Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2006

Histoire courte

 
 
 
Histoire courte
 
 
 
 
 
 
Un conte en images
 
 
de
 
 
 
Jean Claude Lataupe
 
 
 
 
 
 
Il nous l’avait bien dit qu’il le voulait pour lui !
 
 
Image hébérgée par hiboox.com 
 
 
 Objection votre honneur !
 
 
Image hébérgée par hiboox.com 
 
  
 
Nous ce que l’on veut c’est un…
 Image hébérgée par hiboox.com
 
 
 
 
 
 
 
Moi aussi, moi aussi !
 
 
Image hébérgée par hiboox.com 
 
 
Nous aussi !
 
 
Image hébérgée par hiboox.com 
 
Moi aussi !
 
 
 
Sinon…
 
Image hébérgée par hiboox.com 
 
 
Image hébérgée par hiboox.com  
 
Hé vous mé réconnaissez !
 
Image hébérgée par hiboox.com  
 
Mais si c’est moi !
 
Image hébérgée par hiboox.com 
Yé réviens dou carnaval !
 
Image hébérgée par hiboox.com 
 
 
Image hébérgée par hiboox.com 
 
 
Jean Claude Lataupe
Humoriste lorsqu’il en est l’heure
 
 
 

Read Full Post »

JonBenet Ramsey (suite)

 
 
 
Suite au billet que j’ai récemment publié concernant la mort de la petite JonBenet Ramsey, mon amie Tulipe (Mary) a apposé  un commentaire sous forme d’un texte de Yves Duteil datant de 1991, texte que j’ai redécouvert et qui résume fort bien les drames vécus et subis par nombre d’enfants de par le monde.
 
J’ai apposé ci-dessous ce remarquable texte précédé des émotions que j’ai vécues en le relisant, émotions retranscrites en termes poétiques.
Je vous offre l’ensemble.
 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 
 Chère Mary vous aviez raison tout à l’heure, j’ai pleuré !

J’ai pleuré d’impuissance devant la bêtise de l’humanité

J’ai souffert une fois de plus en lisant ce texte si émérite

Mon âme criait à l’outrage devant l’indifférence qui irrite

J’ai été troublé par les images passant devant mes yeux

J’ai repensé à cette petite et ce bien injuste destin affreux

Merci d’avoir ressorti ce beau texte que j’ai redécouvert !

Je vais de ce pas l’intégrer à mon espace libre et ouvert.

 

 

 

Le texte de Yves Duteil

Image hébérgée par hiboox.com 

Pour les enfants du monde entier

 

Pour les enfants du monde entier

Qui n’ont plus rien à espérer

Je voudrais faire une prière

A tous les maîtres de la terre

A chaque enfant qui disparaît

C’est l’univers qui tire un trait

Sur un espoir pour l’avenir

De pouvoir nous appartenir

J’ai vu des enfants s’en aller

Sourire aux lèvres et cœur léger

Vers la mort et le paradis

Que des adultes avaient promis

Mais quand ils sautaient sur les mines

C’était Mozart qu’on assassine

Si le bonheur est à ce prix

De quel enfer s’est-il nourri ?

Image hébérgée par hiboox.com  

Et combien faudra-t-il payer

De silence et d’obscurité

Pour effacer dans les mémoires

Le souvenir de cette histoire ?

Quel testament, quel évangile

Quelle main aveugle ou imbécile

Peut condamner tant d’innocence

A tant de larmes et de souffrance ?

La peur, la haine et la violence

Ont mis le feu à leur enfance

Leurs chemins se sont hérissés

De misère et de barbelés

Peut-on convaincre un dictateur

D’écouter battre son cœur ?

Peut-on souhaiter d’un président

Qu’il pleure de temps en temps ?

 Image hébérgée par hiboox.com

Pour les enfants du monde entier

Qui n’ont de voix que pour pleurer

Je voudrais faire une prière

A tous les maîtres de la terre

Dans vos sommeils de somnifères

Où vous dormez les yeux ouverts

Laissez souffler pour un instant

La magie de vos cœurs d’enfants

Puisque l’on sait de par le monde

Faire la paix pour quelques secondes

Au nom du Père et pour Noël

Que la trêve soit éternelle

Qu’elle taise à jamais les rancœurs

Et qu’elle apaise au fond des cœurs

La vengeance et la cruauté

Jusqu’au bout de l’éternité

 Image hébérgée par hiboox.com

Je n’ai pas l’ombre d’un pouvoir

Mais j’ai le cœur rempli d’espoir

Et de chansons pour aujourd’hui

Qui sont des hymnes pour la vie

Et des ghettos, des bidonvilles

Du cœur du siècle, de l’exil

Des voix s’élèvent un peu partout

Qui font chanter les gens debout

Vous pouvez fermer vos frontières

Bloquer vos ports et vos rivières

Mais les chansons voyagent à pied

Le secret dans les cœurs fermés

Ce sont les mères qui les apprennent

A leurs enfants qui les reprennent

Elles finiront par éclater

Sous le ciel de la liberté

Pour les enfants du monde entier (bis)

 

Yves Duteil (1991)

 

 

Read Full Post »

 
 
Petite annonce sérieuse et motivée :
 

 

Poète, écrivain pamphlétaire satirique sachant utiliser de manière avantageuse les subtilités parfois contradictoires de la langue de Molière souhaiterait mettre ses talents au service d’une noble cause.

 

Il recherche pour cela un poste lui permettant de donner libre cours à ses talents d’improvisateur hors pair et mettre ainsi ses capacités au service de justes et nobles causes.

 

L’une d’entre elles étant de dénoncer sans vergogne le peu ou l’absence de moralité d’un certain nombre de ses « amis » lui voulant le plus grand « bien »

 

Il étudiera le plus sérieusement du monde toute proposition concrète lui permettant d’accomplir la noble mission qu’il s’est assignée il y a 3 ans.

 

Il fera réponse à toute proposition allant dans un sens favorable aux deux partis.

 

Vous pouvez le contacter en lui laissant un message à l’adresse :

 

ecrivainparisien@hotmail.fr

 

ou encore par téléphone sur le :

 

06 14 24 91 18

 

 

Read Full Post »

Du temps de la Royale

 
 
 
 
Contine du temps de la royale
 

 

 Image hébérgée par hiboox.com

Le 31 du mois d’août

Le 31 du mois d’août

Nous vîm’s venir sous l’vent à nous

Nous vîm’s venir sous l’vent à nous

Une frégate d’Angleterre

Qui fendait l’air et puis les flots

C’était pour aller à Bordeaux.

 

Image hébérgée par hiboox.com

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

A la santé du Roi de France,

Et m… pour le Roi d’Angleterre,

Qui nous a déclaré la guerre.

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

Le commandant du bâtiment

Fit appeler son lieutenant

       Lieutenant, te sens-tu capable

       Dis-moi, te sens-tu assez fort

       Pour prendre l’Anglais de plein bord?

 

 

 Image hébérgée par hiboox.com

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

A la santé du Roi de France,

Et m… pour le Roi d’Angleterre,

Qui nous a déclaré la guerre.

 

 

 Image hébérgée par hiboox.com

 Le lieutenant, fier z’et hardi

Lui répondit : – Capitain’, oui

"Faites branl’bas dans l’équipage

Je vas z’hisser not’ pavillon

Qui rest’ra haut, nous le jurons.

Le maître donne un coup d’sifflet

Pour fair’monter les deux bordées

Tout est paré pour l’abordage

Hardis gabiers, fiers matelots,

Brav’s canonniers, mousses petiots.

 

Image hébérgée par hiboox.com

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

A la santé du Roi de France,

Et m… pour le Roi d’Angleterre,

Qui nous a déclaré la guerre.

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 Vir’lof pour lof, en arrivant

Je l’abordions par son avant

A coups de haches et de grenades,

De pieux, de sabr’z et mousquetons,

En trois cinq sec je l’arrimions.

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

A la santé du Roi de France,

Et m… pour le Roi d’Angleterre,

Qui nous a déclaré la guerre.

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

Que dira-t-on du grand rafiot

A Brest, à Londres et à Bordeaux

Qu’a laissé prend’r son équipage

Par un corsair’ de dix canons

Lui qu’en avait trente et si bons ?

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

Buvons un coup, buvons en deux

A la santé des amoureux

A la santé du Roi de France,

Et m… pour le Roi d’Angleterre,

Qui nous a déclaré la guerre.

 

Read Full Post »

 
 
 
NATIONAL GEOGRAPHIC
 
 
 
EVASION
 
 
 
 
 
 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
"Le trente et un du mois d’août
 
Nous vim’s venir sous l’vent à nous
 
Une  frégate d’Angleterre
 
Qui fendait l’air et puis les flots
 
C’était pour aller à Bordeaux…"
 
 
 
 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 
 
 
FAUNE
 
par
 
NATIONAL GEOGRAPHIC
 
 
 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 " Loup y es tu ?…"
 
 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 
"Quelques vieux chevaux blancs
qui fredonnent Gauguin…"

Read Full Post »

Nébuleuse affaire

 
 
Le meurtre de JonBenet Ramsey, 6 ans, perpétré en 1996 n’a toujours pas été élucidé à ce jour.
 
De nombreuses zones d’ombre susbsistent dans ce dossier. 
 
 
 
 
 
 
 
JonBenet Ramsey
 

Image hébérgée par hiboox.com

Battue et étranglée dans le sous sol de sa maison le

26 décembre 1996

 

 

Actualité | International

John Karr n’a pas tué la mini-miss

lefigaro.fr (Avec AFP et AP).

Publié le 29 août 2006

Actualisé le 29 août 2006 : 14h21

 

 

 

La justice américaine a abandonné les charges contre le principal suspect, qui avait pourtant avoué le meurtre de la petite reine de beauté, JonBenet Ramsey. Ses analyses ADN l’ont disculpé.

 

 

John Mark Karr ne peut pas être le coupable du meurtre de JonBenet Ramsey. Le procureur a annoncé lundi que l’empreinte génétique retrouvée sur les lieux du crime de la fillette de six ans, au lendemain de Noël 1996, « ne correspond pas à celui de John Mark Karr ». Conséquence : les charges qui pesaient contre lui ont été abandonnées et sa première comparution annulée. Cet ancien enseignant américain de 41 ans, considéré comme le principal suspect depuis ses aveux, avait été expulsé de Thaïlande le 20 août et extradé vers les Etats-Unis où il était censé répondre d’assassinat, enlèvement et atteintes sexuelles sur enfant devant le tribunal de Boulder, au Colorado.

 

Outre les tests ADN, les enquêteurs ont la preuve formelle que John Mark Karr ne se trouvait pas sur les lieux du crime et qu’il « avait passé Noël 1996 avec sa famille à Atlanta, en Géorgie (sud-est des Etats-Unis) », comme l’a toujours affirmé son ex-femme. L’homme avait pourtant lui-même déclaré à la police thaïlandaise qu’il se trouvait avec la fillette la nuit du meurtre et que sa mort avait été accidentelle. La famille de Karr évoque la possibilité que ses aveux aient été faits sous l’emprise de la drogue.

 

John Mark Karr reste cependant en détention avant d’être extradé vers la Californie, où il est toujours poursuivi pour "possession d’articles pornographiques à caractère pédophile".

 

L’enquête se poursuit

 

L’abandon des poursuites à l’encontre de John Mark Karr ne clôt pas l’enquête, qui dure depuis dix ans. Le procureur de Boulder, Mary Lacy, donnera plus de détails dans la journée de mardi. JonBenet Ramsey avait été retrouvée battue et étranglée dans le sous-sol de sa maison de Boulder le 26 décembre 1996. Les parents, un temps soupçonnés mais jamais inculpés, ont toujours affirmé que la fillette avait été tuée par quelqu’un qui s’était introduit chez eux.

 

Image hébérgée par hiboox.com

Le 28 août 2006 – 21:00
Les charges abandonnées contre John Mark Karr
Presse Canadienne

 

 

Coup de théâtre dans l’affaire de la mini-miss assassinée: la justice américaine a finalement abandonné lundi les charges qui pesaient sur John Mark Karr, présenté jusque là comme le suspect numéro un dans le meurtre en 1996 d’une fillette de six ans, JonBenet Ramsey, mini-reine de beauté américaine.

 

Cet enseignant américain de 41 ans a été expulsé de Thaïlande le 20 août et extradé vers les Etats-Unis où il était censé répondre d’assassinat, enlèvement et atteintes sexuelles sur enfant devant le tribunal de Boulder, au Colorado. L’affaire il y a près de 10 ans avait particulièrement choqué l’Amérique.

 

Karr restera cependant en détention avant d’être extradé vers la Californie, où il fait face dans le comté de Sonoma à des accusations de possession d’articles pornographiques à caractère pédophile, a fait savoir le bureau du shérif de Boulder.

 

Les procureurs du Colorado en charge du dossier ont confirmé lundi l’abandon des charges contre Karr, annoncé un peu plus tôt par une chaîne de télévision locale, puis par les avocats de la défense.

 

La chaîne KUSA-TV de Denver, citant deux sources proches de l’enquête, a rapporté que les prélèvements de salive et de cheveux effectués sur le suspect à son arrivée à Boulder la semaine dernière avaient été analysés au cours du week-end dans un laboratoire de la police et qu’ils étaient incompatibles avec les prélèvements d’ADN effectués sur le lieu du crime en 1996.

 

Toutefois, l’abandon des poursuites à l’encontre de John Mark Karr laisse nombre de questions sans réponse. Notamment celle de savoir pourquoi le 17 août dernier, au lendemain de son arrestation à Bangkok, l’homme avait déclaré à l’Associated Press qu’il se trouvait seul avec la petite JonBenet au moment de sa mort mais que le décès était accidentel.

 

La petite JonBenet Ramsey avait été retrouvée battue et étranglée dans le sous-sol de sa maison de Boulder le 26 décembre 1996. Les parents, un temps soupçonnés mais jamais inculpés, ont toujours affirmé que la fillette avait été tuée par quelqu’un qui s’était introduit chez eux. La mère, Patsy Ramsey, est morte en juin dernier d’un cancer.

Image hébérgée par hiboox.com

 Des regards qui en disent long !

Image hébérgée par hiboox.com

 

Image hébérgée par hiboox.com

 Image hébérgée par hiboox.com                       Image hébérgée par hiboox.com

JonBenet était petite Miss, Reine de beauté

Cette malheureuse a vécu si peu d’années !

Lectrice, lecteur ayez juste une petite pensée

Le temps d’un soupir sur cet espace de liberté .

 

Merci pour son âme d’enfant

ecrivainparisien
 
 

Read Full Post »

Histoires de mers

 
 
 
REPORTAGE
 
 
 
 
 
 
MONDE SOUS MARIN
 
 
 
 
 
 
En plongée à bord
 
du
 
 
 Image hébérgée par hiboox.com
 
 
 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 
 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

Ne craignez rien !

IL NE FAIT QUE PASSER

 

 

 

Images l’Internaute (à l’exception du Redoutable, photo offerte par une amie)

ecrivainparisien

29 août 2006 

 

Read Full Post »

Older Posts »