Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2010

La chronique de Jean Claude
Lataupe

Billet n° 1447

 

Commémoration de la libération de Paris 25 août 1944

 

IMG_7280

 

IMG_7281

 

IMG_7292

 

IMG_7297

 

IMG_7300

 

IMG_7307

 

IMG_7318

 

IMG_7325

 

IMG_7331

D’autres photos de cette cérémonie sont visibles sur le diaporama

Reportage réalisé à partir d’un Canon numérique EOS 350 équipé d’un zoom standard (équivalent 28/130 mm en 24×36 argentique), sans éclairage d’appoint. Temps couvert lors des prises de vue.

Ecrivainparisien

Read Full Post »

ocjkpk2z

La chronique de Jean Claude Lataupe

Billet n° 1446

 

2vo8xpqo

Inquiétudes

Voila seize jours que je suis sans nouvelles de celle qui occupe toutes mes pensées, le jour et surtout la nuit. Je ne sais ce qu’elle devient et mon moral ne vaut pas grand chose à l’instant où j’écris ces lignes. Je n’ai plus d’envies, plus de désirs, plus de plaisirs ; je vis au jour le jour et j’attends un éventuel signe du destin qui pourrait me rendre un peu de quiétude.

Depuis que j’ai repris l’écriture cet espace me semble déserté, plus personne ne vient lire ce que j’écris ce qui ne contribue pas à me redonner le moral.

Ecrire pour ne pas être lu me semble bien injuste compte tenu du travail que je réalise, travail durant lequel je pèse mes mots pour qu’ils sonnent juste, je façonne mes phrases pour qu’elles coulent comme de l’eau de source et j’y mets le fond et la forme pour que cet espace reste de bonne tenue.

Je continuerai cependant à remplir la mission que je me suis assignée, contre vents et marées et s’il n’en reste qu’un comme je l’ai écrit il, y a bien longtemps, Lataupe sera celui là.

 

Ecrivainparisien, alias Jean Claude Lataupe, poète, écrivain et pamphlétaire, politiquement incorrect, libre et, plus que jamais fier de le demeurer.

 

Inquiétudes

 

in39san6

Lorsque je pense à toi, mon cœur se serre et mon estomac fait des nœuds

Je peux t’assurer, Karine, que pour ta guérison totale, je forme des vœux

Je ne cesse de penser à toi, quantité de questions deviennent récurrentes

Les pensées fusent dans ma tête, prenant des proportions inquiétantes.

in39san6

Le lourd silence s’étant établi est un facteur déstabilisant de ma quiétude

Je suis, tel le parent proche d’un otage, en proie à nombre de vicissitudes

Chaque jour qui passe apporte, en mon esprit troublé, son lot de solitude

Je ne vis plus normalement puisqu’étant en proie à une profonde lassitude.

in39san6

Je n’ose rien faire, rien entreprendre, je ne puis que, malheureux, attendre

Je pleure toutes les nuits, ce, en cachette, j’ai quelquefois envie de rendre

Je reste sans énergie, totalement vidé, absent de ce monde qui m’entoure

Je n’ai plus goût à rien, je me suis réfugié une nouvelle fois dans ma tour !

in39san6

Je me suis replié sur moi-même, regardant mon téléphone qui reste muet

S’il sonnait, m’annonçant la nouvelle que j’attends, j’en pleurerais, juré !

Mes pensées se noient dans la nébuleuse et la tourmente de mon esprit

Pourquoi, Dieu, tant d’injustice à cause de cette redoutable maladie ?

 

ecrivainparisien

c6g1bn56

 

SCHUBERT_004

Read Full Post »

Bienvenue

ocjkpk2z

 

La chronique de Jean Claude Lataupe

Billet n° 1445

 

Bienvenue

2vo8xpqo

J’aimerais souhaiter la bienvenue sur le forum à un homme que j’ai rencontré il y a trois ans lors de mon premier séjour à la «Chapelle du Bon Dieu ».

Ray, tel est son prénom, vit en France depuis une vingtaine d’années si j’ai bien compris les explications qu’il m’a données à l’époque de notre rencontre. Parfaitement intégré à notre société et à notre pays et n’ayant, semble-t-il, pas envie de le quitter de sitôt, Ray est originaire d’Afrique et a suivi sa scolarité chez nous. Cet homme, discret et sans histoires est encore jeune, puisque certains de mes enfants sont plus âgés que lui. Parfaitement mis et toujours propre sur lui, ce qui n’est pas la qualité première de certains hôtes de la chapelle, ce jeune homme ne manque jamais l’occasion de me saluer respectueusement, ce que j’apprécie personnellement. Son éducation et sa culture lui permettent d’apprécier la différence entre les personnes qu’il côtoie, ce qui est tout à son honneur. Il respecte parfaitement les consignes établies en ce lieu de vie, si particulier et n’a jamais eu maille à partir avec qui que ce soit. Il ne boit pas, ne fume pas et mange normalement, je veux dire qu’il ne consomme pas plus d’une portion individuelle par repas, contrairement à certains des hôtes de la chapelle qui mangent comme quatre, au sens propre du terme.

Ray est cultivé et se trouve parfaitement à même de soutenir une discussion sensée avec les autres. J’apprécie sincèrement la compagnie de cet homme affable et courtois et lorsqu’il m’a demandé l’autorisation de pouvoir consulter le forum je lui ai accordé immédiatement le « privilège » de pouvoir prendre connaissance du travail réalisé sur le forum en hommage à mes trois amies lâchement assassinées, je le rappelle, pour mémoire.

Je terminerai ce court billet en souhaitant une bonne lecture et de grands moments d’émotion à Ray.

 

Ecrivainparisien, poète, écrivain et pamphlétaire, politiquement incorrect, libre et plus que jamais fier de le demeurer.

c6g1bn56

venice-carnival-300x208

Read Full Post »