Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2005

No comment !

Délicatesse

 

Les notes perlées du piano s’égrainent dans la nuit étoilée
Le poète compose en écoutant cette douce mélodie inspirée
Par la magie des ondes l’âme de Chopin s’installe en ce lieu
Elle fait chanter le cœur du poète qui s’en trouve être radieux.

 

Ses doigts effleurent les touches qui transcrivent la beauté
L’écran se remplit de mots bleus qui coulent avec limpidité
Il redécouvre soudainement la griserie de la composition
Son esprit libéré d’un invisible poids déchaine sa passion.

 
 
Il regarde la photo de ses princesses et sourit à leurs âmes
Dieu qu’elles sont admirables ses merveilleuses femmes !
Elles lui ont enseigné les nobles valeurs de la spiritualité
Il cultive patiemment le patrimoine qu’elles lui ont légué.

 

Il s’emploie à offrir la force de ses mots comme passeport
Il tente d’éclairer les âmes égarées pour les guider au port
Il poursuit son œuvre, sa noble mission n’est pas terminée
Il doit encore apporter joies et bonheur avant de s’en aller.

Publicités

Read Full Post »

Les voeux du poète

Les vœux de l’ange

 

 

 

A tous mes amis, connus et inconnus, je présente tous mes vœux
Je souhaite à chacun d’être, au cours de cette année, très heureux
J’espère que le millésime qui va naître verra la France prospérer
J’aimerais que chaque habitant de notre pays puisse encore rêver.

 

Pour ce qui me concerne je voudrais que la misère puisse régresser
Je continue de penser que cette hideuse plaie béante peut être jugulée
Nous pouvons tous, si nous le souhaitons, nous impliquer pour agir
Ce n’est qu’une simple question de motivation qui peut nous unir.

 

N’hésitez pas écoutez, tendez la main en direction du malchanceux !
Laissez parler votre cœur, oubliez la raison vous en serez heureux !
Vous sentirez alors naître en vous une douceur qui vous pénètrera
Elle vous communiquera un bonheur extrême qui vous submergera.

 

Je souhaite à chacun de vous de pouvoir vivre de nobles sentiments
J’aimerais que certains cœurs puissent connaître ces bouleversements
Vous aurez alors le sentiment exquis de vous sentir infiniment léger
Cher amis, j’en ai terminé et vous souhaite à tous une excellente année.

 

 

 

Read Full Post »

Les grandes voix humaines


Les grandes voix humaines (*)



Je vais ce soir évoquer le monde de la radio et des voix restées gravées dans ma mémoire
Je citerai en tout premier lieu Geneviève Tabouis et son célèbre « Attendez vous a savoir ! »
Cette chroniqueuse politique de haut vol nous informait le dimanche de la situation mondiale
Je pense qu’elle a fait naître chez les auditeurs quelques vocations par son talent sans égal.


La voix chaude et timbrée de Pierre Bellemare nous tenait en haleine avec ses histoires vraies
Celle de Zappy Max nous faisait trembler lors des palpitantes aventures de notre héros préféré
Je n’oublierai pas non plus le nom redoutable de son ennemi juré tant il m’avait impressionné
« Kurt von Stratenberg», alias « Le Tonneau », était le nom de ce monstre qui nous a effrayé.


J’ai souvenance de la question « Quitte ou double ?» et de la voix de monsieur « Tiroir »
Je me rappelle du nom du plus grand gagnant de ce jeu qui se nommait Emerik Boguenar
Cet érudit a tenu la France en haleine durant de longues semaines dans la catégorie musique
Il remporta brillamment cinq cent douze millions ce qui, pour l’époque, restait un fait unique.


Comment ne pas citer dans cette galerie de portraits du passé les voix de la Famille Duraton
Je vais réveiller les souvenirs de certains en reparlant de Raymond Soupleix avec émotion
Ce chansonnier formait avec Jeanne Sourzat un duo comique qui nous amusait « sur le banc »
« Carmen » et « La Hurlette » commentaient l’actualité à leur manière sur un ton amusant.


Cela se passait du temps de la « réclame », celui où écouter la radio était une récompense
C’était l’époque souveraine de Radio Luxembourg et de ses « speakers » au timbre dense
Leur ton enjoué nous a fait vivre des moments exaltants d’une qualité aujourd’hui disparue
Je salue avec émotion et infini respect ces divines voix d’or qui pour toujours se sont tu.



(*) Titre emprunté à une émission de Henri Jacqueton diffusée sur France Musique

Read Full Post »

 

 

Ballade pour une impératrice

 

 

 

 

  

Elle est toujours jeune et désirable, son parfum excitant peut parfois enivrer

Elle renferme au fond de son noble cœur des trésors de générosité insoupçonnés

Elle fait l’admiration et la fierté des hommes là où elle règne en maître incontesté

Ses nobles vertus philosophiques ont fait couler beaucoup d’encre par le passé.

 

 

 

Elle est conciliante et tolérante envers ceux qui lui demandent asile et protection

Sa grandeur d’âme et sa noblesse sont admirées depuis de nombreuses générations

Elle est magnanime envers ceux qui ont parfois tenté de la trahir et leur a pardonné

Elle accorde aisément sa confiance mais gare à ceux qui seraient tenter de la tromper !

 

 

 

Elle a inspiré nombre d’artistes par le souffle créateur qu’elle offre souvent avec facilité

Combien d’œuvres a-t-elle fait naître ? Je me sens bien incapable de pouvoir les compter

Je me sens tout aussi incapable d’évaluer le nombre de belles actions qu’elle a engendrées

Son pouvoir de séduction est immense et attire irrésistiblement les amoureux dans ses filets.

 

 

 

Son souffle est omniprésent mais malgré mon optimisme je reste en alerte chaque jour

Il faut si peu de choses pour que des êtres insensés s’en prennent  à son cœur de velours

Je n’aimerais pas vivre sans elle qui me fait toujours rêver d’une manière extraordinaire

Merci Liberté de nous faire partager si généreusement ta vie belle et tellement exemplaire.

Read Full Post »

Help !!

Je navigue à vue et je ne suis pas sur de ce que je fais mais j’essaie de persévérer. Je n’ai pas trouvé comment insérer des fichiers plutôt que faire du copier-coller. Si quelqu’un pouvait me donner l’astuce, j’aimerais bien. Je vais essayer d’alimenter ce petit carnet de route, de notes, chaque nuit puisque je ne dors plus depuis 27 mois. J’espère que je n’ennuyerai pas trop les gens qui lisent mais pour ceux qui seront "fatigués" de mes écrits ils peuvent toujours "zapper" je ne leur en tiendrait pas rigueur du tout et je suis conscient que l’on puisse ne pas être en accord avec ma forme de pensée.

Read Full Post »

QRZ Break Break

Je me demande à quoi va bien pouvoir servir ce que j’écris. Va-t-on me lire ? J’ai parfois du mal à retrouver mon chemin sur le Net et je patauge encore pas mal mais j’ai tant de choses à dire que je persévère, persiste et signe comme disait Brel dans les Flamingants. Mais si une personne, une seule, par jour, au moins,  lit mes petites notes ce sera déjà une belle victoire. Qu’ais-je fait de positif aujourd’hui ? Ais-je offert un peu de joie et de réconfort autour de moi en ce 21 décembre ? A y réfléchir je crois que j’ai apporté, en ce jour, un peu de joie à une amie que j’adore car elle sait écouter et s’effacer. Nous nous sommes retrouvés au hasard sur la toile (tiens toile ca me fait repenser à mon cinéma lorsque j’étais gérant d’une petite salle au fin fond des FFA- quelle belle époque ! J’apportais un peu de distraction aux appelés de la garnison)

Cette époque était également celle durant laquelle j’étais OM kaki, en d’autres termes radio amateur du temps de l’armée. J’en ai passé des nuits blanches à chercher le QSO (la liaison) coûte que coûte avec du QRM (brouillage) à vous rendre sourd certaines nuits ! Mais le radioamateurisme est une passion si dévorante qu’elle vous engloutit totalement beaucoup plus que la plus belle et la plus folle des maîtresses et on oublie, en peu de temps, les désagréments pour s’éclater et ouvrir son horizon. Quel plaisir divin !En plus de celà combien de radioamateurs donnent de leur personne et prennent spontanément le "manche" de leur station pour apporter leur aide lors de causes humanitaires ou de grandes catastrophes par exemple. Monsieur tout le monde ignore celà et il est important de rendre hommage et justice à tous ces hommes et quelques femmes aussi qui ne comptent pas leur temps pour apporter leur aide.

Aujourd’hui dans les aléas et tumultes de ma vie mon PC et le Net ont remplacé mon TX (émetteur) d’antan. Ici pas de problème de propag ni de TOS (Taux d’ondes Stationnaires ), tout est reçu 59 plus plus, avec l’aiguille du tos mêtre dans la boite à gants comme on disait entre OM (radioamateurs) du temps des QSO qui pouvaient durer parfois plusieurs heures.

Que de souvenirs émouvants d’entendre ces voix qui arrivaient parfois du bout du monde ! J’ai souvenance d’un ancien qui trafiquait tous les jours et qui retrouvait sa bande de potes.On sentait, dans le timbre et le grain de leur voix, l’enthousiasme de tous ces gens, manifestement heureux de se retrouver ensemble. Il était belge et avait à l’époque plus de 75 ans si je me souviens bien. Je crois même me rappeler son indicatif mais j’ai malheureusement oublié son prénom. Son indicatif était ON6PTT.Je reparle des radioamateurs parce qu’avant hier, au hasard de mes recherches, j’ai découvert le site du REF ( Réseau des Emetteurs Français) et les photos de stations et d’aériens que j’ai vus m’ont ramené brutalement plus de 30 ans en arrière. Je me suis donc dit et j’ai pensé que j’allais parler de tous ces passionnés qui ont pour leitmotiv et maître mot noblesse et pour ces gens le mot noblesse n’est pas de la poudre aux yeux, lorsqu’ils agisssent ils le font toujours dans l’ombre mais sont là, présents, sous toutes les latittudes, jour et nuit, pour apporter aide et réconfort parfois. J’ai vu à plusieurs reprises "Si tous les gars du monde" et chaque fois j’étais très ému et mon petit message de ce soir leur dit à tous "Merci chers OM vous êtes des gens fantastiques !" (73 QRO chers OM ET super 88 à toutes les YL-poignées de mains pour 73 et bisous pour 88, les YL étant les femmes)

Bon je passe en QRT(je ferme la station) pour cette nuit je vais me faire un petit QRM gastro (café au lait-gateaux secs) car la nuit sera longue j’en encore tant de choses à faire.

Merci à tous.

Read Full Post »

Je viens de parcourir au hasard deux blogs sur la liste des blogs proposés par une autre de mes messageries et mes larmes ont coulé aussi bien pour Schwartzi que pour Garance. Cependant ces larmes n’ont ni la même couleur ni la même saveur.

Celles que j’ai versées en lisant le Blog de l’autrichien expriment mon impuissance et ma rage en repensant à l’être humain qu’il a "condamné" à perdre la vie….

Celles que j’ai versées en regardant Garance devant son arbre de noël sont pleines d’émotion et j’ai eu, une fraction de seconde, envie de rêver que le monde était redevenu beau, les gens étaient bons, généreux, se parlaient souriaient.

Celà me fait penser que j’ai composé il y a deux ans un poème plein d’enseignement au sujet d’un superbe roi de la forêt. Je vais essayer de le retrouver dans mes écrits pour l’offrir en cadeau à tous ceux qui me liront.

 

 

 

Les feux de la fête

 

 

 

 Ma mère m’a raconté qu’il y a longtemps mon père était le roi et trônait dans la forêt

Un jour, des hommes armés de haches sont arrivés en groupe et lui ont coupé les pieds

Il a regardé maman avant de tomber, elle n’oubliera jamais son regard totalement résigné

Il n’a poussé aucun cri en s’effondrant et ses bourreaux satisfaits l’ont très vite emporté.

 

 

 

Il a occupé un temps le centre de la place de la grand ville, le soir il brillait de mille feux

Les gens s’arrêtaient et regardaient ses branches décorées de boules sous le ciel neigeux

Les petits enfants qui se pressaient pour venir l’admirer avaient des rêves plein leurs yeux

Ils pensaient à Noël et aux cadeaux qui les attendraient dans cette nuit faite de miraculeux.

 

 

 

Tous ces spectateurs étaient ravis en pensant à la grande fête qu’il fallait très bientôt préparer

Les femmes réfléchissaient sérieusement au meilleur moyen d’accommoder leur plat préféré

Les hommes pensaient aux cadeaux qu’ils offriraient et qu’ils avaient prudemment achetés

Les enfants impatients se voyaient déjà en train de déballer les jouets dont ils avaient rêvé.

 

 

 

La fête avait commencé, le sapin éclairait les passants qui sortaient de la messe de minuit

Tous ces gens marchaient d’un pas pressé pour rejoindre rapidement leur douillet logis

Le foie gras, la dinde et la bûche ont été appréciés à leur juste valeur par les gourmets ravis

Les enfants ont déballé fiévreusement les jouets qui avaient peuplé les rêves de leurs nuits.

 

 

 

La soirée s’est écoulée paisiblement, au petit matin les feux de la fête se sont éteints

On a rangé dans le fond des placards les décorations qui resserviront l’an prochain

Sur la grande place on a démonté toutes les guirlandes qui ornaient le beau sapin

On l’a jeté sans ménagement à la décharge où il a rejoint ses nombreux cousins.

 

 

 

Read Full Post »

Older Posts »