC Europe figurant ci-après :

2vo8xpqo (2)

Communiqué du CRAC Europe

[Nous apprenons la venue de Léa Vicens, torera à cheval, à Paris le 24 février à l’occasion d’une rencontre au club Ricard, au 6 rue Newton, à Paris. Vu l’emplacement et l’heure (19h30), il nous est impossible de déclarer un rassemblement.
Le Crac Europe vous passe cependant l’information en insistant sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une manifestation, mais cela n’empêche pas d’aller saluer cette cavalière ! Vous devez prendre en compte que vous n’engagez que vous si vous êtes présent. Les injures ou actes de malveillance sont à proscrire, mais nous sommes en pays libre et la corrida étant interdite à Paris, nous avons le droit de le lui rappeler. Nous surveillerons également sa présence au Salon de l’Agriculture."]

2vo8xpqo (2)

Pour ne pas être en reste avec le Crac Europe j’ai rédigé un petit texte pour souhaiter la bienvenue au Club Ricard à Paris de la torera Vicens, celle qui assassine en rond de pacifiques herbivores…

Ave Torera del diablo Vicens

J’ose espérer que la torera Vicens va offrir (elle le peut vu le prix qu’on la paie pour distribuer la mort en arènes), une tournée générale de Ricard à tous ses fan(atique)s présents sans doute en grand nombre, vraisemblablement alléchés par l’odeur de la boisson anisée préférée des amateurs de tueries tauromachiques, le 24 février prochain, jour où la "furia du démon" sera invitée à fouler le tapis rouge du Club Ricard parisien, un tapis à la couleur de la honte qui devrait logiquement empourprer le front et les joues de cette péronnelle, payée à prix d’or pour assassiner avec préméditation de pacifiques herbivores dans le but de satisfaire les pulsions morbides de sa claque de détraqués pervers mais aussi pour jouir des plaisirs malsains qu’elle déclenche par ses actions condamnées avec force par celles et ceux qu’elle nomme des "terroristes" qui la considèrent comme un être malsain et nuisible à la société des hommes civilisés.

Voilà donc ce que je voulais écrire concernant cette "mégère" pas du tout apprivoisée, puisqu’elle traite publiquement les anti corridas de terroristes, cela sur les réseaux sociaux ; un terme dont elle ne connait aucunement le sens réel et profond, un sens que Luce Lapin, journaliste, chroniqueuse et partie prenante active pour la cause animale, notamment dans sa chronique intitulée les "puces" sur Charlie Hebdo, a proposé d’en expliquer le sens à qui souhaiterait en connaitre la signification profonde. Luce Lapin a en effet expliqué publiquement qu’elle se ferait un plaisir d’expliquer à qui le voudrait le sens du mot terroriste après l’attentat survenu dans les locaux du journal alors qu’elle était présente et qu’elle en a réchappé (voir son message ci-après).

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Crac Europe, Léa Vicens, Club Ricard Paris, Torera, Luce Lapin, Charlie Hebdo, Terroriste,

Pour aller plus loin :

https://www.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fecrivainparisien.wordpress.com%2F2013%2F09%2F29%2Fle-show-tlvisuel-dun-serial-killer-fminin%2F&h=3AQG2Gafy

Capture

10968320_807867519268606_5274900261393740888_n

Capture2

Capture4

Capture 2

No comment !

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2112

ocjkpk2z

Quiétude

movie

Je vous propose en ce début de soirée de visionner quelques images réalisées par mes soins et post-produites en une vidéo de 4 minutes.

Je vous souhaite de trouver calme et apaisement à la vision de ces quelques images.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Nature, Quiétude, Eau,

Quiétude, Ecrivainparisien, 2014

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2080

ocjkpk2z

Mon petit "supplément" illustré

Capture Kendall

Dans mon article n ° 2077 du 8 juillet dernier intitulé "Tuer n’est pas jouer" je me faisais l’écho de plusieurs milliers de personnes outrées, tout comme moi même par l’attitude d’une jeune texane de 19 ans, nommée Kendall Jones.

Cette personne n’ayant aucune conscience et aucune empathie réelles passe sa vie à tuer des espèces animales dont certaines sont protégées et ce, depuis l’âge de 13 ans, âge auquel elle avoue, sur l’une de ses pages hébergées par le plus grand réseau social de la planète, avoir tué son premier rhinocéros blanc, une espèce hautement protégée car actuellement en voie de disparition imminente.

Une pétition à l’adresse de Monsieur le Gouverneur de l’Etat du Texas circule actuellement sur le net et a déjà recueilli plus de 350 000 signatures.

Par ailleurs des signalements émanant d’internautes du monde entier ont été adressés à la direction du réseau social hébergeur des pages de Kendall Jones. La direction du réseau social déclare, à qui veut l’entendre, que la page incriminée n’est absolument pas contraire à la charte d’utilisation dudit réseau. En conséquence de quoi la page en question n’a pas été retirée. La direction du réseau social a cependant supprimé un certain nombres de photos de Kendall Jones posant fièrement aux côtés de certains animaux abattus qu’elle considère comme des trophées. Après vérification il s’avère que malgré le retrait de certains clichés dégradants pour la faune il subsiste encore au moins une photo contraire à l’honneur : la photo de profil de l’intéressée, assise souriante sur la dépouille d’un lion.

Capture Kendall

 

D’aucuns considèrent que ce cliché est provocateur. Il n’est pour s’en convaincre que de voir certains commentaires apposés sur la page de Jones.

Pour ce qui me concerne et pour compléter l’article que j’évoquais au début de mon billet j’ai composé un pamphlet en forme de ballade à l’endroit de celle que je nomme une teigne.

Je vous l’offre ci-après.

Ecrivainparisien

50588337

Ballade pour une teigne

2vo8xpqo

A toi qui poses avec le sourire, Dieu que tu es vilaine !

Je veux te dire que tu n’es qu’une petite peste malsaine

Tu oses t’afficher avec un jeune animal dans tes bras

Mais tu n’es aucunement digne de porter ce bébé là.

2vo8xpqo

Tu extermines des espèces protégées avec ton fusil

Tu jubiles et tu jouis chaque fois que tu ôtes la vie !

Tu bafoues royalement les règles existant sur terre

Devant tes carnages le devoir est de ne pas se taire.

2vo8xpqo

Combien de crimes as-tu commis sur les animaux ?

De quels droits t’autorises-tu à assassiner le beau ?

A 19 ans, ton palmarès honteux est déjà terrifiant

Tu assassines sans vergogne depuis l’âge de 13 ans.

2vo8xpqo

Tu es d’ores et déjà perdue pour la société des hommes

Tu n’auras pas le droit de vivre en paradis en somme

Kendall Jones, jamais tu ne seras en odeur de sainteté

A l’évidence, tu n’es qu’un monstre empli de lâcheté !

2vo8xpqo

Jean Claude Lataupe – 11 juillet 2014

Ballade pour Kendall Jones

Mots clés de cet article :

Kendall Jones, Tueries, Espèces animales protégées, Outrage,

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2079

ocjkpk2z

Au sujet de pétitions

Courrier que j’ai adressé à une amie du plus grand réseau social de la planète qui me demandait de signer une pétition :

2vo8xpqo

Madame,

Puisque vous parlez de pétition je me dois de vous dire que je ne signe pas systématiquement les nombreuses pétitions que l’on me "demande" de signer.

Pour ce qui concerne la pétition à l’encontre de ce jeune égyptien, "présumé" tueur de quelques chiens, il semblerait qu’il ne soit pas même recherché malgré les faits signalés, ce qui laisse sous-entendre qu’aucune action n’a été engagée contre lui dans la mesure où personne n’a sans doute déposé de plainte nominative à l’encontre de cet individu qui, à mes yeux, relève plus de la psychiatrie que de la justice.

En l’état actuel des choses je ne signerai pas cette pétition qui a vraisemblablement peu de chances d’aboutir dans la mesure où cet individu va continuer tant qu’il ne sera pas mis hors d’état de nuire et mon rôle de citoyen du monde n’est pas de me substituer aux autorités policières et judiciaires pas plus que je ne puis être l’auteur d’un dépôt de plainte qui ferait avancer les choses dans la mesure où je ne suis pas de nationalité égyptienne.

D’autre part le nombre de signatures même s’il est de l’ordre de 40 000 ne fera sans doute pas bouger les autorités égyptiennes qui ont actuellement des problèmes autrement plus insurmontables sur les bras que de "gérer" le massacre de quelques malheureux chiens. Il faut être réaliste.

Pour votre information souvenez vous d’un certain "de la Morlette", massacreur marseillais de chats qui n’a même pas été condamné.

Facebook a tout de même "daigné" désactiver sa page.

Je pourrais encore citer les agissements d’un certain Taillefer, gérant d’une pizzéria, la Pizzéria du Château, je crois, située à Brissac-Quincé dans le département du Maine-et-Loire qui a torturé plusieurs chats et qui n’a subi, comme seule condamnation pénale que le remboursement des frais vétérinaires se montant aux alentours de 150 euros. Point final, hélas.

Autre problème récent : une pétition à l’encontre de la texane de 19 ans, Kendall Jones, une tueuse d’espèces animales protégées, pétition comportant actuellement plus de 400 000 signatures, soit dix fois plus que celle établie à l’encontre de ce jeune égyptien qui n’émeut ni les dirigeants du plus grand réseau social de la planète ni le Gouverneur de l’Etat du Texas puisque la direction du réseau social s’est contentée de supprimer certaines images sur la page de madame Kendall Jones, une page qui n’est pas considérée par le réseau social, d’ailleurs, comme contraire aux standards de la communauté malgré les signalements ayant été envoyés à la direction du réseau social. La direction dudit réseau a d’ailleurs clairement fait savoir récemment que le réseau social ne tenait aucunement compte des pétitions pour justifier ses actions ou ses absences d’actions.

Il est navrant de devoir constater que le sort réservé à quelques malheureux chiens massacrés vraisemblablement pour le plaisir n’est hélas qu’une goutte d’eau qui ne fera pas même déborder l’océan des exactions et sévices divers et variés commis par le plus redoutable des prédateurs : l’homme ! Tant que ce dernier ne prendra pas de mesures concrètes, sérieuses et réelles pour faire en sorte que l’animal soit reconnu, dans la pratique comme un être sensible et doué de sentiments.

Pour en revenir à ce jeune égyptien il serait souhaitable, tout de même, qu’une plainte soit déposée nommément à son encontre et qu’une action policière soit instruite, elle même suivie d’une action judiciaire pour déterminer ses responsabilités et l’éventuelle condamnation judiciaire de cet individu concernant cette affaire de massacres cynophiles.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Pétitions, Maltraitance animale, Condamnations judiciaires, Statut de l’animal,

petition-img-12416

Kendall Jones, texane de 19 ans, profession : tueuse avérée et patentée d’espèces animales souvent protégées

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2078

ocjkpk2z

Histoire d’un sauvetage

08c7928c3e728cbef6c0f1d11ed84fba

Tchoutchou

02

Mon amie Florence Laurens, https://www.facebook.com/florentzia63?fref=ts

a été récemment contactée par Laurence G., la responsable de l’association "Hegalaldia", Association Départementale pour la Sauvegarde de la Faune Sauvage du département des Pyrénées-Atlantiques pour lui proposer de trouver des parrains et marraines pour tenter de sauver un bébé écureuil de la mort. L’association se chargeant de veiller sur ce bébé et de lui prodiguer les soins nécessaires puis de le rendre à la nature une fois qu’il serait en état de reprendre sa vie sauvage.

N’écoutant que son cœur Florence a accepté avec plaisir d’être la marraine de cette gentille petite bestiole tout comme je l’ai fait moi-même lorsqu’elle m’a proposé ce chalenge. Il fallait donner un nom de baptême à notre filleul et j’ai proposé spontanément de le nommer "Tchoutchou", cette onomatopée symbolisant à mes oreilles une notion de vélocité propre aux écureuils.

Nous venons de recevoir le premier compte-rendu et les premières photos de notre protégé qui semble reprendre du poil de la bête de jour en jour, cela grâce aux soins lui étant prodigués régulièrement par l’équipe d’Hegalaldia que je tiens à remercier publiquement ici.

Vous trouverez donc ci-après le premier compte-rendu d’Hegalaldia à notre intention concernant notre petit Tchoutchou.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Faune, Sauvetage, Ecureuil, Hegalaldia,

Pour aller plus loin :

https://www.facebook.com/Hegalaldia64

01030405060708091011121314

Longue vie à Tchoutchou !

Coeur

Read Full Post »

Older Posts »