Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2006

Histoire cuivrée

Image hébérgée par hiboox.com

La dépêche de J Cl Lataupe

Billet n° 687

Image hébérgée par hiboox.com

Histoire cuivrée

L’idée de l’histoire que je vous offre ce soir m’a été inspirée par la grande photo noir et blanc du National Geographic Institute figurant à la fin de cet article.

On y voit en gros plan le visage d’un chef indien.

J’avais envie depuis quelque temps de composer une œuvre concernant les indiens pour plusieurs raisons mais la plus importante étant sans doute que ce peuple a été quasiment « néantisé » par les « yankees » qui se sont approprié leurs territoires.

Ce simple fait gravissime suffit à mes yeux à les rendre digne d’intérêt.

Je ne m’appesantirai pas davantage sur cette pénible page de l’histoire américaine sinon mon billet serait infiniment long car j’y invoquerais tous les peuples qui ont subi un sort similaire à celui des indiens ainsi qu’un nombre non négligeable d’injustices flagrantes commises au nom de doctrines « fumeuses »

Pour en revenir à ce qui m’occupe présentement j’ai choisi de raconter quelques épisodes de la vie d’un illustre chef  indien.

Ce qui m’attire en premier lieu chez les indiens ce sont leurs noms poétiques et très imagés (on ne se refait pas) Setting Bull, Red Cloud, Aigle noir et Crazy Horse pour n’en citer que quatre parmi les plus connus.

J’ai choisi de vous raconter la vie de Crazy Horse là encore pour quelques raisons dont la première est que je me suis imprégné de l’histoire de sa vie.

J’ai beaucoup aimé la vision qu’il eut, jeune, après qu’il fut témoin, en août 1854, du massacre de Grattan, massacre au cours duquel le jeune lieutenant John Grattan et ses soldats furent tués par les Lakotas alors qu’ils tentaient d’arrêter un guerrier accusé de voler du bétail :

Le jeune Crazy Horse eut une vision: il y vit un guerrier à cheval émerger d’un lac. Cheval et cavalier flottaient dans les airs. Le visage de l’homme ne portait aucune peinture de guerre, il avait cependant une petite pierre brune attachée derrière une de ses oreilles. Il avait aussi une plume d’aigle piquée dans ses cheveux. L’homme s’adressa à Crazy Horse dans un langage inconnu. Il lui demanda d’enduire son poney de poussière, poussière dont il couvrirait lui-même son corps et ses cheveux avant les combats. Ceci le protégerait des balles et des flèches. Le cavalier fantôme flottait haut dans les airs, hors d’atteinte des flèches et des balles. Lorsque son propre peuple essayait de l’attraper, le cavalier se libérait à chaque fois. Un orage éclata, un éclair frappa la joue de l’homme et son corps fut criblé par la grêle. Quand l’orage s’apaisa, son peuple le rattrapa et l’agrippa. Crazy Horse raconta sa vision à son père qui lui expliqua que le cavalier c’était lui, qu’il deviendrait le chef de son peuple et qu’il ne mourrait pas au champ de bataille. Crazy Horse resta fidèle à cette vision tout au long de sa vie, il s’habillait comme le cavalier allant même jusqu’à attacher la petite pierre brune derrière son oreille et peindre un éclair sur sa joue gauche et des grêlons sur son corps. Il ne portait pas de coiffure de guerre mais une seule plume d’aigle plantée dans ses cheveux, la pointe vers le bas contrairement aux autres guerriers.

J’aime cette histoire qui me rappelle le poème que j’ai composé il y a plus de deux ans dans lequel un ange chevalier descendu du ciel est venu m’investir d’une mission (Le défi)

Une des autres raisons qui m’a fait choisir Crazy Horse et le rend infiniment pathétique à mes yeux est qu’il a été trahi et qu’il en a perdu la vie.

Ne supportant pas ce genre de choses j’ai donc choisi de composer une œuvre poétique basée sur son histoire réelle afin de lui rendre hommage.

Dernière raison qui me fait parler des indiens c’est que je suis sur de faire plaisir à une personne au moins…

C’est une vision poétique de la vie de Crazy Horse (Cheval fou), vision cependant historiquement exacte que je vous livre ici.

 

Crazy Horse

Image hébérgée par hiboox.com 

Je m’appelais Crazy Horse et j’étais un chef valeureux et respecté

Les Oglalas m’avaient élu pour chef, comme mon père bien aimé !

Je régnais sur la tribu avec bienveillance et une naturelle autorité

J’ai gagné mon nom suite à des combats acharnés que j’ai menés.

Image hébérgée par hiboox.com               Image hébérgée par hiboox.com

Notre territoire, les collines noires était convoité par les yankees

Il appartenait à mon peuple depuis toujours, mon père l’avait dit

Il renfermait de l’or c’est pourquoi ils voulurent nous en chasser

Ils envoyèrent et firent donner la cavalerie pour nous en déloger.

Image hébérgée par hiboox.com

A Little Big Horn nous avons livré une féroce bataille aux yankees

A chacune de leurs attaques nous avons mis en déroute leur cavalerie

Le colonel Custer périt au cours de cette bataille à la tête du régiment

Mes braves frères anéantirent les troupes, il n’y eu aucun survivant.

Image hébérgée par hiboox.com 

 La famine et les renforts de l’armée yankee m’imposèrent de capituler

Je me rendis dans un fort pour rencontrer les yankees et parlementer

L’un de mes frères me ceintura et un soldat avec sa baïonnette me tua

Mon corps fut enterré et aussi déplacé afin qu’on ne le retrouve pas.

 Image hébérgée par hiboox.com

Aujourd’hui un grand mémorial a été érigé dans les collines noires

Il raconte mon noble parcours en célébrant véritablement ma gloire

Il retrace l’épopée de mes frères de sang et notre glorieuse histoire

On m’appelait Crazy Horse et Little Big Horn fut notre victoire.

Image hébérgée par hiboox.com               Image hébérgée par hiboox.com 

ecrivainparisien

30 octobre 2006

 

Un peu d’histoire :

Image hébérgée par hiboox.com

En 1876 à Rosebud Creek dans le Sud du Montana, Crazy Horse mena ses guerriers Lakotas et Cheyennes contre les 1260 soldats et ennemis Crows et Shoshones alors sous les ordres du Général George Crook. Crazy Horse espérait attaquer le premier, mais ces braves furent découverts par les éclaireurs de Crook. Essayant de tirer avantage de la situation, le capitaine Anson Mills mena une première charge contre les Lakotas. D’après un témoin, les Lakotas contre-attaquèrent et mirent les soldats en fuite. Dès lors, la bataille fut une suite de charges de part et d’autres. A la tombée de la nuit, les Lakotas et les Cheyennes y mirent fin, Crook ordonna alors la retraite. Les deux camps clamèrent la victoire. La bataille avait coûté la vie à 9 soldats et 20 indiens, elle avait aussi fait 23 blessés.

Quelques jours plus tard, le colonel Custer et son 7ème de cavalerie attaquèrent un grand rassemblement indien sur la rivière Little Big Horn dans le Montana. Crazy Horse et Sitting Bull s’y trouvaient avec leurs guerriers Lakotas, Cheyennes et Arapahos. Bien que très inférieur en nombre, Custer ordonna à ses hommes (qui venaient de faire une marche forcée de 70 km) d’attaquer le campement. Dès le début de l’attaque, Crazy Horse et ses guerriers se portèrent à la rencontre des soldats. La bataille fut de courte durée. Custer fut abattu, certains soldats se suicidèrent, les guerriers tuèrent les autres. Seul le cheval de Custer survécu à la bataille.

Crazy Horse mourut en 1877 alors qu’il se rendait au camp des soldats. Il y eu des rumeurs déclenchées par quelques petits chefs indiens qui jalousaient le prestige de Crazy Horse. Ces rumeurs disaient que Crazy Horse était prêt à repartir sur le sentier de la guerre. Crazy Horse dut se rendre au fort pour s’expliquer. Mais son sort était jeté, il y eu une discussion, des malentendus (il semblerait que l’interprète indien de Crazy Horse ne traduisit pas très fidèlement les paroles de celui-ci). Il y eu une bousculade, le meilleur ami de Crazy Horse le ceintura alors qu’un soldat lui plongeait une baïonnette dans le corps (dans sa vison, son peuple le rattrapa et l’agrippa).

Il fut enterré et son corps fut déplacé à plusieurs reprises pour éviter qu’il ne soit découvert. Plus tard, un Lakota du nom de Black Elk (élan Noir) dira que le lieu de la sépulture est sans intérêt. Le lieu de la tombe n’est pas très important, ce n’est que de l’herbe; mais là où se trouve son esprit, là est le bon endroit. Il y a aujourd’hui un mémorial à l’honneur de Crazy Horse dans les Black Hills.

Pour aller plus loin :

A lire Crazy Horse – L’histoire d’un grand chef indien

http://www.artisanatindien.com/crazyhorse.html

 

Image hébérgée par hiboox.com 

 Image hébérgée par hiboox.com  Conception, création, réalisation Les Ateliers de la Lyre ecrivainparisien

Publicités

Read Full Post »

 

Image hébérgée par hiboox.com

La dépêche de J Cl Lataupe

Billet n° 686

Image hébérgée par hiboox.com

Chiens mais pas cabots

J’ai découvert un dossier de l’internaute (http://www.linternaute.com/) montrant quelques chiens et j’ai eu l’idée de ce modeste article.

Puisque j’en suis à vous parler des chiens la transition est toute trouvée pour vous annoncer que plus de 97.700 personnes ont d’ores et déjà signé la pétition de l’APIPA (http://www.afipa.net/) contre la fourrure de chiens et de chats. Le cap espéré des 100.000 signatures est en vue et c’est une bonne nouvelle pour nos petits compagnons.

Petite galerie photo de chiens pas cabots pour deux sous.

Le travail d’Yves Lanceau, photographe, est à saluer.

J’ai ajouté à l’issue de ces belles photos une œuvre que j’ai composée il y a deux ans en hommage à nos compagnons à quatre pattes ainsi que les paroles d’une chanson.

 

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

L’akita inu est un chien indépendant et fier, parfois fougueux, qui nécessite une fermeté

reposant toutefois sur la confiance. Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Le barzoï, ou lévrier russe, est le plus grand, le plus distingué des lévriers. Son caractère

docile et réservé, sa beauté et son intelligence en font un compagnon hors pair.

Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Le bouvier d’Appenzell, ou bouvier des Alpes, est un excellent chien

de troupeau, mais aussi un chien polyvalent hors pair : pisteur, gardien,

sauveteur. Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com 

En raison de sa robe, dont la nuance varie selon l’éclairage, de sa rapidité et de sa capacité

à progresser rapidement et dans le plus grand silence, le braque de Weimar est surnommé

le "fantôme gris" aux Etats-Unis. Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Un chien magnifique (ecrivainparisien)

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Il existe deux variétés de poil chez le caniche : bouclé et cordé, ce dernier type étant rare.

Le caniche est réputé pou être un des chiens les plus intelligents, taquins, vifs, avec un

odorat particulièrement développé. Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Image hébérgée par hiboox.com

 Image hébérgée par hiboox.com

 Le Jack-russel est un chien hardi et sans peur, mais il est aussi amical.

Ce chasseur-né a tendance à courir après tout ce qui bouge.

Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Je le verrais bien tourner dans un film ce chien là (ecrivainparisien)

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Le shar pei est équilibré, calme et très affectueux avec les membres de la famille.

Il aime beaucoup les enfants et fait preuve d’une étonnante capacité d’adaptation.

Sage et discipliné, c’est un excellent gardien à qui il convient toutefois de donner

de l’exercice tous les jours. Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Trop mignon le bébé chien avec son manteau (ecrivainparisien)

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com 

Le berger belge Tervueren fait penser à un berger allemand à poil long.

Doté d’un flair exceptionnel, c’est un chien de travail réputé, utilisé comme

chien d’avalanche, messager et secouriste.

Photo © Yves Lanceau / Les chiens 1001 photos / Editions Solar

Très belle photo (ecrivainparisien)

 Image hébérgée par hiboox.com

 

Nobles serviteurs

Image hébérgée par hiboox.com 

Je vais faire honneur ici à nos dévoués compagnons à quatre pattes

Ils assistent fréquemment les hommes lors de missions fort délicates

Nous les avons vu il y a peu lors de tremblements de terre si violents

Ils ont œuvré si courageusement à la recherche d’emmurés vivants.

Image hébérgée par hiboox.com 

Il leur arrive parfois de retrouver, quand tout espoir semble perdu

Des êtres vivants encore ensevelis qui ont miraculeusement survécu

Nous les avons aperçus lors de circonstances vraiment dramatiques

Découvrir des miraculés d’avalanche d’une manière fort héroïque.

 Image hébérgée par hiboox.com

Je voudrais louer également leurs exploits vraiment spectaculaires

Dans la recherche d’explosifs, de drogue, de produits incendiaires

Je dirai, avec plaisir, un mot gentil à propos des chiens de guerre

Ils ont quelquefois sauvé leur maître avec un courage exemplaire.

 Image hébérgée par hiboox.com

Je n’oublie pas non plus ceux qui partagent la vie et les aléas des sans abri

Ils restent pour ces mal lotis de dévoués compagnons, cela n’a pas de prix !

J’aime la fidélité sans faille ainsi que la générosité de ces êtres admirables

L’homme devrait parfois prendre exemple sur ces animaux remarquables.

ecrivainparisien

2004

Image hébérgée par hiboox.com

Cadeau en prime

 Rémi Sans Famille – Et je m’en vais avec mes chiens

(chanson de Vitalis)

Image hébérgée par hiboox.com

J’ai pour seuls compagnons de route
Le chant du vent et les ruisseaux
Les nuits d’hiver que l’on redoute
Les feux de bois et les oiseaux
Image hébérgée par hiboox.com
Et quand le soir, une cabane
Se fait maison pour m’accueillir
Je rêve d’un violon tzigane
Pour m’évader et m’endormir
Image hébérgée par hiboox.com
| Et je m’en vais avec mes chiens
| Au hasard que la vie me donne
| Et je m’en vais par les chemins
| Pour gagner mon pain quotidien
Image hébérgée par hiboox.com
Soir et matin, à l’aventure
Je vais par monts, je vais par vaux
La faim, la pluie et la froidure
S’abattent sur mes vieux os
Image hébérgée par hiboox.com
C’est mon destin fait de misères
Depuis le jour où, pour m’enfuir
Je suis parti de cette terre
Où j’ai laissé mes souvenirs
Image hébérgée par hiboox.com
| Et je m’en vais avec mes chiens
| Au hasard que la vie me donne
| Et je m’en vais par les chemins
| Pour gagner mon pain quotidien
Image hébérgée par hiboox.com
J’ai pour seuls compagnons de route
Le chant du vent et les ruisseaux
Les nuits d’hiver que l’on redoute
Les feux de bois et les oiseaux
Image hébérgée par hiboox.com
Mais, quand au milieu de la place
Je joue pour vous de mon pipeau
Votre bonheur, pour moi, remplace
Les jours heureux et les bravos
Image hébérgée par hiboox.com
Car vos soucis, écoutez bien
Sont faits de la joie que l’on donne
Car vos soucis, écoutez bien
Près de la joie, ne pèsent rien
Près de la joie, ne pèsent rien

Image hébérgée par hiboox.com

 Image hébérgée par hiboox.com

 

Image hébérgée par hiboox.com  Conception, création, réalisation Les Ateliers de la Lyre ecrivainparisien 

Read Full Post »

Caravane

Image hébérgée par hiboox.com

La dépêche de J Cl Lataupe

Billet n° 685

Image hébérgée par hiboox.com

Caravane

Image hébérgée par hiboox.com

La caravane migre au soleil encore bien chaud

Elle avance au rythme lancinant des chameaux

Elle part rejoindre quelque oasis fort lointaine

Sa route croise le site sacré dédié à Khephren.

Image hébérgée par hiboox.com

La colonne se détache sur le fond et l’horizon

Elle emporte toute son encombrante cargaison

Les chameaux laissent une trace dans le sable

Le vent de la nuit offre fraicheur appréciable.

Image hébérgée par hiboox.com

Des mélopées s’élèvent troublant le silence

La route est monotone dans cette nuit dense

Le sable brûlant libère des halots de chaleur

La troupe s’arrêtera d’ici à quelques heures.

Image hébérgée par hiboox.com

Les chameaux auront gagné un repos mérité

Les hommes délasseront leurs corps fatigués

Le convoi bivouaquera pour un bon moment

Des odeurs de thé monteront du campement.

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

ecrivainparisien

29 octobre 2006 

Image hébérgée par hiboox.com  Conception, création, réalisation Les Ateliers de la Lyre ecrivainparisien

Read Full Post »

Citations

Image hébérgée par hiboox.com

La dépêche de J Cl Lataupe

Billet n° 684

 Image hébérgée par hiboox.com

Citations

Dans mon dernier billet j’ai parlé d’un proverbe.

La transition est toute trouvée pour ce billet.

Je vais vous offrir quelques proverbes ou citations et mots d’auteurs choisis par mes soins.

Pour éviter que ce billet ne soit par trop rébarbatif j’ajouterai quelques variantes, inventions et faux proverbes chargés de vous faire sourire.

 

Proverbes philosophiques connus et moins connus :

Antoine de Saint-Exupéry

 

"Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants."

"Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé."

"Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction."

 

Arthur Schopenhauer

 

"L’être humain est, au fond, un animal sauvage et effroyable. Nous le connaissons seulement dompté et apprivoisé par ce que nous appelons la civilisation.

 

Citations et mots d’auteurs :

Michel Audiard

 

"Conduire dans Paris, c’est une question de vocabulaire."

"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit."

"Les cons ça ose tout, c’est même à çà qu’on les reconnaît"

 

Francis Blanche

"Je me suis marié deux fois : deux catastrophes. Ma première femme est partie. Ma deuxième est restée."

"Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu hais."

 

Pierre Dac

"On dit d’un accusé qu’il est cuit quand son avocat n’est pas cru."

"Ceux qui pensent à tout n’oublient rien et ceux qui ne pensent à rien font de même puisque ne pensant à rien ils n’ont rien à oublier."

"Un concerné n’est pas obligatoirement un imbécile encerclé."

"Je me suis souvent demandé ce qui peut bien différencier une bonne grippe d’une mauvaise."

"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir."

"Un sens interdit, en somme, ce n’est qu’un sens autorisé, mais pris à l’envers"

 

Sacha Guitry

"Je vais faire 30 cocus d’un coup, je vais coucher avec ma femme… "

 

Les Nuls

"Les risques du métier: Son menton a soudainement quitté la paume de sa main droite posée grâce à un coude et sa tête est venue frapper lourdement le bureau. Une fois de plus, un fonctionnaire s’est tué au travail. "

 

Jules Renard

"N’écoutant que son courage qui  ne lui disait rien il se garda d’intervenir"

 

Vrais faux proverbes  inspirés de proverbes ou citations réels :

Dicton réel : Noël au balcon, Pâques au tison

Invention : Noël au balcon, enrhumé comme un con

 

Dicton réel : L’argent ne fait pas le bonheur

Invention : L’argent ne fait pas le bonheur, d’ailleurs le malheur non plus

 

Dicton réel : Colchique dans les prés, c’est la fin de l’été.

Invention : Pingouin dans le jardin, l’hiver n’est pas loin

 

Qui cherche trouve…

Le jeu des proverbes

 

Dans chacun des énoncés suivants le début et la fin de deux proverbes ont été malencontreusement confondus. Malgré les apparences ces énoncés sont de faux proverbes. Quels sont les deux proverbes qui se cachent dans chaque énoncé ?

A vous de les rétablir et de retrouver la vérité ou le sage conseil qu’ils expriment !

1. Un homme averti n’a point d’oreilles.

2. L’habit ne fait pas le printemps.

3. Paris ne s’est pas fait sans casser d’œufs.

4. Prudence est mère de tous les vices.

5. Rira bien qui vient de loin.

6. Qui sème le vent n’amasse pas mousse.

7. Au royaume des aveugles, tous les chats sont gris.

8. Qui veut voyager loin craint l’eau froide.

9. Les chiens aboient, les souris dansent.

10. À cœur vaillant suffit sa peine.

 

LA SOLUTION SE TROUVE APRES LES PHOTOS !

(Juste pour dissuader les "tricheurs")

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com 

Image hébérgée par hiboox.com

 Image hébérgée par hiboox.com

 BELLES PHOTOS N’EST CE PAS  !

Corrigé

1. Un homme averti en vaut deux : Quand on a été prévenu de ce que l’on doit craindre, on se tient doublement sur ses gardes.

Ventre affamé n’a point d’oreilles : Celui qui est tenaillé par la faim est sourd à toute parole.

2. L’habit ne fait pas le moine : Ce n’est pas sur l’apparence qu’il faut juger les gens.

Une hirondelle ne fait pas le printemps : On ne peut rien conclure d’un seul cas, d’un seul fait.

3. Paris ne s’est pas fait en un jour [ou Rome ne s’est pas faite en un

jour]: Une tâche difficile exige du temps.

On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs : On n’arrive pas à un

résultat sans peine ni sacrifices.

4. Prudence est mère de sûreté : C’est en étant prudent qu’on évite tout danger.

L’oisiveté est mère (ou la mère) de tous les vices : N’avoir rien à faire, c’est s’exposer à toutes les tentations.

5. Rira bien qui rira le dernier : Celui qui triomphe actuellement sera finalement puni.

A beau mentir qui vient de loin : Celui qui vient d’un pays lointain peut, sans craindre d’être démenti, raconter des choses fausses.

6. Qui sème le vent récolte la tempête : Celui qui provoque le désordre en subira les conséquences.

Pierre qui roule n’amasse pas mousse : On ne s’enrichit pas en changeant souvent de métier, de pays.

7. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois : Avec un mérite, une intelligence médiocres, on brille au milieu des sots et des ignorants.

La nuit, tous les chats sont gris : On ne peut pas bien, de nuit, distinguer les personnes et les choses.

8. Qui veut voyager loin ménage sa monture : Il faut ménager ses forces, ses ressources, etc., si l’on veut tenir, durer longtemps.

Chat échaudé craint l’eau froide : On redoute même l’apparence de ce qui vous a déjà nui.

9. Les chiens aboient, la caravane passe : Celui qui est sûr de sa voie ne s’en laisse pas détourner par la désapprobation la plus bruyante. (Proverbe arabe.)

Le chat parti, les souris dansent : Quand maîtres ou chefs sont absents, écoliers ou subordonnés mettent à profit leur liberté.

10. À cœur vaillant rien d’impossible : Avec du courage, on vient à bout de tout.

À chaque jour suffit sa peine : Faisons face aux difficultés d’aujourd’hui sans penser par avance à celles que peut nous réserver l’avenir. 

Sur ces paroles de sagesse je vous souhaite  une douce nuit

Image hébérgée par hiboox.com   Image hébérgée par hiboox.com  Image hébérgée par hiboox.com

 Image hébérgée par hiboox.com  Conception, création, réalisation Les Ateliers de la Lyre ecrivainparisien

Read Full Post »

Au quatrième top !

Image hébérgée par hiboox.com

La dépêche de J Cl Lataupe

Billet n° 683

« Dimanche 29 octobre 2006

 

 

2heures 59 minutes 40 secondes .

 

 

 

Au quatrième top il sera exactement 2 heures 

. . . . »

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

N’oubliez pas de reculer vos montres, horloges et pendules

(celles qui ronronnent au salon)

de

 

 

1 heure

Image hébérgée par hiboox.com

 

Image hébérgée par hiboox.com   Conception, création, réalisation Les Ateliers de la Lyre ecrivainparisien

 

Read Full Post »

Image hébérgée par hiboox.com

La dépêche de J Cl Lataupe

Billet n° 682

La réponse du berger à la bergère 

Image hébérgée par hiboox.com

« Si j’aurais su j’aurais pas v’nu ! »

(Petit Gibus-La guerre des boutons-Yves Robert)

 

« Moi quand on m’en fait trop j’correctionne p’us !… »

(Bernard Blier-Les tontons flingueurs-Michel Audiard)

Constatation Lataupesque

Image hébérgée par hiboox.com

 Il m’a été récemment écrit que je ne travaillais pas assez

Je reconnais volontiers à ma grande honte que c’est vrai

Je m’investis seulement quinze heures par jour en cet espace

Je devrais m’impliquer bien davantage sur cette interface.

Image hébérgée par hiboox.com

Il est vrai que je n’ai rien d’autre à faire que composer

Notre belle société m’a depuis un certain temps rejeté

J’aimerais cependant faire une remarque aux critiques

Tout commentaire est salutaire lorsqu’il est véridique.

Image hébérgée par hiboox.com

J’ai pour habitude d’écrire ce que je crois être sincère

Cette remise au point semblait parfaitement nécessaire

Je la considère justifiée au vu de ce que j’ai concrétisé

Je ne fais que dire ce que je ressens et qui m’a affecté.

Image hébérgée par hiboox.com

J’ai écrit que je n’envoyais pas dire ce que j’éprouve

Je crois encore ce soir que véritablement je le prouve

Qui sème le vent récolte la tempête a dit un proverbe

N’oubliez pas que mon arme favorite reste le verbe.

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Lataupe, pamphlétaire agacé

28 octobre 2006

Image hébérgée par hiboox.com  Conception, création, réalisation Les Ateliers de la Lyre ecrivainparisien

Read Full Post »

Rêves en Technicolor

Image hébérgée par hiboox.com

La dépêche de J Cl Lataupe

Billet n° 681

 

 

Rêves en Technicolor

Image hébérgée par hiboox.com 

Mes nuits sont infiniment plus longues que la majorité de vos journées

Ces moments si uniques permettent d’élaborer des créations de beauté

La nuit est un royaume à part dans lequel tout est perçu différemment

On écoute et boit des rasades de silence qui s’épanouissent librement.

Image hébérgée par hiboox.com 

La nuit est une fête fabuleuse, celle célébrant l’improvisation du génie

L’esprit peut s’exprimer totalement et donner libre cours à sa fantaisie

Le silence accorde une dimension spirituelle aux choses qui culminent

Les objets inanimés ont bien une âme comme l’a écrit hier Lamartine.

Image hébérgée par hiboox.com 

La nuit est un domaine d’exploration à ciel ouvert, on peut tout y rêver

Par la magie du verbe je vous transforme en explorateur ou en chevalier

Je fais de vous une créature de rêve et de beauté sans efforts particuliers

Je vous amène à la frontière d’un monde où nul passeport n’est réclamé.

Image hébérgée par hiboox.com 

Laissez vous séduire par la majesté des mots ainsi que par leur musique

Ouvrez la porte de vos âmes appréciez les couleurs d’un monde féérique

Offrez le temps à votre esprit de se transporter dans un univers différent

Osez l’aventure et accordez vous la liberté d’un univers enthousiasmant.

Image hébérgée par hiboox.com 

ecrivainparisien

27 octobre 2006

Image hébérgée par hiboox.com  Conception, création, réalisation Les Ateliers de la Lyre ecrivainparisien

 

Read Full Post »

Older Posts »