Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2017

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2182

ocjkpk2z

Téléthon

2vo8xpqo

Comme chaque année à pareille époque une manifestation d’envergure d’une durée de 2 jours aura droit de cité sur les chaines de télévision de service public, les réseaux sociaux, les places des villes et des villages et au cœur de certaines associations la semaine prochaine et cette manifestation très connue se nomme "Téléthon"

J’ai pris personnellement une décision depuis deux ans : ne plus prêter mon concours à cette manifestation…

Mais pourquoi, me direz-vous ?

Pourquoi ? Tout d’abord parce que cette manifestation est entachée d’un certain nombre de choses irritantes et exaspérantes ainsi que par des soupçons de malversations (voir liens à la fin de l’article) mais aussi et surtout parce que France Télévisions, groupe de télévision appartenant au service public, est tenu de diffuser cette manifestation mais, ce qui est scandaleux, c’est que la prestation d’une durée de 2 jours est facturée à l’AFM, association organisatrice de la manifestation, plusieurs millions d’euros qui ne vont donc pas à l’Association contre les myopathies

Puisque chacun est censé faire un effort pour cette cause humanitaire je trouve inadmissible, pour ma part, qu’une société de service public ne montre pas l’exemple mais je trouve encore plus désastreux que l’Etat ne participe aucunement, ni de près, ni de loin au financement et que ce soit le contribuable qui doive mettre la main à la poche pour cette opération tout comme pour les "Restos du Cœur" ‘l’œuvre du regretté Coluche.

Je pense personnellement que l’Etat français devrait avoir obligation de financer tout ou partie de cette action humanitaire puisque c’est une grande cause nationale. Pourquoi alors ne pas subventionner l’AFM ? Alors que nos énarques distribuent des millions en subventions, puisés sur nos impôts, à des causes bien moins nobles, à mon humble avis !…

D’autre part un certain nombre d’associations de défense de la cause animale montre clairement du doigt et dénonce ouvertement les expérimentations animales faites lors de tests effectués (Peta, entre autre, voir lien également en fin d’article) ; Sophie Davant, que tous les spectateurs connaissent, en parle d’ailleurs clairement dans une vidéo (lien en fin d’article, là aussi)

Telles sont donc les raisons qui me poussent à ne plus participer en aucune manière à cette manifestation.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Téléthon, Peta, Tests, Animaux, Financement, Sophie Davant, France Télévisions, AFM

08c7928c3e728cbef6c0f1d11ed84fba

Pour aller plus loin :

https://www.afm-telethon.fr/

http://archives.nicematin.com/article/faits-divers/police-municipale-de-nice-ou-est-passe-largent-du-telethon.406944.html

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/01/12/2368152_telethon-a-nice-des-policiers-municipaux-etaient-soupconnes-d-avoir-detourne-de-l-argent.html

http://agence-limite.fr/blog/2009/01/attaques-contre-le-telethon-ne-pas-se-tromper-de-scandales/

https://www.lexpress.fr/actualite/medias/peta-interpelle-le-telethon-sur-le-financement-de-tests-sur-les-animaux_1856518.html

https://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20131203.RUE0629/experimentation-animale-les-chiens-cobayes-face-cachee-du-telethon.html

https://informations.handicap.fr/art-experimentation-animale-afm-853-9335.php

https://www.youtube.com/watch?v=_RRH7AqDycM

 

Le doigt accusateur

Publicités

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2181

ocjkpk2z

La citation du jour "Et puis, c’est comme à la roulette: on mise, on mise… Si la roulette n’avait qu’un trou, on nous ferait miser quand même. D’ailleurs, c’est ce qu’on fait ! Je comprends les joueurs: ils ont trente-cinq chances de ne pas se faire mettre… Et ils mettent, ils mettent… Le drame, dans le couple, c’est qu’on est deux et qu’il n’y a qu’un trou dans la roulette…" Léo Ferré, (il n’y a plus rien)

7lu153v8

Vendredi noir (black Friday)

Cet article ne plaira pas à tout le monde, je le sais fort bien. Peu importe ! Je me fais, ici le porte-parole de celles et de ceux qui se sentent, à juste titre, agressés par la société de consommation… "Notre" société qui part à vau-l’eau.

Ce vendredi noir, qui dure, pour certains sites "marchands" et autres commerçants, 2 voire 3 jours, est l’exemple même de l’absurdité de la société de consommation forcenée et effrénée qui sévit dans beaucoup de pays "nantis"

C’est le grand jour pour quelques consommatrices et consommateurs qui se ruent sur le clavier de leur ordinateur pour étancher leur soif de possession par achats interposés ; des achats d’objets qui, la plupart du temps ne leur serviront à rien dans la mesure où ces consommateurs n’ont en fait qu’acheté un prix, un rabais, une ristourne, une remise, pas un besoin réel, tout comme en période de soldes d’ailleurs…

Certaines publicités diffusées par radio, voire par voie de presse écrite mais aussi par messages et autres "sms" ou "mms" sont d’une pauvreté intellectuelle et d’une absurdité affligeante. Ce miroir aux "alouettes virtuelles" ne fait pas appel au sens critique du consommateur, non, oh non, mais attire plutôt volontairement son attention sur le "juteux" rabais qu’il va obtenir concernant le prix du ou des objets convoités et immanquablement le "chaland" tombe dans le panneau…

Triste monde que celui-là ! Un monde à œillères centré sur son nombril ; un monde qui n’a jamais été à l’écoute de l’autre.

Pendant ce temps, dans une indifférence quasiment générale, on continue de persécuter les homosexuels en Tchétchénie en prétendant que ce sont des malades contagieux, on continue également à vendre des réfugiés qui deviendront des bêtes de somme au marché aux esclaves ; on continue, encore et toujours, à agresser verbalement ou sexuellement des femmes, voire à les violer et parfois à les assassiner et la Justice arrive même quelquefois à trouver des excuses à leurs tourmenteurs, voire à leurs assassins ; un comble !

Croyez-moi il n’y a pas que ce vendredi qui soit "noir" !

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Black Friday, Société, Consommation forcenée, Publicités,

 

20

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2180

ocjkpk2z

Les langues se délient

20

Je dédie cet article à toutes les femmes, victimes de sévices, d’agressions sexuelles, voire de viols et dont certaines ont, en plus de cela, perdu la vie…

!cid_EDEF8E18510C40A29D40A63EEC384BC9@PCdeEcrivainp

L’affaire que l’on nomme communément maintenant "Weinstein" n’en finit pas de faire des vagues aux Etats-Unis mais aussi chez nous, en France.

Suite à ce tsunami médiatisé (remerciement aux journalistes qui ont eu le courage de publier des articles sur cet épineux sujet malgré l’importance et le "poids" du personnage présumé "coupable") les langues commencent à se délier et de plus en plus de femmes n’hésitent plus à porter plainte contre leurs agresseurs, ce en quoi, je les en félicite chaleureusement.

Malheureusement le chemin sera long à s’opérer avant le changement des mentalités masculines puisque, régulièrement, bien des hommes pensent encore que les femmes qui se font agresser, voire violer sont à l’origine de leur malheur.

Ben voyons !

Je rappelle, pour mémoire, que les agressions sexuelles à l’encontre du sexe opposé sont considérées comme des délits ; les viols sont, quant à eux, considérés comme des crimes, au sens du "Droit" français et se doivent d’être punis très sévèrement par les Cours d’Assises.

Malheureusement on constate, trop couramment, hélas, que bien des victimes féminines de crimes et de sévices sexuels ont beaucoup de mal à faire reconnaitre leurs droits ; les procès intentés et instruits à l’encontre des violeurs "présumés" sont généralement longs, voire très longs et les agresseurs "présumés ne sont pas toujours condamnés par les tribunaux, ce qui est, à mes yeux, révoltant ! Les victimes, dans ce cas, sont laissées pour compte avec leurs nombreux déboires, traumatismes et désagréments inhérents à l’agression subie qui a impacté l’intégrité de leurs personnes…

Un dernier rappel avant que de vous quitter pour aujourd’hui : les hommes n’ont absolument aucun droit de supériorité et d’emprise sur les femmes qui sont libres de leurs vies, de leurs choix mais aussi… De leurs corps !

A méditer, pour certains…

Ecrivainparisien

P 7

Mots clés de cet article :

Weinstein, Sévices, Agressions, Viols, Traumatismes, Cours d’Assises,

185163

Pour aller plus loin :

http://www.20minutes.fr/monde/2151099-20171015-affaire-harvey-weinstein-cinquieme-actrice-accuse-producteur-viol

Le doigt accusateur

 

Read Full Post »