Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2013

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2023

ocjkpk2z

Mondialisation : mode d’emploi

0001020304050607080910

50588337

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2022

ocjkpk2z

Le mur des cons, un mur de la « honte » ?

Le doigt accusateur

Je laisse ce matin la parole à mon ami Jean-Paul Barruyer qui nous parle du « Mur des Cons ».

Bonne réflexion et bonne journée.

Ecrivainparisien

2vo8xpqo

Trop de démocratie tue-t-elle la démocratie ?…

Par Jean-Paul Barruyer

J’ai souvent dit autour de moi, à qui voulait bien l’entendre et peut-être aussi écrit dans un message personnel à l’un de vous en particulier, que notre justice était pourrie et gangrenée par des juges gauchistes. Je dois l’avouer, souvent emporté par la colère car je suis un épidermique écorché vif, mes propos sont parfois excessifs, quoique souvent assez proches de la réalité. Je suis ainsi, ma parole a pour sale habitude de dépasser ma pensée. Mais laisser des amertumes enfouies sous le mouchoir au fond de la poche, cela ne me ressemble pas… Tout autant que de n’avoir aucune opinion sur un sujet de société, car il n’y a pas pire citoyen que celui qui n’en a pas ou qui feint de ne pas en avoir sous le seul prétexte de ne fâcher personne. Il est vrai aussi, et ce n’est un secret pour aucun de ceux qui me connaissent, que ma pensée politique a toujours été à mille lieues de celle de l’actuel pouvoir politique en place…

En cliquant sur le lien internet ci-dessous, vous allez réaliser que mes propos tenus sur la justice française n’avaient rien de la caricature outrancière. Vous allez même en apprendre de bien bonnes au sujet du Syndicat de la Magistrature qui a fait tout récemment, et tristement, l’actualité dans l’affaire du "Mur des cons", affaire malheureusement trop vite enterrée par les médias comme par l’actuelle opposition (?) pourtant la cible principale de certains "terroristes" en robe noire sous la tutelle de Madame Taubira, Ministre de la Justice.

Je le concède, cette vidéo est un peu longue à entendre et à lire, mais cela en vaut la peine, tout en faisant froid dans le dos. Comme quoi, notre démocratie ne tient bien souvent qu’à un fil… A considérer, par les temps qui courent, les égards bienveillants que certains portent aux coupables, davantage qu’à leurs victimes, je me pose souvent cette question : Trop de démocratie ne tue-t-elle pas la démocratie ?… L’affirmer peut choquer certains d’entre vous. Mais, reconnaissez-le, j’ai au moins le mérite de lancer le débat, un vaste sujet de discussion politique et même philosophique en cette période où le sociétal de notre pays est en train de voler en éclats, bien souvent avec la complicité, consciente ou non, des politiques, toutes tendances confondues… 

Jean-Paul Barruyer

cliquez-ici

50588337

Mots clés de cet article :

Mur des cons, Indépendance des juges, Partialité présumée,

o-MUR-DES-CONS-facebook

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2021

ocjkpk2z

Cri d’alarme d’un désespéré

Par Ecrivainparisien (sain de corps et d’esprit)

2vo8xpqo

En moins de 300 ans l’homme a commencé à détruire ce que la nature a mis plus de 100 000 ans à construire.

Moi, si j’étais un haut responsable du monde, je ne serais pas fier de ce que nous faisons de celle qui nous permet de vivre et que nous sommes en train d’asphyxier, aveuglés que nous sommes par notre nombrilisme d’êtres dit « supérieurs ».

Oui, Messieurs que l’on nomme « Grands » c’est ainsi que je vous vois, moi, le nain à vos yeux, qui existe pourtant et qui ne vous félicite pas pour votre passivité et votre absence de réactivité face aux cris de souffrance de la Terre.

Oui, Messieurs que l’on nomme « Puissants », j’existe pourtant même si vous refusez d’entendre mes plaintes et mes cris de détresse que je lance à la face du monde pour le compte de mes frères qui sont trop abattus et bien trop affaiblis pour pourvoir encore réagir.

Oui, Messieurs que l’on nomme « Importants », j’existe, moi, ainsi que quelques milliards de mes semblables qui ne mangent pas tous à leur faim, loin s’en faut.

Oui, Messieurs que l’on nomme « Responsables », j’ai honte de vous, oui, honte ! Pour votre inqualifiable conduite puisque vous laissez massacrer sans « mot dire » ni maudire, nos amis les animaux qui ne peuvent que subir le gré de nos humeurs souvent changeantes mais toujours fatales pour leur avenir.

Oui, Messieurs que l’on nomme « Dirigeants » et « Hommes de Pouvoir » je vous adresse cet ultime cri qui passera à la postérité par la « magie » de l’Internet…

Un jour, dans 100 ans, dans 1000 ans, vous saurez et admettrez enfin que j’avais raison ; mais à quel prix ?

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Dirigeants, Terre, Ressources naturelles, Humanité, Animaux,

Cri

Cri2

Cri3

Pensées

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2020

ocjkpk2z

Le profit, un monstre insensible et cruel apprivoisé par certains

Le doigt accusateur

Quand le profil, au détriment de toute autre considération, dicte la conduite de certains managers de sociétés extrêmement florissantes œuvrant dans le prêt à porter, comme par exemple la firme espagnole « Mango », on ne fait aucun cas dans le gotha de la mode européenne des êtres humains qui sous-traitent pour le compte des « seigneurs de la mode » et travaillent comme des esclaves pour des salaires qui sont une insulte suprême au monde du travail.

Les drames survenus récemment au Bengladesh doivent interpeler les acheteurs potentiels de mode de façon à exiger de la part de Mango mais aussi de toutes les sociétés qui font sous-traiter leurs produits dans ce pays, pour le moins, qu’ils revoient, très sérieusement à la hausse les tarifs auxquels ils paient leurs personnels sous-traitants de façon à leur accorder un revenu plus en rapport avec leur activité réelle mais aussi pour la dignité de l’être humain.

Ces sociétés florissantes ayant du sang sur les mains peuvent parfaitement assumer cette exigence nécessaire pour le renom de leur commerce sous peine de devoir être boycottées prochainement par leur habituelle clientèle qui ne pourra plus cautionner les actions desdites sociétés à la moralité pour l’instant opportuniste et cette clientèle potentiellement acheteuse se tournera donc vers des sociétés plus humaines en leur accordant ainsi leurs préférences d’achats dans le domaine de la mode vestimentaire.

Des gens célèbres et des prescripteurs, qui sont également des consommateurs à ne pas négliger ont commencé à s’émouvoir du sort des travailleurs bengalis fabriquant, dans des conditions pour le moins lamentables autant qu’inhumaines, pour le compte de Mango et de quelques autres sociétés et commencent à sensibiliser le grand public à la cause qu’ils défendent : un plus grand respect de l’homme et des valeurs du travail.

J’ose espérer que ce message empreint de compassion et d’empathie sera entendu.

Ecrivainparisien

50588337

Mots clés de cet article :

Mango, Sous-traitance, Exploitation esclavagiste, Profit, Respect de l’humain,Bengladesh

zYQdlIbTPgeGkxl-556x313-noPad

Pour aller plus loin :

https://www.change.org/fr/pétitions/mango-ne-doit-plus-avoir-recours-à-l-esclavage-au-bangladesh-cc-mango

http://www.purepeople.com/article/sonia-rolland-aissa-maiga-petition-contre-le-collier-style-esclave-de-mango_a116656/1

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2019

ocjkpk2z

Billet d’humeur

7lu153v8

Lamentable cacophonie dans les hautes sphères

L’affaire « Dailymotion », un « épisode empoisonné » de la politique économique française prend des allures de lamentable cacophonie et démontre, une fois encore, si besoin était, mais besoin est-il, que dans les hautes sphères du pouvoir on entend clairement, pour le moins, deux discours s’affronter.

Arnaud Montebourg, l’homme qui posa récemment comme un playboy ou un top modèle en polo rayé, un appareil électroménager en mains, actuel ministre du redressement productif, (pour combien de temps encore ?)n’est pas spécialement en odeur de sainteté auprès des investisseurs actuellement, à tel point que d’aucuns le surnomment le ministre improductif. Son ex compagne conseille même au Président de la République de se séparer de cette épine plantée dans son pied, c’est dire si l’ex député de Saône-et-Loire n’a plus la cote, si tant est qu’il ait pu l’avoir un jour dans la mesure où son passif est lourd, PSA, Florange et j’en passe.

Montebourg a annoncé, à grand renfort de médias avoir bloqué les velléités du géant Yahoo concernant la prise de participation de ce dernier dans le capital de Dailymotion, le numéro 2 mondial des plateformes vidéo avec l’aval de son collègue Moscovici, ce que le ministre des finances s’empresse de démentir.

Fleur Pèlerin, la ministre de l’Economie numérique du gouvernement Ayrault annonce ce jour dans le Parisien, je cite « La ministre de l’Economie numérique Fleur Pellerin estime que Dailymotion, convoitée par l’Américain Yahoo, n’a pas vocation à rester «franco-français». Mais la cession de cette plate-forme vidéo doit être équilibrée et préserver les emplois et la technologie française. »

Il serait judicieux que l’on s’accorde en hauts lieux pour ne tenir qu’un seul et unique discours en toutes circonstances et ne parler ainsi que d’une seule voix, cela éviterait au gouvernement de passer pour une bande d’amateurs improvisant au gré des circonstances du moment et ce dans toute l’Europe, à commencer par l’Allemagne notre plus grand partenaire.

Je pensais, dans l’ignorance de mes certitudes propres à l’éducation que j’ai reçue jadis, que l’esprit d’équipe, la cohésion, la réalisation d’un objectif et la rigueur d’analyse et de prises de décisions en vue de l’obtention d’un résultat positif étaient choses acquises puisque tous ces vœux pieux émanaient de la bouche même de celui que d’aucuns ont déjà surnommé « Moi, Président »

Me serais-je fourvoyé dans l’erreur ?

Jean Claude Lataupe, pamphlétaire

50588337

Mots clés de cet article :

Montebourg, Dailymotion, Cacophonie,

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2018

ocjkpk2z

Balade en Périgord

086kjjyk

Je vous propose en ce weekend de découvrir ou de redécouvrir et ce tout en images, un département français qui gagne à être connu, la Dordogne.

Ce département appartenant à la région Aquitaine est riche de tant de valeurs qui méritent légitime reconnaissance.

La Dordogne c’est essentiellement le Périgord, un comté qui  possède quatre visages et quatre terroirs bien spécifiques ayant chacun une appellation de couleurs.

Le Périgord est vert, blanc, pourpre ou noir en fonction d’éléments rappelés dans ce diaporama.

Lorsque l’on pense Périgord on ne peut dissocier ce comté de certaines images qui viennent à l’esprit : spécialités culinaires régionales, produits spécifiques de terroir, sites historiques et hauts lieux touristiques.

La Dordogne c’est le fief et la patrie de Cyrano, le pays des fraises mais aussi la capitale de la Truffe noire, du fois gras, des ballerines et autres chaussons de danse et bien plus encore. C’est aussi une richesse avec des valeurs patrimoniales indiscutables que l’on ne peut ni nier ni renier.

Je vous laisse donc visiter ce Périgord qui devrait vous enchanter à plus d’un point de vue.

Ecrivainparisien

50588337

Pour aller plus loin dans la découverte :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dordogne_(département)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dordogne_(cours_d’eau)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Périgord

02

00030405

0606A

Nontron, le Domaine de Nouailles

07

07A

Bourdeilles, falaises de calcaire sur la Dronne

08091010A

Savignac-Lédrier, ancienne forge et le château (15° siècle)

11121314151616A

Village de Ribérac et sa Collégiale du 11° siècle

171819

Le foie gras l’un des produits emblématiques du Périgord

2020A

Périgueux, cathédrale Saint-Front, romano-byzantine du 12° siècle

21222323A

Château de Neuvic (16° siècle) sur les berges de l’Isle

23B23C242525A2626A27282929A

Sarlat, place de la Liberté

30323434A

Village de La Roque-Gageac au bord de la Dordogne

34B

La Roche-Gageac, entre falaise et Dordogne

34C3535A363737A37B38

38A

38B

Vallée de la Vézère du côté des Eyzies-de-Tayac

394041424344454646A

Bergerac, rue de la vieille ville

4747A47B

Monpazier, les arcades place des Cornières (13° siècle)

4848A

Monpazier, une ruelle

49505152

On termine ce diaporama par d’excellentes choses à déguster mais je rappelle que, selon la Loi, l’alcool reste une boisson à consommer avec modération.

53

Read Full Post »

Les chroniques de Montigny

Billet n° 2017

ocjkpk2z

Billet d’humeur

Le doigt accusateur

Elle ne coûte « Que »

Un député de l’opposition a demandé récemment combien coûtait la première Dame à l’Etat Français, donc en fait au contribuable.

Jean-Marc Ayrault, actuel Premier Ministre (pour combien de temps encore) a publié au Journal Officiel ce qui suit concernant cette question ; des précisions qu’on peut lire dans les colonnes du journal Voici :

« Cinq collaborateurs sont affectés au service de Madame Valérie Trierweiler : deux agents contractuels et trois fonctionnaires mis à disposition de la présidence de la République. Le total des rémunérations mensuelles nettes de ces cinq personnes est de 19 742 €. »

Et de préciser encore « A titre de comparaison, huit collaborateurs étaient affectés au service de la première dame en janvier 2012 pour une rémunération mensuelle nette globale de 36 448 €, précise le premier ministre. A celle-ci s’ajoutaient tous les mois les facturations de deux prestataires externes assurant pour la première dame la gestion d’un site internet pour un montant de 25 714 €, soit une dépense mensuelle totale de plus de 60 000 €. » Une coquette somme, trois fois plus importante que ce que coûte chaque mois Valérie Trierweiler à l’État.»

2vo8xpqo

Mon point de vue :

Il ne faut pas oublier que le « statut » de première Dame n’est aucunement prévu dans la Constitution de l’Etat et les dépenses afférentes à cette dernière n’ont pas à être prises en charge par l’Etat, c’est-à-dire le contribuable puisqu’officiellement ce poste n’existe pas.

Jean-Marc Ayrault fait sans doute de l’humour car quand bien même madame Trierweiler « coûterait » encore moi, ce serait toujours infiniment trop puisque ses frais de personnels et autres n’ont pas à être supportés et ne devrait pas être financés par le contribuable français puisque son poste n’existe pas au plan constitutionnel.

Sans compter que l’actuelle première Dame n’est pas même mariée avec l’actuel Président comme l’a écrit le Nouvel Observateur dans l’un de ses articles puisqu’elle n’est pas encore divorcée et elle vit donc, de ce fait, une relation adultérine avec le Chef de l’Etat.

D’autre part je rappelle que madame Trierweiler est actuellement et pour la seconde fois sous le coup d’une plainte déposée contre elle pour « recel de détournement de fonds »

Et on vient nous parler de transparence, d’exemple, de droiture et de probité. Mais de qui se moque-t-on ?

Jean Claude Lataupe, pamphlétaire

50588337

Mots clés de cet article :

Première Dame, Frais de fonctionnement, Constitution, Transparence, Exemple, Droiture, Adultère,

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/29/01016-20130429ARTFIG00505-un-heritier-de-casino-porte-plainte-contre-trierweiler.php

Read Full Post »

Older Posts »